Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Méteo

  • Coup d'oeil sur le week-end des 5, 6 et 7 mars 2021

    2367658868.png

    Tinlot Télévie: livraison des "soupers" commandés samedi après-midi !

    UNE AUTRE FACON DE NOUS SOUTENIR …
    DONS SUR LE COMPTE BE 96 0001 3050 4305 DU FNRS
    communication:
    DON POUR ANIMATION N° 62 – J. FREHISSE
    ATTESTATION FISCALE À PARTIR DE 40 €

     

       La Météo du week-end 
      Retour du soleil et des gelées nocturnes, attention au froid ! 

    IMG_0864.PNG

     Après des premiers records de températures en février,
    Encore des records cette première semaine de mars avec notamment 17,2 ° à Uccle mardi
     
     
    Les tendances saisonnières
     Mars : seconde partie du mois: temps doux et perturbé
    Avril :  globalement assez printanier
    (soleil et températures supérieures à la normale)
    Mai : plus mitigé, mais températures normales
    D'après météo Belgique et Sudinfo.
     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Quoi de neuf ce 1er mars 2021, jour du printemps météorologique?

    Capture d’écran 2021-02-28 à 13.26.12.png

    *  C'est le printemps météorologique !

    Les saisons astrologiques :
    La saison astrologique est totalement mécanique, le changement de saison correspond très exactement à un point de passage de la terre sur son orbite autour du soleil.
    Ainsi :

    • L’automne démarre à l’équinoxe de septembre qui a lieu aux alentour du 21/23 septembre.
    • L’hiver commence au solstice d’hiver qui correspond au jour le plus court de l’année, le solstice d’hiver se produit autour du 21 décembre.
    • Le printemps commence avec l’équinoxe de printemps qui arrive autour du 21 mars.
    • L’été débute avec le jour le plus long (ou la nuit la plus courte) qui correspond au solstice d’été qui se produit vers le 21/22 juin.

    les-saisons-dates-des-saisons.jpeg

     Les saisons météorologiques
     Les saisons météorologiques sont des tranches de trois mois (soit un trimestre) présentant des températures bien définies. Ainsi l’été correspond aux 3 mois les plus chauds de l’année alors que l’hiver correspond aux trois mois les plus froids. Le printemps correspond aux 3 mois de transition entre l’hiver et l’été alors que l’automne est la période de transition entre l’été et l’hiver.
    Les saisons météorologiques permettent aux scientifiques de déterminer des statistiques sur les températures et les phénomènes climatiques.
    Les saisons météorologiques  commencent le premier jour de chaque trimestre :

    • Le printemps commence le 1 mars
    • L’été commence le 1 juin
    • L’automne commence le 1 septembre
    • L’hiver commence le 1 décembre

    Source

    *  Ce qui change en Belgique au 1er mars.

    Peu de choses nouvelles à signaler ce mois-ci, quelques rappels... 
    Après les coiffeurs, les autres métiers de contact
    Comme prévu lors du précédent Comité de concertation début février, les métiers de contacts qui étaient encore fermés (salons d’esthétique, barbiers, pédicures non médicales, salons de manucure, les salons de massage, salons de tatouage/piercing et les autres métiers de contacts) peuvent reprendre leurs activités à partir du 1er mars.
    Nouveaux horaires à la SNCB
    A partir de ce 1er mars, une période de transition entre en vigueur et les horaires des 44 guichets des gares SNCB destinés à être fermés définitivement d’ici 2021 sont modifiés avec une ouverture de deux à trois jours par semaine.
    Le label énergie classique, qui permet aux consommateurs de mesurer les performances énergétiques des appareils électriques, sera définitivement modifié à partir du 1er mars sur les réfrigérateurs et congélateurs, les lave-vaisselles, les machines à laver et les écrans électroniques.  (Voir l'article sur ce blog)
    (D'après le Soir)


    *   Mars : rappel de votre calendrier Intradel

    Capture d’écran 2021-02-27 à 19.56.11.png

    Capture d’écran 2021-02-27 à 19.58.36.pngMARS : À LA SANTÉ DES ROBINETS !

