Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mobilité

  • L'ouverture de la liaison Tihange-Tinlot reportée à 2024 à cause des expropriations ?

    4048463788.2.png
    Le mauvais feuilleton de la liaison Tihange-Tinlot se poursuit avec l'annonce des travaux des ronds-points à Tinlot  reportés à 2024!  Après les problèmes budgétaires invoqués pendant plusieurs années, c'est maintenant un blocage au niveau des expropriations qui est en cause.
    Or le rond-point sur la route du Condroz conditionne l'ouverture de la liaison Tihange-Tinlot, ce qui signifie que cette ouverture n'aurait pas lieu avant 2024! Ou alors le trafic venant de la liaison devrait traverser le village de Soheit-Tinlot pour rejoindre la route du Condroz en direction de Liège. C'est contraire à tous les engagements pris jusqu'à présent...
    Cette situation a été évoquée suite à une question parlementaire de Caroline Cassart au Ministre Philippe Henry.
    Dont voici copie:

    "Interrogé à plusieurs reprises au sujet de la RN63 (route du Condroz), Monsieur le Ministre indiquait, début 2020, que le projet le plus avancé du Plan infrastructures était celui de Tinlot pour un budget de 6 millions d'euros. Concrètement, ce budget conséquent inclut le réaménagement de l'échangeur par la suppression du pont, la création d'un grand giratoire au droit de ce pont et d'un plus petit au carrefour entre la N63, la N63c et la rue de Tillesse (carrefour Levooz). Accidentogène, ce projet était repris dans les priorités de la législature.
    Malgré cela et sauf erreur de ma part, je constate que ce chantier n'est pas repris dans la liste pour 2021.

    Au vu de ces différents éléments, pourrait-il m'indiquer quelles sont les raisons expliquant l'absence de ce chantier ?"

    Réponse du 30/03/2021 de HENRY Philippe:
    Ma réponse de 2020 n’avait effectivement pas prévu le blocage des expropriations de la phase 3 de la liaison Tihange-Tinlot, qui conditionne la phase 4 que l’honorable membre évoque ici.
    Par ailleurs, en fin d’année 2020, de nombreuses réunions de travail ont eu lieu pour aboutir à la programmation du PIMPT, validée en Gouvernement ce 28/01/2021, et celle-ci planifie ce projet en 2024.
    Cette planification des travaux tient compte de deux contraintes : l’acquisition des terrains nécessaires pour effectuer les travaux et la contrainte budgétaire en termes de planification des liquidations, et donc de la trésorerie de la SOFICO.
    Il m’a cependant été assuré par mon administration, pour ce qui concerne le carrefour Levooz, que la sécurité a été améliorée depuis la réalisation des marquages.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Les radars feux rouges du carrefour à Plainevaux sur la Route du Condroz sont enfin tout à fait actifs

    169684801_10159634544591995_5505530895771172510_n.jpg

    RAPPEL: les radars feux rouges du carrefour à Plainevaux sur la Route du Condroz sont enfin tout à fait actifs suite à leur "ré-homologation", leur étalonnage avec la vérification de la prise des mesures, du bon fonctionnement technique et de la signature en bonne et due forme du protocole d’accord par le SPW, le parquet, la police et la commune.
    La vitesse maximale  est à 90km/h à cet endroit.
    Ce radar est sans scrupule tant pour les excès de vitesse que pour le franchissement du feu ROUGE!
    Il a déjà coincé du monde.
    Objectif: réduire les accidents.
    ➡️Une réflexion est en cours pour revoir le marquage pour le croisement au centre du carrefour.
    ➡️Inutile de réclamer un rond-point là bas, ce n’est pas prévu par le SpW en plus de celui des 7 Fawes et de l’aménagement du carrefour de Rotheux avec le tunnel, on est déjà bien gâté.
     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Attention, à partir de lundi, à Ouffet, la descente vers le bois de Hamoir sera fermée !

    162244483_121529496656183_8604447718687398703_o.jpg

    Du 22/03 au 03/04, la société BAM effectuera des travaux de réfection de revêtement sur le N66 entre Ouffet et Hamoir.
    Par conséquent, la circulation sera fermée à partir du carrefour entre la rue de Hamoir et le Tige de Fairon.
    Un itinéraire de déviation sera placé via la vallée du Néblon par la N638 et N623.
    Administration Communale d'Ouffet
     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Mobilité douce à Huy-Waremme. 2,5 millions €; 150.000€ pour Tinlot et Hamoir

    159998861_2960831824136221_3855330267353519354_o.jpg

    MOBILITÉ DOUCE • Le Gouvernement de Wallonie a adopté, ce jeudi, la liste des entités sélectionnées à la suite de l’appel à projets "Communes pilotes Wallonie Cyclable". Sept communes de Huy-Waremme bénéficieront ainsi d'un soutien de la Wallonie pour l’élaboration d’une véritable stratégie de développement de l’usage du vélo au quotidien ou encore à l’amélioration du confort et de la sécurité des cyclistes. (Source C.C.)

