Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vols

  • Un Claviérois volait de l’argent aux personnes âgées: il vient d’être arrêté!

    Soulagement pour les personnes âgées habitant dans le Condroz ! Depuis le mois de juin, Corentin, originaire de Clavier, effectuait la tournée des maisons de personnes âgées à Tinlot, Ouffet, Clavier, Modave, Marchin… Son modus operandi était similaire à chaque fois : il soutirait de l’argent aux vieilles personnes en prétextant que son véhicule allait tomber en panne et qu’il était un jeune papa. Il réclamait entre 20 et 50 euros sur le seuil de la porte d’entrée.

    Né en 1994, le jeune homme a été arrêté ce mercredi et déféré devant la justice. À ce stade, on lui reproche une dizaine de faits. En situation précaire et sur le CPAS, Corentin fera l’objet d’une citation accélérée au parquet de Liège. Les derniers faits remontent au 10 novembre.

    Depuis plusieurs jours, la police du Condroz essayait de mettre la main dessus mais le jeune homme n’ayant pas de domicile, cela rendait la tâche plus compliquée. Il est déféré devant un juge d’instruction ce jeudi.

    la Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Vols
  • Décès de «Coco» à Tinlot: «On a volé le vase sur sa tombe!»

    Son décès avait ému des milliers de personnes en Belgique. Coraline Machiels s’était battue durant de longs mois contre un cancer des ganglions, à seulement 12 ans. Elle s’était éteinte en février dernier après une lutte acharnée. Sa perte a plongé sa famille et son entourage dans une immense tristesse.

    Inhumée au cimetière de Tinlot, sa maman, Delphine s’y rend plus que régulièrement. Elle s’est aperçue que l’on avait volé le vase qui se trouvait sur la tombe de sa fille. Rapidement, Delphine a posté un message sur les réseaux sociaux, pour permettre de le retrouver. « Je vais au cimetière presque tous les jours. Je me suis rendu compte que le vase que sa meilleure amie lui avait offert avait disparu. Il n’a pas de valeur monétaire mais il a une vraie valeur sentimentale. C’était un vase en plastique dans lequel, des fleurs se trouvaient. La personne qui a volé le vase a repiqué les fleurs ailleurs sur la tombe et il a dérobé le vase », nous explique-t-elle.

    Une valeur sentimentale
    Après avoir parcouru le cimetière, cette maman n’a rien trouvé. « La tombe de Coco est toujours très fleurie. On voyait bien que le vase est fait maison. Je savais que ça existait, les gens qui viennent dans les cimetières pour voler mais ils prennent des choses de valeur. Enfin, c’est ce que j’avais entendu ».

    En publiant son message sur les réseaux sociaux, Delphine espère obtenir des informations concernant ce vol. « Si quelqu’un a vu quelque chose, la personne peut se manifester. Et si la personne qui a pris le vase voit la publication, qu’elle vienne le remettre. Mais si j’apprends de qui il s’agit, elle va passer un sale quart d’heure. Je ne comprends pas dans quel monde on vit, je ne comprends pas la bêtise humaine », explique Delphine.

    Rappelez-vous, la jeune tinlotoise, « Coco » était très présente sur Tik Tok. Sur cette plateforme qui consiste à diffuser des vidéos, Coraline partageait son combat avec des milliers d’abonnés. Au terme d’un combat acharné, elle a rendu son dernier souffle le 4 février dernier.

    A.D. La Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Incivilités, Vols
  • Covid-19: le nombre de cambriolages a chuté de près de 50% cet été

    « On a constaté une baisse des vols à partir du mois de février, puis une réelle chute en mars-avril », indique Pascal Dandois, responsable des experts « habitation » en Wallonie pour AG Insurance. De février à mars, la chute a été de plus de 60 % pour les sinistres vols. Logique : confinés chez eux, les Belges ont laissé peu de marge de manœuvre aux éventuels cambrioleurs. Les voleurs étaient aussi eux-mêmes confinés.

    Pour la période allant de mars à la fin mai qui était marquée par le confinement, la diminution des vols est de l’ordre de 50 % par rapport à la même période en 2019. « En mai, on a vu une légère hausse, mais on était loin d’un mois de mai normal », note Pascal Dandois. Et cette reprise ne s’est pas vraiment poursuivie. Pendant l’été, période habituellement propice avec les départs en vacances, le recul a également été de 50 %.