    Boire de l’eau du robinet est un geste aussi simple qu’efficace pour lutter contre la production de déchets.
    L’eau du robinet coûte de 36 à 200 fois moins cher que l’eau en bouteille.
    Elle est analysée en temps réel, de façon mécanique et manuelle.
    Mais le plus important, c’est que l’eau du robinet, c’est zéro déchet sur toute la ligne : zéro déchet de transport et zéro déchet d’emballage.
    Et « zéro », c’est excellent pour l’environnement !

    *  Les journées mondiales célébrées durant le mois de mars 2021

    Capture d’écran 2021-02-27 à 20.05.32.png
    Voir le site

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Méteo
  • Dans les poussières du Sahara tombées sur la France, les traces d’essais atomiques d’il y a 60 ans

    3010043405.png

    Des courants chargés  de poussières en provenance du Sahara sont arrivés chez nous la semaine dernière
    Photo Fred l'Apiculteur (Voir l'article)

    Du vent chargé de sable du Sahara a atteint l’Europe à deux reprises en février, en colorant par endroits le ciel en tons orangés, vous vous en êtes peut-être aperçus.
    Le 6 février, ce sont les Français qui s’étaient retrouvés dans la poussière, surpris de ce dépôt de sable ocre sur la neige des Alpes, sur les pare-brise du sud de la France en Alsace...
    Les prélèvements effectués ont révélé que ces sables du Sahara contenaient de faibles quantités de Césium-137, mais avec une  trop faible teneur pour représenter un danger pour la santé.

    Des traces des essais nucléaires français, après 60 ans
    La première de ces expériences françaises dans le Sahara, l’opération "Gerboise bleue" remonte au 13 février 1960.
    Dans la région de Reggane, au sud de l’Algérie alors colonie française, sur le coup de 7 heures, la France fait exploser sa première bombe atomique, une bombe au plutonium de trois à quatre fois la puissance de celle d’Hiroshima.
    C’était la première expérience d’une longue série : il y aura en tout 57 essais nucléaires et expérimentations par la France dans cette région d’Algérie, entre 1960 et 1966...
    Des conséquences de grande ampleur
    L’histoire a montré à quel point ces propos étaient erronés. On estime qu’au moins 20.000 personnes vivaient dans cette région d’Algérie. La population locale y avait rapidement vu apparaître des pathologies inhabituelles. Les conséquences de la radioactivité s’y ressentent encore aujourd’hui. Des terrains y sont encore contaminés.
    Il a fallu un long combat des soldats vétérans de ces essais, victimes de cancers, et la déclassification de documents en 2013 pour découvrir l’étendue des retombées de ces expériences, plus lourdes et plus étendues que ce qui avait été admis à l’époque.
    La poussière orangée qui avait coloré le ciel de certains coins de France le 6 février dernier était certes jolie, mais elle portait la trace de cette contamination répétée, ravageuse et pérenne. Article complet à lire sur RTBF.be

    A lire sur France3 régions:
    Les poussières de sable du Sahara étaient porteuses de Césium-137, résidu d’anciens essais nucléaires français
    Quand un nuage de sable jaune orangé nous rappelle le passé.
    Du sable ramassé dans le massif du Jura a été analysé par un laboratoire près de Rouen en Normandie. On y retrouve des traces des essais nucléaires français au Sahara au début des années 60.

    Capture d’écran 2021-02-28 à 14.28.50.png

    2.273 km séparent à vol d'oiseau le sud algérien où la France a fait ses essais nucléaires dans les années 60, et Chapelle des Bois dans le Doubs où ont été prélevées les poussières sahariennes. 
    https://france3-regions.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Climat, Méteo
  • Dernier week-end de février 2021

    Capture d’écran 2021-02-26 à 16.00.30.png

    Capture d’écran 2021-02-26 à 16.01.23.png

    La semaine météorologique a été marquée par des courants chargés
    de poussières en provenance du Sahara, comme l'illustrent ces photos
    prises à Fraiture par Fred l'Apiculteur le 22 février à 17h14
    "Nous sommes dans la zone avec 100% d'opacité.
    Photos brutes, sans retouche, ni filtre. Le soleil ne brille plus"!