    A lire dans La Meuse: Au total, 116 localités wallonnes ont été reprises, pour un subside global de 61 ,2 millions d’euros. «La Wallonie entre ainsi dans une nouvelle ère en termes de soutien à la politique cyclable locale. En effet, ce soutien est 10 fois supérieur au précédent appel à projets de 2012 », indique le communiqué de Philippe Henry...

    Réactions dans le Condroz:
    Tinlot
    Satisfaction évidente de l'Echevine de la mobilité, Laurence Medaerts: l'objectif est de favoriser l'usage du vélo surtout pour se rendre au travail. A Tinlot, il s'agit de rendre accessible le CNRF (CHU) de Fraiture, le Zoning, les écoles, les animations extra-scolaires, les maisons de repos aux habitants des différents villages. Chacun doit pouvoir rouler en se sentant en sécurité ! Le dossier présenté devrait permettre de relier les 6 villages de l'entité. C'est un travail conséquent réalisé avec Isabelle Leroy (Service urbanisme et Conseillère en Mobilité dans notre Commune)
    A Hamoir, P. Lecerf a réagi sur sa page Facebook.
    Très heureux d’apprendre que Hamoir est retenu comme commune pilote et reçoit 150.000 € pour développer de beaux projets cyclables.

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Mobilité, Mobilité douce
  • Aménager un itinéraire sécurisé pour les cyclistes du Condroz vers la ville de Huy

    La nationale 66  (Huy-Hamoir)

    Le jeune député  Rodrigue Demeuse a initié un projet qui vient de franchir une première étape avec la Région.
    L'objectif est de trouver une alternative sécurisée pour les cyclistes d’ici l’ouverture de la liaison Tihange-Tinlot.

    avatar.jpgIl y a peu, Rodrigue Demeuse  a interpellé le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry, au sujet des solutions à mettre en place pour permettre aux cyclistes de  relier le Condroz et le centre de Huy lorsque la liaison Tihange-Tinlot (RN 684) sera ouverte à la circulation.
    Et depuis quelques jours, la pertinence et l'urgence de ces solutions se sont accentuées avec la fermeture aux cyclistes du premier tronçon de la liaison réalisé entre Strée et Tihange, pour des raisons de sécurité liées à des éboulements.  (Voir l'article sur ce blog)
    En effet, à l’heure actuelle, et même si ce n’était officiellement pas autorisé, les cyclistes condrusiens empruntaient cet itinéraire depuis toujours.
    Mais à terme, lorsque la liaison sera ouverte, elle ne sera pas suffisamment sécurisée pour les cyclistes étant donné qu’elle a été dessinée et pensée à l’époque où ces réflexions n’étaient malheureusement pas une priorité. La création d’aménagements cyclables sur la liaison nécessiterait d’élargir la voirie et retarderait encore les travaux, voire les rendraient impossibles, ce qui est impensable.

    "Des alternatives existent, explique Rodrigue Demeuse, mais elles sont très dangereuses pour les cyclistes. C’est le cas de l’itinéraire via le fond d’Oxhe, la route de France et la route de Yernée qui sont des voiries non éclairées, étroites et sinueuses. Il y a aussi la route de Hamoir, mais qui n’est, elle non plus, pas adaptée en raison du manque d’éclairage, du brouillard très fréquent et de la vitesse excessive des véhicules.

    Interpellé par plusieurs cyclistes du Condroz et par la commune de Modave, j’ai donc plaidé auprès de la Région wallonne en faveur d’une proposition alternative, qui viserait à mettre en place un chemin praticable pour les cyclistes le long de la RN 684 depuis le rond-point des Gottes jusqu’au bois de Tihange. De là, démarre le chemin vicinal n° 3 qui aboutit au Chemin de Saint-Loup qui rejoint lui-même le Chemin du Chera, à sécuriser, ce qui permettrait donc aux cyclistes de rejoindre le bas de Tihange.

    Un première étape acceptée par la Région

    Dans sa réponse, le  Ministre m'a confirmé que la Région va rendre accessible aux cyclistes le chemin qui sera réalisé jusqu’au bois de Tihange. C’est une excellente nouvelle ! La Région s’engage donc à faire sa part du travail dans ma proposition d'itinéraire alternatif.

    L'aménagement à compléter sur le territoire de Huy

    Le reste de l’aménagement dépend en revanche de la Ville de Huy qui devrait aménager les 900 mètres du chemin vicinal longeant le bois de Tihange et sécuriser le Chemin du Chera (où la circulation devrait diminuer à l'ouverture de la liaison) Voici un plan : en vert la route créée par la Région et en rouge le chemin vicinal à aménager par la Ville pour le rendre praticable.

    Capture d’écran 2021-03-05 à 13.29.59.png

    J’en appelle donc, comme la commune de Modave a déjà eu l’occasion de le faire, à ce que la Ville de Huy réfléchisse dès à présent à l’aménagement de cette partie du chemin afin qu’une réelle alternative sécurisée soit offerte aux cyclistes lorsque la liaison sera ouverte. C’est important d’y réfléchir dès à présent pour que les choses soient mises en place lors de l’ouverture de cet axe important.
    Ceci n’enlève évidemment rien à l’importance de continuer à travailler et se mobiliser à tous les niveaux pour que le dossier de la liaison Tihange-Tinlot aboutisse le plus rapidement possible, c'est un combat essentiel pour tout l’arrondissement."