    Est-ce que cela va durer ?
    « Difficile à dire pour le moment, mais de manière globale, depuis quelques années, alors que le coût moyen d’un cambriolage augmente, leur nombre baisse de près de 20 %. Alors, maintenant que beaucoup de Belges sont de plus en plus en télétravail, donc par définition à la maison, on peut s’attendre à ce que la tendance à la baisse se poursuive », analyse Pascal Dandois. En 2020, le coût moyen d’un cambriolage pour la victime est de 4.500 euros, soit une hausse de 2 % par rapport à 2019. « Ce coût ne cesse d’augmenter car on vole de plus en des objets technologiques chers, comme des tablettes. Il y a aussi les châssis qui sont de plus en plus perfectionnés et donc chers à remplacer s’ils sont forcés », détaille la compagnie d’assurances.

    Le bruit assourdisssant
    Quant à la tendance à la baisse de ces dernières années, elle s’explique de différentes manières. « Il y a clairement de plus en plus de systèmes d’alarmes dans les maisons. Le marché est bien régi, avec des systèmes fiables qui ont pignon sur rue, des centrales de télésurveillance efficaces et des évolutions technologiques à la pointe, ce qui a clairement un impact positif sur le nombre de vols. L’effet est dissuasif d’abord, et si les cambrioleurs pénètrent quand même dans l’habitation, le bruit de l’alarme est tellement assourdissant qu’ils n’y restent pas longtemps, et donc, volent moins », explique Pascal Dandois.

    En ce qui concerne les vols en rue et dans les grandes villes plus particulièrement, la diminution est là aussi : « depuis quatre ou cinq ans, depuis les attentats de Bruxelles notamment, la présence accrue des forces de l’ordre dans les rues, policiers ou militaires, a eu un impact favorable sur les vols de ce type », note le spécialiste d’AG.

    En remontant encore un peu plus dans le temps, on s’aperçoit que la baisse est spectaculaire. Dans le courant de l’année 2000, on était à 75.000 cambriolages recensés, contre un peu plus de 47.000 en 2019. Cette semaine, le SPF Intérieur même une action nationale contre les casses dans les habitations.
    Plus d’informations sur www.1joursans.be.
    Yannick Hallet  YH. La Meuse

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Vols
  • Condroz. Suite à 3 vols à Nandrin, la police lance un appel à la vigilance

    La zone de police annonce qu’une enquête est en cours, mais tient à inviter les résidents « à faire preuve de vigilance en activant les systèmes de sécurité dont sont pourvus leurs logements et encourager tout citoyen témoin d'agissements suspects à appeler sans délais le 101 afin qu'une patrouille soit envoyée sur les lieux. »

    Le communiqué de la police précise : « Ne prenez aucun risque personnel. Des éléments tels que l'immatriculation, marque, type et couleur du véhicule, direction de fuite sont d'une importance capitale pour nos enquêtes de même que le nombre ainsi que la description physique et vestimentaire éventuelle des auteurs. »
    La Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Sécurité, Vols
  • Tinlot, Nandrin, attention aux faux agents de l'IDEN

    Capture d’écran 2020-06-10 à 21.55.15.png

    Le scénario n'est pas neuf et refait surface régulièrement, comme pour le moment : des individus se faisant passer pour des employés d'un service public se présentent à votre domicile, avec pour but de dérober des objets de valeur. Il n'y a pas lieu de paniquer, mais un citoyen avertit en vaut deux!
    Dans le doute, vérifiez l'identité de la personne en contactant immédiatement le bureau de l'IDEN (Intercommunale de Distribution d'Eau de Nandrin, Tinlot et environ) en appelant le 04 247 20 24.
    Le cas échéant, exigez de voir sa carte de service et le véhicule de la société pour laquelle l’agent prétend être habilité. Même s'il le demande, ne donnez jamais d’argent à votre visiteur: un agent de la compagnie d’eau, ou d’électricité ne réclame jamais de liquide (même pas pour son déplacement ou une facture en souffrance).
    Nandrin

     

    Imprimer Lien permanent Catégories : Sécurité, Vols
  • En plein cambriolage à Tinlot, les voleurs mangent une fricassée!

    B9722126227Z.1_20200105161706_000+G19F7SENH.1-0.png.jpg

    La ferme Lawalrée à Abée (Tinlot).