     Déjà des records de chaleurs battus en février ! 
    18° le dimanche 21 février et des températures similaires confirmées durant la semaine
     
     La météo du week-end 
     
    Coup de froid ce samedi avant l'arrivée nouvelles températures agréables en journée
    Temps sec et ensoleillé de dimanche à mercredi !

    IMG_0836.PNG

     

    Comité de concertation Covid-19

    Temps mort d'une semaine suite à la hausse brutale des chiffres
    et la crainte d'une 3e vague.
    Le gouvernement se donne une semaine pour évaluer la situation.

    Les métiers de contacts reprennent comme prévu le 1er mars.

    Nouveau couvre feu en Wallonie:  de minuit à 5h (au lieu de 22h à 6h).

     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Un week-end annonciateur du printemps avec 18 degrés. 30° de différence en 10 jours !

     
    De  -12° à +18° en 10 jours, 30 degrés d'écart !

    Capture d’écran 2021-02-18 à 17.58.47 copie.png

    Un goût de printemps ce week-end (photo AL)
     
    Le we dernier nous annoncions -12° enregistré sà Fraiture,
    cette semaine ce sera pratiquement 30° de plus avec 18° prévus

    Capture d’écran 2021-02-12 à 17.36.51.png
     Tinlot (Fraiture) -12,1. La nuit la plus froide depuis l'hiver 2008-2009.
    Relevé de Fred l'Apiculteur le 10 février 2020
    https://www.facebook.com/frederic.calmant

     

    IMG_0783.PNG

     

    Capture d’écran 2021-02-18 à 18.12.14.png 

    Attaque de loup confirmée à Wanze
    Les premiers résultats sont tombés mercredi dans le courant de la journée.
    « Le degré de certitude pour qu’il s’agisse d’une attaque de loup est de 80 %.
    Les analyses ADN ont encore en cours pour accroître ce degré de certitude."
    Lors de l'attaque du 25 janvier à Wanze le loup avait fait 7 victimes.

    Dans la vallée de l'Ourthe. À Marcourt et à Hampteau, la présence d’un loup
    de lignée germano-polonaise a par contre été confirmée.
    7 moutons ont été tués dans ces villages. A lire dans La Meuse H-W

    La procédure d’indemnisation, le formulaire de demande ainsi que le modèle
    de rapport d’expertise sont disponibles sur le site du « Réseau Loup »
    dans la partie « Soutien financier ».

    Voir également l'article précédent sur ce blog

    3312244695.png
    Wanze reportage vidéo  sur RTC

     

     Capture d’écran 2020-03-12 à 10.48.55 copie.png

    Attention.  Tous les bureaux de poste seront exceptionnellement fermés ce vendredi.
    La livraison de courrier, colis, journaux et magazines sera assurée normalement.
    Les points poste et les points colis resteront ouverts.

     

    Le réseau national de surveillance aérobiologique AirAllergy de l’institut Sciensano annonce le début de la saison des pollens 2021. Les premiers pollens de l’année étant émis par l’aulne et le noisetier. Les taux de pollen sont susceptibles d’augmenter selon l’évolution des conditions météorologiques. Les personnes sensibilisées au pollen de ces arbres risquent de développer des symptômes allergiques.

    Saison tardive mais plus intense ?
    D’année en année, les quantités de pollen produites par ces arbres allergisants apparaissent plus importantes. Toutefois, il est impossible de prédire l’intensité de la saison 2021 à l’instar des prévisions météorologiques. Les différentes vagues polliniques suivent un schéma plus ou moins régulier tout au long de l’année, comme illustré par le calendrier disponible sur www.airallergy.be (link is external) , avec souvent des décalages de plusieurs jours voire semaines. De même, les quantités de pollen émises sont elles aussi très variables d’une année à l’autre. Ces quantités dépendent à la fois des conditions météorologiques et du cycle de production spécifique aux espèces d’arbres.