    Une vision plus large sur le Condroz

    Ce projet est à mettre en lien avec  les projets en cours à Modave où l'aménagement du sentier vivinal 26  (environ 1 km)  reliera  la rue du Bois Rosine, au centre de Strée  à la rue des Aubépines et le rond point des Gottes. (Voir l'article: Modave. Des projets cohérents pour une politique de la mobilité douce à long terme)
    A partir de Strée, et grâce la sécurisation du Tige de Strée, les cyclistes rejoindront plus facilement le Pont-de-Bonne et la vallée du Hoyoux d'un côté et Ramelot et Terwagne de l'autre.

    2590040030.png

    Pour les autres communes, Il faut rappeler également les projets de finalisation du Ravel 126 dans la vallée du Hoyoux qui doit faciliter l'accès au centre de Huy. Cela concerne surtout Marchin, Modave et Clavier.

    Du côté de Nandrin, les itinéraires via le fond d’Oxhe, la route de France et la route de Yernée qui débouchent à Ombret, pourront bientôt bénéficier des travaux réalisé sur la N90 à Ampsin Neuville. Ils vont permettre une voie sécurisée pour les cyclistes entre Huy et Amay.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Liaison Tihange-Tinlot, le tronçon Tihange-Strée  est interdit à la circulation des vélos et des piétons !

    *    Bon à savoir:  Liaison Tihange-Tinlot, le tronçon Tihange-Strée est interdit à la circulation des vélos et des piétons !

    Capture d’écran 2021-03-03 à 19.02.11.png

    Interrogé par Rodrigue Demeuse, le ministre de la Mobilité Philippe Henry rappelle que « la N684 entre le rond-point de Tihange et le hameau des 9 Bonniers est interdite à toute circulation, y compris pour les cyclistes et les piétons ». Information confirmée par Eric Dossogne le Bourgmestre de Huy. La Meuse H-W

    Mauvaise nouvelle pour tous les cyclistes (ainsi que piétons) et particulièrement pour les nombreux condrusiens qui utilisait cette route (non ouverte à la circulation) et pour éviter les "Longs Thiers" non sécurisés pour les vélos! 
    Pour rappel,  les premiers éboulements constatés datent déjà de plusieurs années !

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Modave. Sécurité et mobilité: les actions en cours

    Suite des articles consacrés aux réalisations communales publiées par le groupe OSE à Modave, voici les actions concernant la sécurité et la mobilité.

    2--1er-chevin-Bruno-dal-Molin.jpgCes différents projets sont commentés par le 1er Echevin Bruno Dal Molin (sports,  travaux, voiries, espaces verts, cimetières, environnement, transition énergétique).

    "La Commune de Modave est traversée par trois routes régionales avec un trafic important et sur lesquelles nous avons très peu d'emprise", explique-t-il: " Il s'agit de la  vallée du Hoyoux avec la nationale Huy-Clavier-Ocquier. La route Liège-Dinant et la route Huy-Hamoir".

     

    Capture d’écran 2021-02-26 à 15.18.59.png
    Ce 28 février, une nouvelle ordonnance police annonce prévoit la fermeture complète de la chaussée, en semaine durant les heures de chantier, jusqu'au 30 juin minimum !  (La Meuse)

    COUP DE GUEULE : Chaussée des Forges : trop c’est trop !

    Nous déplorons comme vous la fermeture complète du trafic dans la vallée du Hoyoux en raison d’un chantier sur la chaussée des Forges à Huy. Sans aucune consultation ni information, cette voirie régionale a été interdite à toute circulation !  "Il faut se rendre compte, explique l'Echevin, que pour ce chantier de 7 mois, rien n'avait été prévu initialement en terme de mobilité, à l'exception d'une circulation alternée bien vite remplacée par une fermeture de la voirie".

    Les effets sur le village de Vierset ont été immédiats : une augmentation considérable d’un trafic de transit pendant les heures de pointe a vite été observée. Cette situation dangereuse nous a obligés à réagir dans l’urgence et à prendre des dispositions rapides rue Mont Ste Aldegonde.

    Capture d’écran 2021-02-26 à 15.14.41.png

    En 2021, un important investissement de 200 000€ est prévu pour sécuriser la traversée de Vierset, ces aménagements seront donc améliorés prochainement après en avoir analysé leurs effets, pour être pérennisés et assurer la sécurité de tous.
    Et l'Echevin conclut: "La priorité est la limitation de la vitesse et la sécurisation des trottoirs. La zone 30 sera élargie afin de sécuriser l'école dans le centre de Vierset où plus de stationnements doivent être prévus .
    Ces projets d'aménagements débattus à CCATM et à la CLDR  feront l'objet d'une consultation de la population".

     

    Des radars pour plus de sécurité financés (72.000€) par la Commune !