    Dans les nuits qui ont suivi la fête de Noël, au moins quatre tentatives et ou vols avec effraction ont eu lieu dans le village d’Abée (Voir l'article précédent sur ce blog). C’était le cas notamment dans la ferme de Michel Lawalrée au centre du village dans la nuit du 26 au 27 décembre dernier.
    « Les voleurs ont cassé un carreau et sont rentrés dans la cuisine. Ils ont ouvert de nombreux tiroirs ainsi que le congélateur où ils ont dérobé de la viande. Ils n’ont pas hésité à se faire une fricassée et ont aussi mangé des crevettes. Ils devaient être deux », explique stupéfait Michel Lawarrée qui dormait à l’étage pendant le vol ! « Ils ont aussi brisé une vitre de ma voiture, alors que mes clés se trouvaient sur la table de la cuisine, mais ils n’ont rien emporté dans mon véhicule », ajoutait Michel Lawalrée.
    Ailleurs aussi
    D’autres faits semblables se sont produits à Clavier et surtout à Bois-et-Borsu.

    Par ailleurs, deux vols de robot tondeuse ont été perpétrés à la « Glace Timbrée » à Seny en août et en septembre derniers. Les voleurs ont aussi forcé la porte d’entrée et la vitre pour voler la caisse. L’enquête a donné lieu à une interpellation qui a permis de découvrir d’autres objets qui avaient été dérobés dans plusieurs abris de jardin de la région. Le 30 décembre dernier à 23h30, il y a eu également des pétards lancés dans le distributeur automatique de boissons de la « Glace Timbrée ». Une bande de jeunes mineurs de la région hutoise a été interpellée.
    L’enquête a également abouti en ce qui concerne le vol du coffre-fort de l’école communale de Tinlot à Fraiture et des dégradations à un véhicule dans la cour de cette école.
    Article de Marc Gérardy dans la Meuse Huy-Waremme

    Imprimer Lien permanent Catégories : Police, Vols
  • Tinlot. Plusieurs tentatives de vol par effraction depuis Noël à Abée (et dans le Condroz). N’hésitez pas à signaler les situations suspectes

    Dans les nuits qui ont suivi la fête de Noël, au moins quatre tentatives de vol par effraction ont eu lieu rien que dans le village d’Abée.
    Clôture sectionnée, vitre brisée, les visiteurs ont même mangé une fricassée dans la cuisine d’une ferme au centre du village. Pas de vol important cependant, et des faits semblables se sont produits à Clavier et surtout Bois-et-Borsu. Une arrestation serait imminente.

    Capture d’écran 2020-01-03 à 18.22.53.pngLe village d'Abée (Google maps, wikipédia)

    Des inculpations sont en cours dans d’autres dossiers de vol et de vandalisme à Seny et Fraiture
    Concernant le vol du robot tondeuse à la « Glace Timbrée » en août et en septembre, l’enquête a donné lieu a une interpellation qui a permis de découvrir d’autres objets dérobés dans plusieurs abris de jardin de la région.
    Toujours concernant la « Glace Timbrée », les vols de la caisse, avec les dégâts importants à la vitre et la porte, sont l’oeuvre d’une bande de jeunes mineurs de la région Hutoise qui ont été interpelés. 6 vols ont été commis au total. Nous n’avions pas répercuté ces faits quand ils se sont produits, afin de laisser la police enquêter discrètement.

    Capture d’écran 2020-01-03 à 18.08.36.png
    La Glace Timbrée à Seny: 2 vols de robot tondeuse;
    6 vols ou tentatives de vol de la caisse;
    et des pétards dans le distributeur de boissons ce 30 décembre !
    Les différents auteurs sont identifiés (Photo AL 28/09/2019)

    Les auteurs d’autres actes de vandalisme constatés à Fraiture et à Seny ont été également identifiés
    L’enquête a également abouti concernant le vol du coffre-fort à l’école communale et les dégradations à un véhicule. Il s’agirait cette fois de jeunes de nos villages. À leur actif, un dernier acte de vandalisme en date du 30 décembre à 23h30 où des pétards ont été jetés dans le distributeur automatique de boissons de la  «  Glace Timbrée » à Seny.

    Malgré la période des fêtes, les polices de proximité et d'intervention ont été bien actives et ont augmenté leurs interventions et leurs patrouilles de nuit!
    Nos agents de quartier rappellent bien évidemment tous les conseils de vigilance et de prudence. Ils demandent aussi de signaler tout élément concret constaté pour des agissements suspects.
    Notez donc bien les numéros de plaques, la description de véhicules, l’heure, etc..