    “L’aulne et le noisetier ont besoin de plusieurs années pour cumuler suffisamment d’énergie avant de produire de grandes quantités de pollen. Les années de forte production reviennent en principe cycliquement toutes les 2 à 5 années. Mais il faut rester très prudent car les observations à long terme montrent que ces cycles tendent à se raccourcir,  avec des saisons polliniques intenses plus fréquentes pour ces arbres, comme ce fut le cas en 2018 et en 2019.» conclut Nicolas Bruffaerts.
    Comment savoir si vous avez une allergie?
    Les symptômes cliniques de l’allergie au pollen sont typiquement : picotements, démangeaisons, larmoiements et rougeurs aux yeux, des éternuements, le nez bouché, les sinus encombrés, des écoulements nasaux, une perte d’odorat et de goût, des démangeaisons à l’arrière de la bouche et dans la gorge...lire la suite sur le site de Sciensano

    Capture d’écran 2021-02-18 à 18.32.54.pngAccéder au calendrier pollinique et fongique

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo, Santé
  • Week-end de la St-Valentin sous covid19. Toujours un gel permanent, mais du soleil!

     
    Tinlot (Fraiture) -12,1. La nuit la plus froide depuis l'hiver 2008-2009.
     
    Capture d’écran 2021-02-12 à 17.36.51.png
    Relevé de
    Fred l'Apiculteur le 10 février 2020
    https://www.facebook.com/frederic.calmant
     
    Autre "record", nous sommes entrain de vivre un des hivers les plus sombres
    depuis que la Belgique existe. Au 2 février nous avions une moyenne
    de 57 minutes d'ensoleillement par jour. (La Meuse)
     

     Les températures redeviendront positives
     à  partir de dimanche  

    IMG_0747.PNG

    -8° encore la nuit de samedi et -5° la nuit de dimanche
    avant le retour de températures positives dans la journée !
    Nous bénéficierons ensuite
    de températures normales de saison

     Capture d’écran 2020-03-12 à 10.48.55 copie.png
    Ce samedi 13 février,  le 1722 est activé
    en raison du risque d'inondations

    possibles avec la fonte des neiges ou de la glace.

     

     

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Magnifique Condroz sous la neige et le soleil ce dimanche

    Capture d’écran 2021-01-24 à 15.34.38.png

    Magnifique spectacle ce dimanche matin!  Enfin une neige digne de ce nom sur le Condroz avec, en bonus, du soleil et un ciel bleu pendant quelques heures ! Une luminosité exceptionnelle avec une couche de neige impressionnante ! une seule averse durant la nuit aura suffi pour nous plonger dans un autre univers !

    Capture d’écran 2021-01-24 à 15.40.00.png

    Beaucoup de branches n'ont pas résisté au poids de la neige

    Capture d’écran 2021-01-24 à 15.44.02.png

    Il n'a pas fallu aller très loin pour réaliser quelques photos... Il suffit de faire le tour de son village...

    Capture d’écran 2021-01-24 à 15.51.59.png

    Capture d’écran 2021-01-24 à 16.11.14.png

    Capture d’écran 2021-01-24 à 16.03.44.pngPremières photos des éoliennes dans un paysage de neige et de soleil

    Capture d’écran 2021-01-24 à 15.27.38.png

    Enfin pouvoir profiter de la neige! Quel bonheur

    Capture d’écran 2021-01-24 à 15.30.45.png

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Méteo
  • Week-end des 23 et 24 janvier 2021

    IMG_0565.jpeg

    L'étang du Chawetay, jeudi 21 janvier 2021

    La météo du week-end

    Capture d’écran 2021-01-22 à 17.48.32.png

    Retour du froid, du gel et risque de neige/fondante...