    Capture d’écran 2021-02-26 à 15.15.09.pngComme la majorité de notre population, le groupe OSE est très sensible au problème de la vitesse excessive sur nos routes. Notre Bourgmestre a déjà interpellé la Zone de police à plusieurs reprises, en demandant également des radars supplémentaires sur notre territoire.

    Au vu des difficultés rencontrées pour en obtenir, le Collège OSE a prévu, dans le budget communal de 2021, l’achat et le placement de 2 radars répressifs pour la somme de 72.000€. C’est un signal fort que nous voulons donner. Une étude sera réalisée pour déterminer les 2 endroits les plus appropriés.

    En outre, des études sont actuellement en cours pour permettre aux radars tronçons de flasher par derrière et non par devant comme c’est le cas actuellement. Cela permettra d’en installer un dans la vallée du Hoyoux, ce qui obligera les personnes y circulant d’adapter leur vitesse pour le plus grand plaisir des riverains.

    La sécurité et la mobilité dans nos villages constituent une priorité qui contribue à la qualité de vie. Elles réclament une attention de tous les instants. Elles revêtent bien des aspects : vitesse, stationnement, espaces pour les piétons et les cyclistes... Elles nécessitent de la sensibilisation, de la prévention et de la répression à l’égard du manque de civisme d’une minorité d’usagers.

    Capture d’écran 2021-02-23 à 14.03.12.pngC’est dans cet esprit que le groupe OSE travaille au quotidien. Cette action est transversale. Elle touche ainsi les gros dossiers, comme la future liaison Tihange-Tinlot (voir l'article) qui nécessite une vigilance stricte pour se prémunir au maximum des conséquences négatives en matière d’insécurité routière dans les voiries avoisinantes. Elle concerne des routes nationales et communales, avec le vaste chantier de réflexion amorcé pour rendre plus sûre la traversée de Vierset. Cette action se traduit aussi par de plus petits aménagements, tels que les alentours de l’école Sainte Famille.
    Notre préoccupation porte également sur la mobilité douce (voir l'article), que ce soit avec l’entretien et la réhabilitation de sentiers pédestres et notre projet d’aménagement cyclo-pédestre du sentier reliant la rue Bois Rosine à Strée à la rue des Aubépines aux Gottes.
    Malgré tous ces efforts, gardons à l‘esprit que la sécurité et le bien-vivre ensemble sont la responsabilité de tous !
    OSE février 2021, à télécharger ici
    A suivre

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité, Modave, Sécurité
  • Liaison Tihange-Tinlot, le groupe Ose (Modave) fait le point avant l'octroi d'un nouveau permis

    Le groupe OSE (Majorité communale à Modave) a réalisé une publication intéressante qui fait le point sur les dossiers d'actualité qui concernent non seulement Modave mais également le Condroz pour certains d'entre eux.
    C'est le cas par exemple pour le survol du Condroz par les avions (voir l'article d'hier) ou l'évolution de la liaison Tihange-Tinlot.

    Le Bourgmestre, Eric Thomas, a introduit cet article en précisant tout d'abord qu'il n'était pas question d'ouvrir le tronçon actuel à la circulation avant la fin de la phase 3 des travaux. (Et avec, en parallèle, les aménagement nécessaires pour l'accès sécurisé à la route du Condroz (rond-point de Soheit-Tinlot).
    Il n'est pas imaginable de libérer un trafic important qui aboutirait dans le centre de Strée !  Le Bourgmestre souligne également l'accord unanime, au niveau local, pour toutes les demandes formulées depuis longtemps dans ce dossier.

    Capture d’écran 2021-02-24 à 11.05.46.png
    Le tracé de la liaison (en rouge)
    Ose février 2021, à télécharger ici

    Pour rappel, le permis de la phase 3 du projet de liaison étant périmé, la Région wallonne est contrainte de déposer prochainement une nouvelle demande de permis.
    Le Bourgmestre modavien a saisi cette opportunité pour écrire au Ministre Henry, en charge des Travaux Publics. Il souhaitait attirer son attention sur des éléments essentiels à prendre en considération avant de déposer ce nouveau permis, et qui sont d’une importance capitale pour les habitants des villages de Strée, des Gottes et d’Outrelouxhe.

    1. PERTUIS AU RUISSEAU DU FOND DU PARADIS, DU CÔTÉ DE L’ANCIENNE CARRIÈRE DE STRÉE
    Le pertuis - de petite taille - prévoit dans le projet de la Région wallonne uniquement le passage du ruisseau et de la petite faune; rien pour les véhicules des agriculteurs dont les parcelles seront véritablement coupées en deux par la future liaison.
    Par conséquent, le charroi agricole devra utiliser une nouvelle voie latérale pour remonter jusqu’à la rue Elmer et traverser le cœur de Strée !
    De quoi générer un trafic considérable sur nos petites rues communales avec tous les risques et désagréments : dangerosité pour les riverains, piétons et cyclistes, dégradations aux frais de la Commune de Modave.
    En outre, le détour imposé est estimé à environ 15 minutes, engendrant pour les agriculteurs un coût supplémentaire, ainsi qu’une surconsommation de carburant, sans parler de la pollution, du bruit et des vibrations pour le voisinage.