    C'est aussi l'occasion de souhaiter à nos agents, nos meilleurs voeux de sécurité pour l'année 2020 et de de les remercier pour le travail accompli.

    Imprimer Lien permanent Catégories : Incivilités, Police, Vols
  • Anthisnes. L’agriculteur cherche ses dix génisses

    Capture d’écran 2019-11-03 à 14.12.04.pngÉtrange mésaventure survenue la semaine dernière à un agricul- teur du Condroz liégeois : 18 de ses vaches, des génisses laitières, ont disparu ! S’il en a finalement retrouvé huit, dans un bois, dix manquent toujours à l’appel.
    MALVEILLANCE
    Les dix-huit vaches, des Holstein à la robe noire et blanche, ont disparu samedi dernier, alors qu’elles se trouvaient dans une prairie située à Anthisnes. « Il s’agit d’un acte malveillant car les barbelés de leur pâture ont été coupés » précise l’agriculteur. En patrouillant dans la campagne et après avoir sollicité différents villageois, l’agriculteur est parvenu à remettre la main sur huit de ses vaches.
    Elles se trouvaient à proximité du château d’Anthisnes. Mais où
    se trouvent les dix autres ?
    « Je ne sais pas si la personne qui a coupé les fils barbelés a commis un simple acte de vandalisme ou s’il a embarqué une partie du troupeau » commente-t-il. Des traces des génisses auraient cependant été observées dans le bois côté Comblain-au-Pont. Pour les retrouver, l’agriculteur lance un appel à témoins (0470/ 68.50.57) et promet même une récompense à la personne qui pourra lui dire où les génisses se trouvent.  "Pour nous, c’est une grosse perte, n
    ous espérons vraiment les retrouver !" Conclut-il.

    A. Bt. La Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent Catégories : Vols
  • Voici les communes les plus touchées par les cambriolages à Huy-Waremme

    La Police Fédérale a publié ses chiffres en termes de cambriolages dans les habitations au cours de l’année 2018 pour les 31 communes de l’arrondissement Huy-Waremme.
    La comparaison se fait par le nombre de vols par le nombre d’habitations. On pourrait donc dire que le classement réalisé donne une idée des communes où votre maison a le plus de chances d’être visitée.
    C’est la commune de Fexhe-le-Haut-Clocher qui arrive en pole position avec 334 vols commis durant l’année 2018 suivi de Geer avec 297 cambriolages.

    B9721287212Z.1_20191018095220_000+GMTENFANN.1-0.jpg

     

     

    Contrairement aux attentes, ce ne sont pas les villes les plus peuplées qui figurent dans le top : la situation géographique influence ces vols. « Il y a de nombreuses sorties d’autoroute à proximité de la commune. Il y a également le fait que la police manque d’effectifs. Je ne parle pas de qualité mais de la quantité. Par conséquent, il y a une présence insuffisante des policiers sur le terrain. S’il y avait davantage de patrouilles, on diminuerait certainement le nombre de vols. Je n’en veux évidemment pas à mon chef de zone, il n’en peut rien », explique Henri Christophe, le bourgmestre de Fexhe-le-Haut-Clocher.
    « Les voleurs évitent la confrontation »... Lire la suite dans la Meuse H-W

     

    Imprimer Lien permanent Catégories : Sécurité, Vols
  • Cambriolages dans les habitations ? Campagne "1joursans" du 14 au 20 octobre

    capture ecran 2019-10-14 à 19.14.36.jpg

    Cette année l’action 1JOURSANS se déroulera du 14 au 20 octobre avec comme point d’orgue, la journée du vendredi 18 octobre 2019. Le passage à l’heure d’hiver est une période critique pour les cambriolages, c’est donc un moment idéal pour rappeler les bonnes habitudes de prévention.

    En voici déjà quelques-unes :

    ▪ Ne postez pas sur les réseaux sociaux que vous n’êtes pas chez vous. En quelques clics, n’importe qui peut retrouver votre adresse…
    ▪ Vous avez une tablette, un ordinateur portable ? Ne les laissez pas à la vue de tous.
    ▪ Vous partez, fermez votre porte à clé. Même pour 5 minutes !
    ▪ Donnez à tout moment une impression de présence : lumière/musique sur minuterie aléatoire.
    ▪ Demandez à vos voisins de jeter un œil sur votre habitation.
    ▪ Vous voyez quelque chose de suspect ? N’hésitez pas et prévenez immédiatement la police au 101.