     

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • La météo du dernier week-end de l'année. Fortes rafales de vent et neige en Ardenne

    Trois provinces placées en alerte jaune pour conditions glissantes: d’importantes chutes de neige attendues, entre 15 et 20 cm dans les Ardennes!

    Les automobilistes sont invités à se montrer prudents samedi matin, soir et durant toute la journée de dimanche en provinces de Liège, Namur et Luxembourg. Les routes risquent d’être rendues glissantes par la formation de plaques de givre, voire par des chutes de neige, avertit vendredi l’Institut royal météorologique.
    En Ardenne, au dessus de 400 mètres, l’IRM prévoit encore un risque de quelques averses de neige ce vendredi soir et durant la nuit, avec une accumulation parfois de plusieurs centimètres en provinces de Liège et Luxembourg.Dans le courant de la nuit de samedi à dimanche, et surtout la journée de dimanche, d’importantes chutes de neige sont prévues en Ardenne avec, par endroits, la possibilité d’une couche de neige fraîche autour de 15 ou 20 cm.

    Samedi
    Samedi, le temps sera d’abord généralement sec avec des nuages et des éclaircies en alternance ; le matin tôt, les éclaircies pourront même être localement larges en Basse et Moyenne Belgique. En journée, le ciel s’ennuagera à partir de l’ouest et dans le courant de l’après-midi des faibles pluies par intermittence suivront. En Ardenne, il s’agira de faibles chutes de neige. Les maxima seront compris entre 0 degré en Hautes-Fagnes, autour de 5 degrés dans le centre et 8 degrés au littoral. Le vent sera généralement modéré, et progressivement assez fort à la mer, de sud-ouest. L’après-midi, les rafales pourront atteindre les 55 km/h.
    Le soir et durant la nuit de samedi à dimanche, le ciel deviendra très nuageux avec parfois des faibles pluies ou bruines. En Ardenne, il s’agira de neige fondante ou de neige. En fin de nuit, les précipitations s’intensifieront sur le nord-ouest du pays. Les minima varieront entre 0 degré en Haute Ardenne, autour de 4 degrés dans le centre et 7 degrés à la mer. Le vent sera assez fort et plus tard parfois fort de sud. Les rafales augmenteront de 60km/h en soirée vers 75 km/h en fin de nuit.
    Dimanche
    Dimanche, une perturbation active, associée à une dépression de tempête au nord de l’Écosse, traversera notre pays à partir de l’ouest. Le ciel sera donc couvert avec des précipitations abondantes ; celles-ci seront sous forme de pluie en plaine et sur le centre du pays, alors qu’en Ardenne (probablement au-dessus de 300-400m d’altitude), il s’agira de chutes de neige (mouillée). Sur le versant sud du relief ardennais, une accumulation de 15 à 20 centimètres ne sera pas exclue et d’importantes congères pourraient alors se former. Les maxima seront compris entre 0 ou 1 degré sur les hauteurs de l’Ardenne à 7 ou 8 degrés en bord de mer. Le vent de sud à sud-ouest sera généralement fort, voire localement très fort, avec des rafales entre 80 et 100 km/h.
    Sudinfo

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Météo. Tendences saisonnières, il faudra se méfier des débuts de mois !

    Capture d’écran 2020-12-05 à 18.40.36.pngCela fait des années que Philippe Mievis livre ses tendances saisonnières sur le site de MeteoBelgique.
    Là, les trois mois qui sont sous la loupe nous intéressent au plus haut point.
    « Par rapport à l’année dernière, cet hiver devrait plus se rapprocher des normes, sans excès. Par rapport à mon bulletin paru le mois passé, les précipitations sont légèrement revues à la baisse. Les températures et l’insolation seront sans doute toutes les deux légèrement excédentaires. On surveillera quand même de possibles décrochages polaires, surtout à partir de janvier ».
    Ces décrochages, précise Philippe Mievis, pourraient apporter des surprises hivernales. Et donc de la neige...