    Le groupe OSE soutient depuis le début les agriculteurs dont les demandes et réclamations répétées n’ont pas reçu le moindre écho dans le cadre du permis aujourd’hui périmé.
    Cette décision repose sur des études géotechniques établies à l’époque, et notre Bourgmestre demandait de commander une nouvelle étude, en examinant la possibilité de modifier le gabarit de ce pertuis, quitte à le déplacer.
    La Région Wallonne a proposé que la Commune de Modave aménage sur fonds propres (coût estimé à 120.000 €) une section de chemin qui permettrait de relier la Route Nationale sur une longueur de 710 m. Pour le groupe OSE, il est hors de question que nos habitants endossent le coût supplémentaire de cette solution qui fut d’ailleurs largement rejetée par nos agriculteurs, parce qu’elle ne réduisait pas les détours imposés aux charrois.

    2. BASSINS D’ORAGE :
    Le précédent permis prévoyait un bassin d’orage à l’endroit du ruisseau du Fond du Paradis, du côté de l’ancienne carrière de Strée. Aujourd’hui, plus de 20 ans après les premières études de la liaison, nous avons vécu de nombreux épisodes d’orages et d’inondations. Nous nous inquiétons fortement de [‘absence de bassin d’orage du côté de la rue Elmer, au-dessus du quartier d’Outrelouxhe.
    Depuis 2012, date du premier permis, la situation s’est détériorée, et les nombreux orages subis ont montré toute l’importance de reconsidérer cette étude et de prévoir un bassin d’orage à cet endroit. (NDLR, La priorité aujourd'hui est de protéger des habitations dans le village d'Outrelouxhe lors de fortes pluies)

    Capture d’écran 2021-02-23 à 14.03.12.pngOUI, MAIS PAS SUR LE DOS DES STRATOIS !
    Le groupe OSE sera très attentif aux modalités reprises dans le futur permis de cette 3e phase, qu’il souhaite réalisée et achevée en tenant compte de la quiétude des riverains et de nos exigences. Le groupe OSE rappellera également la promesse du Ministre précédent, concernant la NON ouverture de la liaison à la fin de phase 2, qui aboutit actuellement aux Gottes.
    Personne dans notre commune ne comprendrait un oubli de cette promesse, qui amènerait un trafic considérable dans la traversée de notre village de Strée comportant un magasin Proxi Delhaize, une école primaire et un club de football, avec tous les risques que cela comporte.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité, Modave
  • SNCB. Navetteurs.be lance une pétition pour le maintien de guichets dans les gares !

    Touche pas à mon guichet SNCB !

    Capture d’écran 2021-02-07 à 13.56.23.png

    Un bref historique : en 2008, il y avait plus de 200 gares dotées de guichets (sur un total de 554 gares sur le pays). En 2018, ce nombre était ramené à 135 et avec la proposition de la direction validée par le Conseil d’Administration ce nombre serait tombé à 91.
    Grâce à la réaction rapide et ferme des syndicats et des associations de voyageurs, les plans de la société de fermer 44 guichets et de réduire l’amplitude d’ouverture de 37 autres ne sont plus aussi certains. Nous avons constaté un élan de solidarité sans précédent dans toute la population afin de maintenir leurs guichets.
    Le guichetier est le premier ambassadeur de la SNCB dans la gare. Il ou elle est la personne qui permet d'avoir la bonne information tarifaire, horaire, correspondance, ... et une aide à l'achat pour les plus sensibles à la fracture numérique. Au guichet, c’est le service public, tout le monde est mis sur un pied d’égalité !
    Le guichetier, c’est aussi le contact humain et leur présence rassure. Sans eux, c'est une charge de travail qui se répercute sur d'autres travailleurs (accompagnateurs de train, guichetiers des grandes gares, Call Center, ...) et sur les voyageurs qui doivent assurer eux-mêmes le service.
    De plus, 77 emplois seront supprimés. Chaque aîné qui part et qui n’est pas remplacé, c’est un jeune qui n’est pas embauché.
    Pour toutes ces raisons, nous demandons l’annulation de la décision du Conseil d’Administration de fermer 44 guichets et de réduire l’amplitude de 37 autres.
    Si vous souhaitez nous soutenir, signez la pétition ! Plus d'info

    Capture d’écran 2021-02-07 à 13.59.29.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Modave. Des projets cohérents pour une politique de la mobilité douce à long terme

    Capture d’écran 2021-02-04 à 16.42.33.png

    Aménagement du sentier vicinal 26 entre Strée et Les Gottes.

    Le sentier vivinal 26 est le chemin d'environ 1 km qui relie la rue du Bois Rosine, à Strée (à côté l'ancienne ferme Guiot, sur la place) à la rue des Aubépines aux Gottes.