    Ensuite, pensez à renforcer vos portes et fenêtres. Non, ce n’est pas forcément coûteux.

    ▪ Placez un manche en bois dans le rail de votre porte coulissante.
    ▪ Placez des verrous supplémentaires.
    ▪ Installez des poignées à clés sur vos châssis.

    Encore besoin d’inspiration ? Rendez-vous sur www.1joursans.be et retrouvez tous les conseils pour sécuriser correctement votre habitation.

    N’hésitez pas à visiter des initiatives de prévention organisées par votre zone de police ou votre administration communale.

    Finalement, likez, suivez et partagez notre campagne :

    Facebook : 1 jour sans

    Twitter : @1joursans

    #1joursans

    Imprimer Lien permanent Catégories : Sécurité, Vols
  • Tinlot (Seny) : la «Glace Timbrée» se fait voler son… robot tondeuse

    Un vol inutile selon le spécialiste des tondeuses.

    Un vol inutile selon le spécialiste des tondeuses. - Husqvarna

    Le 15 août dernier, aux alentours de 4h30 du matin, un individu a pénétré au sein de la propriété de l’établissement La Glace Timbrée, situé à Seny (Tinlot). Filmé par les caméras de surveillance de l’établissement, l’homme a dérobé… le robot tondeuse.

    Lors de l’ouverture de l’établissement, la gérante, Christine Warnier, découvre avec étonnement que son robot tondeuse Husqvarna n’est plus à sa place. Après avoir visionné les caméras de surveillance, elle constate avec stupeur que tôt au matin, aux alentours de 4h30, un homme, plutôt jeune, habillé d’un sweat « 1979 », a dérobé la machine et sa base avant de prendre la fuite à bord de sa camionnette blanche. « Il a juste pris le robot, il n’a commis aucune effraction dans l’établissement. Je reste toutefois décontenancée par un tel vol d’où notre publication sur les réseaux sociaux pour avertir le voleur qu’on l’a non seulement filmé mais qu’on a également son visage et son numéro de plaque », souligne la gérante.

    capture ecran 2019-08-23 à 14.07.20.jpg

    En effet, directement après la découverte, l’établissement a publié sur sa page un message demandant au lascar de ramener le robot sous peine de porter plainte. Toutefois, celui-ci ne s’est jamais présenté. « On lui a pourtant laissé une chance d’avoir une issue favorable mais il semble que le voleur préfère avoir affaire avec la police », a renchéri la gérante qui a porté plainte en ce début de semaine.

    Tondeuse bloquée ou géolocalisée
    L’enseigne nandrinoise, Système-D, spécialisée en tondeuses, qualifie le vol de ce robot Husqvarna complètement inutile. « Les tondeuses de cette marque possèdent différents systèmes de sécurité permettant de réduire les risques de vols, c’est donc irréfléchi de les voler. Lorsque la victime signale le vol auprès de la marque et du revendeur, nous pouvons notamment bloquer l’utilisation à distance ou encore géolocaliser l’engin suivant le modèle », explique une employée du magasin. Système-D insiste également sur le fait qu’en plus d’avoir volé une machine inutilisable, il est impossible au voleur de la revendre, même pour les pièces.

    Imprimer Lien permanent Catégories : Vols
  • Soheit-Tinlot. Tentative d'effraction rue du Centre

    capture ecran 2019-07-22 à 16.53.30.jpg

    Vendredi soir, vers 22h au carrefour de la rue du Centre et de la rue Malplaquaye, trois individus à bord d'une petite voiture grise,ont tenté de pénétrer dans une habitation.
    Le propriétaire, un voisin de l'Espace Intergénérationnel, les a mis en fuite et a prévenu la police qui est descendue sur place et a enregistré la plainte !
    Attention donc, la chaleur et les vacances n'arrêtent pas les voleurs!
    Source A.D

    Imprimer Lien permanent Catégories : Vols
  • Delhaize de Strée: les voleurs défoncent le volet durant la nuit de lundi à mardi

    Imprimer Lien permanent Catégories : Vols
  • Condroz. Vague de vols de cartes bancaires PAR RUSE chez les seniors