    > Décembre 2020. « La période plus froide prévue initialement pour la dernière décade de novembre n’a commencé finalement qu’en toute fin de mois, donnant d’ailleurs les premiers enneigements significatifs (même si temporaires) en Hautes Fagnes. Ce temps, un peu plus frais que la normale (surtout pour les maxima) devrait se poursuivre toute la première décade et même au-delà. Quelques épisodes pluvio-neigeux (selon l’altitude) seront au menu à intervalles réguliers, le tout dans un type de temps assez calme.
    On devrait ensuite connaître un redoux progressif pour repasser au-dessus des normales saisonnières, sans doute après le 15 (voire le 20) décembre.

    Le retour d’un temps légèrement perturbé est au programme mais la toute fin de mois devrait sans doute se rafraîchir à nouveau un peu ».

    > Janvier 2021. « Si le rafraîchissement se confirme en fin de décembre, il devrait se maintenir une bonne partie de la première décades avec, parfois, des averses hivernales.
    Ensuite, un temps à nouveau doux et perturbé (plus prononcé qu’en seconde moitié de décembre avec aussi un plus gros risque de tempêtes hivernales) devrait s’imposer pour le reste du mois.
    Cependant, des intermèdes plus frais devraient, ci et là, s’intercaler très temporairement, et ce surtout au fur et à mesure que nous nous dirigerons vers la fin du mois. Attention cependant à la fiabilité, assez faible pour ce mois à l’heure actuelle ».

    > Février 2021. « Un temps à tendance anticyclonique devrait progressivement se mettre en place, mettant fin au temps perturbé.
    Il devrait s’agir d’un temps souvent sous l’influence de masses d’air d’origine continentales, donc a priori froides mais sèches. Mais ce sera à affiner. En seconde partie de mois, de nouveau un temps nettement plus doux et le retour des précipitations ».
    PIERRE NIZET.  La Meuse

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Face à un tsunami sanitaire, retour aux mesures strictes de confinement ce we de Toussaint.

     

     

    Capture d’écran 2020-10-29 à 12.46.37.png

    Depuis les nouvelles mesures annoncées en cascade
    à tous les niveaux depuis vendredi dernier,
    c'est un quasi confinement qui est mis en place en Belgique
    pour plusieurs semaines et pour une période qui dépendra
    de nos comportements face à la propagation du virus.
     Dans la cacophonie des mesures à géométrie variable les dernières
    dispositions nationales ont été publiées dans le moniteur belge
    dans la nuit de mercredi à jeudi. Voir le résumé publié ce jeudi.

    Ce vendredi, de nouvelles mesures sont encore attendues.
    Restez donc à l'écoute, mais n'attendez pas
    pour redoubler de vigilance et limiter vos contacts au maximum
    avec toutes les précautions indispensables.
    Le tsunami que beaucoup ont annoncé et ont vu arriver de loin
    submerge pour l'instant nos soins de santé,
    l'heure n'est pas à la recherche des responsabilités
    ou aux questionnements mais à une solidarité concrète 

    En l'absence de toute activité organisée
    (culturelle, sociale, sportive, privée...),

    En l'absence d'une partie de nos libertés habituelles,
    Avec souvent des proches victimes de la maladie,
    Avec en plus, une saison déprimante,
    il faut faire face à des situations 
    qui s'annoncent de plus en plus difficiles.
    Gardons le moral !
    respectons les gestes barrière et toutes les consignes
    Prenons soin de nous et des autres !
     

    Capture d’écran 2020-10-29 à 12.48.13.png

    Pas de rassemblement, de cortège, ni de porte-à-porte pour fêter Halloween cette année!
    Il faudra être créatif durant ces vacances d'automne déjà prolongées...