    II pourrait relier deux pôles d’activités importants. Aux Gottes, le Centre des Technologies Agronomique (CTA), le projet maraîcher et les écoles. A Strée, le Delhaize, la zoning, la salle de sport, la salle communale, le terrain de foot et l'Hôtel de Police. La présentation de ce projet a été faite au dernier conseil communal dans le cadre de l'appel à projets Wallonie Cyclable 2020 (150.000€).
    Mais cette réalisation, explique Anne Duchêne, l'échevine en charge de la mobilité, s'inscrit dans un plan global de mobilité, avec d'autres projets envisagés.

    Le Tige de Strée, qui relie Vierset et Strée sera également aménagé pour permettre de sécuriser la pratique du vélo et les piétons. Il faut encore réfléchir aux adaptations possibles (marquage sol, espaces / parking sécurisés) car la circulation est importante sur cet axe en ligne droite propice à la vitesse (200.000€).

    Les autres lignes en gris, ce sont des pistes cyclables suggérées dans la rue Bois Rosine et rue Elmer, par des marquages au sol, aménagements réalisés il y a quelques années, dans le cadre du plan Wallonie cyclable 1 en partenariat avec Tinlot et Clavier.

    Un peu plus bas dans la vallée du Hoyoux, le Ravel va être également aménagé (poubelles, bancs, espaces repos) et valorisé pour les utilisateurs (panneaux, indications touristiques...) avec les communes de Clavier et de Modave (260.000€}.

    De  l'autre côté, c'est la liaison vers Villers-Le-Temple et Nandrin qui est envisagée et rendue possible aujourd'hui avec l'accord obtenu pour une passerelle qui enjambera la liaison Tihange-Tinlot !
    Tous les éléments d'un vaste puzzle bien pensé se mettent ainsi en place pour une véritable politique de mobilité douce.

    Capture d’écran 2021-02-05 à 17.46.36.pngLa partie actuelle, en jaune sur la carte, a été aménagée  par la SPI  lors des travaux de la Zone d' Activités Commerciales.

    IMG_0694.jpeg
    L'entrée du sentier actuel entre la rue Biette et les Gottes. Dans la liaison
    prévue, la dalle sera identique à celle du tronçon existant, (béton+gravier),
    qui permet un bon écoulement des eaux pour permettre la sécurité des utilisateurs

    Deux articles à lire dans la presse:
    Modave a répondu au projet Wallonie cyclable. Un plan de mobilité douce qui s’envisage sur le long terme.
    L'Avenir
    A Modave, on envisage la mobilité douce sur du long terme. «Un plan ambitieux de liaison supra-communale avec, notamment, des itinéraires qui relieraient les communes de Modave, Clavier et Marchin au RAVeL et aussi des liaisons vers Tinlot, Nandrin et Villers-le-Temple sont en train de voir le jour, explique l’échevine Anne Duchêne...
    L'Avenir
    Modave veut rendre cyclable le sentier 26 qui relie Strée aux Gottes.  La Meuse

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Conseil aux amateurs de vélo. Soyez prévoyants, pénurie et flambée des prix en vue !

    image.jpg
    Ancien coureur cycliste et toujours passionné de vélo,
    Jean-Luc Paulus envisage de lancer sa société

    Depuis 35 ans, Jean-Luc Paulus est un passionné de vélo. D'abord International en kayak, il est passé au cyclisme en 1987 où il participe à la première compétition de VTT en Belgique. Depuis plusieurs années, il tient un sympathique petit magasin de vélo avec un atelier de réparation bien connu et apprécié des amateurs.
    Fortement sollicité en 2020, suite à la pandémie qui a fait exploser les ventes de vélos, mais aussi les réparations et les entretiens, il envisage de créer bientôt sa société ! 
    Aux portes de Huy et du Condroz, il est idéalement situé sur la nationale 66 Huy-Hamoir, à la limite de Huy et de Modave !
    De très bon conseil, il nous livre ci-dessous un topo pertinent du marché actuel du vélo. Soyez donc prévoyant pour les beaux jours qui approchent !
    Face à la pénurie de vélos électriques, il se lance également dans la motorisation de vélos traditionnels. "Vous nous amenez votre vélo et nous plaçons un moteur roue AV ou AR ou au pédalier", explique t-il.
    "Nous essayons de nous démarquer des supermarchés du cycle par le service personnalisé que nous apportons à nos clients et par la vente de marques soigneusement sélectionnées pour leur très haut rapport qualité prix", précise-t-il encore dans la présentation de son tout récent site Internet.
    Et en bonus pour terminer, avec l'équipement dont il dispose,  il est aussi  monteur de pneus voiture et peut entretenir votre tondeuse avant le 31 mars !
    Un bel artisan du vélo à découvrir sur https://www.bcycl.be/et  Route de Hamoir , 10 - 14. 4500 Huy.  Jean-Luc Paulus 0468 455418  -  jlpaulus@hotmail.com

    La saison cycliste 2021 s'annonce épique.