    Les victimes sont nombreuses ces dernières semaines. La police du Condroz lance une grande campagne de prévention

    capture ecran 2019-02-27 à 18.18.34.jpg

    Pour lutter contre les nombreux vols de carte bancaire par ruse à Nandrin, l’inspectrice Hélène Labalue a lancé une grande campagne de prévention auprès des commerçants et clients de Nandrin et Tinlot.
    Il y a une dizaine de jours, Irène (prénom d’emprunt), une Nandrinoise de 83 ans, effectue ses courses dans une grande surface commerciale de Tinlot. À plusieurs reprises, elle croise les mêmes personnes dans les allées du magasin. Elle s’en étonne, mais sans plus. « Juste que je trouvais cela bizarre », se souvient-elle.
    À la caisse, rebelote, les deux femmes aperçues quelques instants plus tôt sont à nouveau tout près d’elle. « Ce qui m’a frappé, c’est qu’elle n’avait pas d’achat ». reprend Irène qui quitte le magasin pour se rendre ensuite sur la tombe de son mari, au cimetière de Scry.
    En sortant du cimetière, elle remarque une camionnette blanche garée sur le parking. « Mais à nouveau, je ne me suis pas méfiée. J’étais à 100 lieues de penser que j’étais suivie. »
    Du cimetière, Irène fait encore un crochet par une droguerie avant de rentrer chez elle, à Nandrin. « Dix minutes plus tard, les deux femmes vues dans le magasin sonnaient à ma porte pour me demander soi-disant des livres pour une association d’enfants de Huy. Heureusement, ma petite-fille était là lorsque cela s’est passé », soupire Irène. « Elle s’est tout de suite méfiée et l’a bien fait comprendre aux deux inconnues qui n’ont pas insisté. Elles sont reparties ».
    Suite à ces faits, Irène a déposé plainte au bureau de police de Nandrin où immédiatement les enquêteurs ont reconnu dans son récit le modus operandi des voleurs de carte bancaire par ruse qui sévissent depuis 2 à 3 ans dans la région de Nandrin. Les victimes sont bien souvent des personnes âgées. Selon l’inspecteur principal, Danny Gilson, entre 10 et 20 cas ont été enregistrés en l’espace de 2 à 3 ans.
    Lire la suite de l'article de Marie-Claire Gillet dans la Meuse H-W du 27/2.

    4145809130.3.jpegDistraire la victime par tous les moyens
    A quelques variantes près, le modus operandi utilisé pour ce type de vol par ruse est toujours identique et donc facilement repérable : « Le ou les auteurs observent leur victime qui compose son code lors du paiement, un(e) suspect(e) se trouve dans la file d’attente de la caisse, l’autre suspect(e) fait semblant de téléphoner devant cette caisse. Comme les victimes ne prennent aucune précaution pour cacher le code, cela permet aux auteurs de prendre facilement connaissance de ce code » explique la police dans le document qu’elle a distribué dans les commerces de la route du Condroz à Nandrin et de la zone commerciale de Tinlot.
    Lorsque la victime se retrouve sur le parking, deux options sont possibles : soit elle est suivie jusqu’à son véhicule, soit jusqu’à son domicile comme ce fut le cas pour Irène de Nandrin. Lorsque la future victime est sui-vie jusqu’à son véhicule, les auteurs prétendent récolter de l’argent pour une œuvre fictive, pendant qu’un fait signer un document, une autre personne subtilise le portefeuille.
    Dans le cas où la victime est suivie jusqu’à son domicile, une des deux personnes se fait passer pour malade ou enceinte (ou toute autre raison), et demande un verre d’eau (ou un autre service). Le but est d’entrer dans la maison. Une fois à l’intérieur de l’habitation, une des deux demande à se rendre aux toilettes pendant que l’autre distrait la victime. Ce qui laisse à l’auteur tout le loisir de voler le portefeuille.
    Imprimer Lien permanent Catégories : Police, Vols
  • Police du Condroz. Attention vague de vol !

    capture ecran 2019-02-07 à 22.08.25.jpgAttention vague de vols.
    Une recrudescence de vols dans habitation est constatée sur les communes de Ouffet, Tinlot (Abée et Ramelot), Clavier et Nandrin.
    Ces vols surviennent entre la fin d'après-midi et minuit, même durant une très brève absence des occupants.
    Nous recommandons à la population de faire preuve d'une grande vigilance et de signaler directement au n° gratuit 101 tout agissement suspect.
    Veillez à utiliser les systèmes de sécurité présents dans vos habitations.
    Nos services sont actuellement à la recherches active des auteurs.
    Source

    Imprimer Lien permanent Catégories : Police, Vols