     

     La Météo du week-end de Toussaint: 
       Températures plus douces, un samedi agréable  
     retour des averses dimanche et lundi
     

    IMG_8337.PNG

     

    Capture d’écran 2020-10-29 à 15.07.03.png
    A l'instar des Deux Ours, tous les évènements programmés
    annoncent des reports ou des annulations
    Informez-vous !
    Préservez-vous, préservez les autres !

    Cet arrêté, qui harmonise et précise les mesures en vigueur
    sur l’ensemble du territoire belge, « annule le protocole fixant
    les modalités en vigueur jusqu’ici », indique le ministre Borsus (MR)
    dans un communiqué.

    « Les pratiques de chasse réunissant jusqu’à 4 personnes maximum –
    par exemple, la chasse à l’affût – restent autorisées moyennant
    le strict respect des règles sanitaires élémentaires », ajoute-t-il.

    Source Sudinfo

     

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo, Santé
  • Le pays en alerte jaune: activation du numéro 1722 pour risque de tempête ou d’inondation

     

    Le pays en alerte jaune: activation du numéro 1722 pour risque de tempête ou d’inondation (Belga)Capture d’écran 2020-10-21 à 11.37.00.png

    IRM Belgique
    Avertissements en Belgique
    Du 21/10 11H au 21/10 20H : Ce mercredi, une dépression de tempête (baptisée Barbara) se déplacera du sud-est de l'Angleterre vers la mer du Nord, accompagnée d'un champ de vent soutenu. On attend des rafales de 80 à 90 km/h dans l'ouest du pays, autour de 80 km/h sur les hauteurs ardennaises et entre 60 et 70 ou 80 km/h ailleurs.
    Pour les avertissements en Europe, visitez le site de Meteoalarm: www.meteoalarm.eu

    L'activation du numéro 1722 a lieu à titre préventif si une tempête ou un orage sont annoncés, mais n'implique aucun jugement de valeur quant à la gravité de l'alerte ou des dommages susceptibles d'être causés. Ce n'est pas parce que le numéro 1722 est activé qu'il faut toujours supposer qu'il fera mauvais partout et/ou qu'il peut y avoir beaucoup de dégâts. Même en cas de dégâts ou d’inondations pouvant survenir très localement lors d’un code jaune, les citoyens demandent parfois massivement l'intervention des services d'incendie. C'est la raison pour laquelle, depuis plusieurs mois, le numéro est activé non seulement pour le code orange de l'IRM, mais aussi pour le code jaune. Si le numéro 1722 n'est pas actif à ce moment-là, il va sans dire que les gens composent le 112 et le risque que l'aide ne puisse pas être fournie à temps à quelqu'un qui en a vraiment besoin est réel. Et dans le cas d'un appel pour une insuffisance cardiaque, par exemple, chaque seconde compte.( SFP intérieur)

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Les 7 jours les plus chauds de notre histoire météorologique

    IMG_8057.JPG
    Abée, 14 août 2020

    Très chaud même puisque David Dehenauw a sorti son boulier compteur. Et le météorologue a trouvé son record qui épate la galerie. Entre le 6 et le 12 août, nous avons connu les 7 jours les plus chauds depuis qu’on prend la température de la Belgique de manière scientifique. Le précédent record, pour l’Observatoire d’Uccle, remontait à la période du 30 juin au 6 juillet… 1976. Oui, c’est bien le fameux été qui avait cramé la majeure partie des pelouses du royaume. Remarquez que, cette année, nous n’en sommes pas loin en regardant l’herbe brunie par les rayons de soleil destructeurs. Bon, c’est vrai, la différence entre ces deux périodes d’une semaine est bien faible. À peine 0,1º mais c’est largement assez pour en faire un nouveau record. On est donc passé de 33,4 degrés de moyenne pour les maxima à 33,5º. Le jeudi 6 août, nous avions un maximum de 32,0 degrés à Uccle. Puis, on a chaque fois dépassé les trente degrés avec 33,9º le vendredi 7, 35,9º le samedi 8, 32,8º me dimanche 9, 34,0º le lundi 10, 32,6º le mardi 11 et 33,1º le mercredi 12. Avouez que c’est impressionnant. Cela impressionne en tout cas notre interlocuteur et amateur de records. « Et encore, il a fait plus chaud ailleurs en Belgique », surenchérit David Dehenauw. Le pompon est détenu, comme souvent, par le Limbourgeois Kleine-Brogel avec une moyenne de 34,5 degrés entre le 6 et le 12 août. La Wallonie n’est pas en reste grâce à Chièvres (Hainaut) et à Dourbes (Namur).