    A cette date, il manque 50% des vélos dans les concessions et la plupart des pièces usuelles pour réparation sont indisponibles.
    Les avions de tourisme qui absorbaient une partie du fret en provenance de l'Asie ne volent plus.
    L'acheminement vers l'Europe doit se fait essentiellement par container.
    Les prix du transport Asie Europe explosent (X3).
    Les délais de livraison s'allongent.
    Shimano, qui a le monopole sur la majorité des pièces, a 6 mois de retard pour la livraison de certaines pièces.
    La pratique du vélo en Europe et EU augmente sensiblement.
    Les stocks sont à zéro.
    Le marché est terriblement sous tension.
    Nous nous attendons à une grande pénurie et à une flambée des prix.
    Et donc....
    Soyez  ​prévoyants si vous désirez ;

    Acheter un vélo neuf
    *   Renseignez-vous immédiatement sur notre stock (il reste encore quelques vélos 2020, tous en photo sur le site internet, profitez d'une journée sèche pour venir les essayer avant qu'ils ne soient vendus).
    *    Réservez dès à présent les vélos qui vous intéressent dans notre précommande.
    *   Giant nous assure la livraison de notre précommande avec les prix fixes mais certains vélos ne seront livrés qu'en ... été et nous ne pourrons pas réassortir avant ... l'automne et avec une augmentation de prix importante.
    Giant, notre principal fournisseur et le plus grand constructeur de vélos au monde est encore plus impacté par la pénurie car la demande est 30% supérieure à 2020.
    *  NCM. Devant cette situation nous avons recherché de nouvelles marques à rapport qualité/prix dont NCM (toute la gamme sera en magasin au 1/2/2021). NCM (voir notre site internet), nous assure le réassortiment jusqu'à l'été ​mais pas la stabilité du prix.

    Vélos d'occasion
    Nous avons aussi une cinquantaine de vélos d'occasion en stock (certains sont visibles sur le site internet)

    Capture d’écran 2021-01-30 à 12.49.41.png

    Réparations. N'attendez pas. Faites réparer maintenant.

     * Pour l'instant, il est par exemple impossible de trouver un dérailleur Shimano 10 V sur le marché.
     * Nous avons encore un peu de stock en pièces neuves et occasion.
     * A cette date nous pouvons encore trouver des pièces d'autres marques que Shimano.
     * Pour certaines réparations il faut déjà vous attendre à 6 mois de délais.
     * Pour la réparation des vélos électriques et trottinettes électriques nous sommes agréés Service Bike.

    Nouveau: pénurie de nouveaux vélos électriques mais motorisation des vélos existants!

    Pour réagir à la pénurie de VAE (vélo assistance électrique), nous avons décidé de nous lancer dans la motorisation de vélos "musculaire".
    Qu'est-ce ? (Voir site internet)
    Vous nous amenez votre vélo et nous plaçons un moteur roue AV ou AR ou au pédalier.
    Les prix sont raisonnables (voir notre site internet) et les pièces sont pour l'instant disponibles.
    Le matériel est aussi fiable que celui monté sur un VAE intégré, le seul inconvénient est que les câbles reliant les différents composants (moteur + batterie+ ordinateur) sont visibles.
    Le grand avantage est qu'on peut monter des moteurs très puissants et des batteries de capacité jusqu'à 1000Wh (autonomie 200 km).
    Cette formule est aussi intéressante pour le vélo 20 pouces et 24 pouces de votre enfant qui pourra ainsi vous accompagner plus facilement pour vos sorties VTT.
    Si vous optez pour cette formule, n'attendez pas l'été car à cette période nous seront plus occupés et les délais seront plus longs.
    Consultez régulièrement nos sites internet (mise à jour hebdomadaire) et pages Facebook.
    Bonne saison cycliste 2021.

    Coordonnées, contact et plus d'infos:
    https://www.bcycl.be/


    Votre voiture:

    Réparation et montage Pneu Online.
    Nous montons et réparons les pneus de votre voiture (toutes les infos et tarifs sur notre site internet BB pneus)
    Nous sommes station de montage Pneu Online.

    Capture d’écran 2021-01-30 à 12.05.07.pngCapture d’écran 2021-01-30 à 12.05.32.pnghttps://bbpneus.jimdofree.com/ Démonter, monter, équilibrer 

    Votre tondeuse:
    Nous effectuons l'entretien de vos tondeuses jusqu'au 15/3/2021  
      
    (forfait 50 € = affûtage lame + vidange +nettoyage filtre à air + graissage + vérification bougie)

    Consultez régulièrement nos sites internet (mise à jour hebdomadaire) et pages Facebook.
    Bonne saison cycliste 2021.

    Coordonnées, contact et plus d'infos:
    Paulus Jean Luc
    Route de Hamoir , 10 - 14. 4500 Huy
    0468 455418
    jlpaulus@hotmail.com

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Cyclisme, Economie locale Condroz, Mobilité
  • Attention si vous devez vous rendre au CHR de Huy! Nouveaux travaux...

    143902900_2331131403696979_2408645830631206936_o.jpg

    Depuis ce samedi 30 janvier, l’entrée principale du CHR de Huy est déplacée. Elle se situe entre l’église et le bâtiment A du CHR de Huy.
    L’esplanade devant le CHR de Huy ne sera plus accessible durant la durée des travaux.
    "Le dépose minute" se fera au niveau de la rue Porte des Maillets (le long des anciennes urgences).

    144334309_2331345693675550_4426525223661180647_o.jpg

    edff9362-aa4c-4e0a-8fcd-e533b9092c25-1.jpeg

     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Condroz. Des vélos partagés vous intéressent ? Nous avons besoin de votre avis !

    Capture d’écran 2021-01-29 à 18.57.15.pngDes vélos partagés dans votre commune ? Nous avons besoin de votre avis !

    La Wallonie envisage des pistes cyclables le long de la N63, mais aussi le développement d'un des premiers Mobipôles à Nandrin, et dans ce cadre, nous souhaitons savoir si partager un vélo au quotidien pourrait rencontrer un intérêt.

    Nous serions ravis de recueillir votre avis et vos commentaires sur le projet de développement d'un système de partage de vélos.  Que ce soit pour vous déplacer de et vers Nandrin (pour accéder aux différents services présents sur et autour de la commune,  vers le futur Mobipôle), mais aussi pour vous permettre de vous rendre au travail, vers un arrêt de bus, un parking de covoiturage...

    Cette proposition concerne la mise à disposition de vélos à assistance électrique équipés de cadenas intelligents, et d’une application de gestion de flotte qui permet de (dé)verrouiller les cadenas fixés sur les vélos, et du développement de station de parkings adaptés et bornes de rechargements.

    Merci déjà de votre aide ! 
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité
  • Tinlot. 4 nouveaux noms de rue attribués par le collège: Venelle de la Scierie, Dessus le Chawetay, Rue Traversière, Rue Terre Bourlotte

    IMG_0591.jpeg
    La nouvelle voirie "Venelle de la Scierie" sera fermée au milieu par des potelets.
    Elle n'est pas des destinée au transit des voitures et sera accessible aux piétons et aux cyclistes

    4 nouveaux noms de rue attribués par le collège tinlotois.
    Pour attribuer les nouveaux noms à quatre nouvelles voiries, le service communal de l’urbanisme a consulté nos deux experts géomètre/historien tinlotois bien connus, Marcel Ponthier et Louis Pauquay. Les noms choisis ont été soumis ensuite à la Comminssion Royale de Typonimie et de Dialectologie. Celle-ci s'est réjouie que la commune de Tinlot mette en valeur le patrimoine toponymique wallon en choisissant des lieux-dits traditionnels. 
    Le Collège a donc avalisé finalement 4 noms:  Venelle de la Scierie, Dessus le Chawetay, Rue Traversière, Rue Terre Bourlotte.
    Voici les explications de l'échevin des travaux, Denis Craisse:

    * La nouvelle voirie entre la rue du Centre et la rue de l’Eglise, dont l’usage intrigue beaucoup de Tinlotois s’appellera:  "Venelle de la Scierie" en référence à l’ancienne scierie Fox, sur le terrain de laquelle le nouveau lotissement est construit.
    Cette nouvelle voirie qui coupe le lotissement en deux est maintenant terminée. Elle est accessible aux piétons et aux cyclistes, mais pas aux voitures.  Il ne s’agit pas d’un raccourci entre la rue du Centre et la rue de l’église. Les véhicules auront accès jusqu’à la moitié pour décharger (riverains et commerce). Un potelet amovible, situé au milieu de la venelle, empêchera le transit mais permettra aux véhicules d’urgence de passer.

    IMG_0474.jpeg
    Vue depuis la rue du Centre

    Ce lotissement, quant à  lui, n’est pas terminé. La seconde partie, de l’autre côté de la Venelle, doit encore être construite.
    Un commerce est prévu dans chaque partie de ce lotissement.

    * Aux Favennes, la rue du nouveau lotissement s’appellera " Dessus le Chawetay"
    La justification est assez simple: la dernière maison du lotissement surplombe en effet le chemin d'accès qui mène au restaurant "le Chawetay" le long du ruisseau du même nom qui forme à cet endroit de magnifiques étangs.

    Capture d’écran 2021-01-23 à 14.18.12.png
    La nouvelle route dans le lotissement en construction démarre à gauche dans la rue des Favennes
    dont le côté droit est sur la commune de Nandrin

    Capture d’écran 2021-01-23 à 14.18.20.png
    A droite, vue des maisons en contrebas, depuis le chemin d'accès au restaurant Le Chawetay,
    détruit il y a peu par un incendie.

    Capture d’écran 2021-01-23 à 14.31.42.png

    * Pour terminer, deux nouvelles rues sont prévues dans le futur lotissement Terre Bourlotte qui reliera la rue de l'Eglise au Chemin de Messe: La rue Traversière et la Rue Terre Bourlotte.

    3825086970.jpg
    Voir l'article précédent sur ce blog

    Màj 26/01.  Article relayé dans la Meuse du 26 janvier par P.Tar : https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/733530/article/2021-01-25/des-experts-de-lhistoire-locale-pour-trouver-un-nom-4-nouvelles-rues-tinlot

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Aménagements Travaux, Mobilité, Urbanisme