    34,4 degrés à Chièvres!
    « C’est Chièvres qui détient le record pour la Wallonie avec une moyenne de maxima de 34,4 degrés. Le record datait là aussi de 1976 avec une moyenne de 33,7 degrés ». Du côté de Viroinval, la moyenne est de 34,2 degrés.

    À la limite, on aurait même pu espérer mieux… « S’il n’y avait pas eu l’orage de dimanche et les nuages à Uccle où on n’a atteint « que » 32,8 degrés ». Une dernière précision : la canicule pourrait durer 13 jours, si la température atteint les 25 degrés, lundi. Puis, cela devrait baisser.

    Pierre Nizet. La Meuse

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Alerte rouge dès samedi à cause de la chaleur !

    L’alerte orange est déjà en vigueur dans toutes les provinces depuis vendredi, à l’exception de la Côte. Mais à partir de samedi, une alerte rouge sera mise en place pour une grande partie de la Belgique. Seules la province de Luxembourg (code orange) et la Côte (jaune) ont un niveau d’alerte plus bas.

    L’IRM s’attend à ce que les températures atteignent les 36 ou 37 degrés ce week-end à l’intérieur du pays.

     

    Avec des températures aussi élevées, il est important de boire régulièrement et de manger des aliments facilement digérables, de s’habiller plus légèrement, de passer la journée dans des endroits plus frais, de garder les fenêtres et les portes fermées et de surveiller son état de santé, indique l’IRM.

    Samedi, le temps restera sec et ensoleillé avec parfois quelques champs nuageux sur l’ouest et en Ardenne. Il fera très chaud avec des maxima de 32 degrés en bord de mer à 37 degrés en Campine, ou localement un peu plus. Le vent sera faible de direction variable ou de secteur nord-est. A la côte, une brise de mer modérée de secteur nord-est se lèvera en cours de journée.

    Samedi soir et la nuit de samedi à dimanche, le temps restera chaud avec des minima entre 18 et 23 degrés. Sur la moitié ouest, le ciel restera variable. Vent faible et en bord de mer modéré de nord-est à est.
    La Meuse

    C
    e temps devrait rester chaud une bonne partie de la semaine prochaine avec des températures supérieures à 30° jusqu'à au moins mercredi !

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Gare à la chaleur ce vendredi 31 juillet !

    L’IRM a émis un avertissement jaune (et orange dans le Hainaut) concernant la chaleur pour vendredi, le 31 juillet. En effet, on annonce à certains endroits jusqu’à 35 degrés.

    Capture d’écran 2020-07-30 à 18.13.09.png

    Vendredi, le temps sera ensoleillé et très chaud. Les maxima se situeront entre 29 à 31 degrés en Ardenne, et entre 33 à 35 degrés dans le centre du pays, sous un vent faible à modéré de secteur sud-est. Des nuages (élevés) un peu plus nombreux pourraient dériver sur l’ouest du pays en soirée. Le risque d’orages pourrait augmenter durant la nuit.

    Dans la province du Hainaut, les températures dépasseront même les 35 degrés. Dans de telles circonstances de températures élevées, les règles suivantes minimales sont d’application : boire régulièrement, se vêtir légèrement, passer ses journées dans des endroits frais, se conformer aux règles habituelles de santé, fractionner les portions alimentaires, éviter la chaleur extérieure en fermant portes et fenêtres. Soyez prêts et suivez les conseils donnés par les autorités compétentes.

    D'après La Meuse et L'IRM

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo