Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coronavirus

  • Info Coronavirus. Le point sur les nouvelles mesures pour cet été

    Capture d’écran 2021-06-06 à 17.50.21.png

    Rester prudent
    Le Comité de concertation confirme l’objectif de vacciner un pourcentage maximum de la population.  En attendant, la prudence reste de mise. Après l’administration de la dose, il faut compter un délai allant jusqu’à trois semaines pour que le vaccin offre une protection adéquate. Pendant cette période, on peut être infecté, tomber gravement malade et contaminer d’autres personnes. Le respect des règles de conduite, comme le port du masque et la distance de 1,5 mètre, reste donc recommandé.

    Voyages libres et sûrs
    Le Comité de concertation a aussi déterminé les règles pour des voyages libres et sûrs dans l’Union européenne cet été. Cela sera possible grâce au certificat covid numérique européen.
    Le certificat, qui sera utilisé dans tous les pays de l’UE à partir du 1er juillet, prouve que son titulaire a été vacciné, testé négatif ou est guéri du coronavirus.
    Les voyages à destination de pays situés en dehors de l’Union restent vivement déconseillés.

    Retour des ressortissants belges après un séjour à l’étranger
    •    Retour de zone verte ou orange

    • •    Pas d’obligation de quarantaine ou de test. Attention : le statut d’une zone peut changer pendant votre séjour.

    •    Retour de zone rouge

    • •    Les personnes disposant d’un certificat covid numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent  (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.
    • •    Les personnes qui se font tester à leur arrivée (jour 1 ou jour 2) ne doivent pas se mettre en quarantaine. Pour les jeunes à partir de 12 ans, un test PCR négatif est demandé. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de test.

    •    Retour de zone à très haut risque (variants préoccupants) :

    • •    Quarantaine obligatoire de 10 jours avec test PCR effectué le jour 1 et le jour 7.
    • •   Cette obligation s’applique aussi aux personnes ayant une vaccination complète ou ayant déjà effectué un test qui s’est révélé négatif dans le pays en question. Il s’agit en effet de variants dangereux du virus que nous voulons tenir à l’écart de l’Europe.

    Arrivée en Belgique de non-résidents
    •    Arrivée de zone verte ou orange :

    • •    Pas d’obligation de test ou de quarantaine

    •    Arrivée de pays en zone rouge :

    • •    Les personnes disposant d’un certificat covid numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent  (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.
    • •    Le test récent doit avoir été effectué maximum dans les 72 heures qui précèdent l’arrivée en Belgique.

    •    Arrivée de pays hors de l’Union européenne :

    • •    Les personnes qui arrivent d’un pays en dehors de l’Union européenne doivent être complètement vaccinées (+2 semaines) avec l’un des vaccins agréés par l’Europe et passer un test PCR le jour de leur arrivée. Si le test est négatif, ces personnes ne doivent pas respecter de quarantaine.

    •    Arrivée après un séjour en zone à très haut risque (variants préoccupants) :

    • •    Une interdiction d’entrée sur le territoire est d’application pour les non-Belges qui ne résident pas en Belgique et qui se sont trouvés à un quelconque moment au cours des 14 derniers jours dans une zone à très haut risque. Une exception est accordée pour les voyages essentiels du personnel de transport et des diplomates. Ces personnes doivent obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et passer un test PCR au jour 1 et au jour 7. La quarantaine peut uniquement être interrompue pour des motifs essentiels.

    Départ à l’étranger
    Les personnes disposant d’un certificat covid numérique peuvent voyager librement sur le territoire des États membres de l’Union européenne. Il s’agit du principe de base mais les pays de destination peuvent toujours décider d’y assortir des conditions connexes.
    Il est dès lors très important de vérifier suffisamment au préalable les conditions de voyages précises en vigueur dans le pays de destination ou de transit. Et cela, pour éviter des mauvaises surprises.
     
    Le Passenger Location Form reste en vigueur
    L’utilisation du Passenger Location Form demeure inchangée.
    La distinction entre voyages professionnels et non professionnels, quant à elle, tombe : à partir du 1er juillet, les personnes qui effectuent un voyage professionnel devront aussi remplir le PLF, en lieu et place de l’outil Business Travel Abroad (BTA).
     
    Deux tests PCR gratuits
    Les enfants et les jeunes âgés de 6 à 17 ans et les adultes qui n’ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner complètement et ainsi de s’immuniser verront le coût de leur test PCR remboursé, avec un plafond de 55 euros. Sont concernés les tests réalisés en Belgique après avoir reçu un code Corona Test Prescription du SPF Santé publique.
    L’intervention financière peut être réclamée maximum deux fois, pendant les mois de juillet, août et septembre.
     
    Heure d’ouverture de l’horeca
    À partir du 9 juin, l’heure d’ouverture de l’horeca est avancée et passe de 8h à 5h du matin.
    Par ailleurs, le Comité de concertation a décidé qu’à partir du 9 juin, l’heure de fermeture serait portée à 23h30, à l’intérieur comme à l’extérieur.
     
    Événements tests
    Le Comité de concertation a déterminé la procédure d’agrément pour une trentaine d’événements tests, qui se dérouleront entre le 1er juillet le 31 août inclus. Le but étant d’acquérir des connaissances sur la manière d’organiser des événements en toute sécurité, en tenant compte des données scientifiques disponibles.
    Il est notamment prévu d’organiser des événements tests pour étudier l’utilisation du « COVID Safe Ticket », la qualité de l’air et la gestion des foules.
     
    Événements de grande envergure
    Le Comité de direction précise par ailleurs les conditions pour les événements de plus grande envergure, qui pourront être organisés à partir du 13 août. Les participants à ces événements devront disposer d’une couverture vaccinale complète (+ 2 semaines) ou montrer patte blanche à l’aide d’un test PCR négatif (de moins de 72 heures). Il se peut en outre que l’on organise des tests rapides antigéniques sur place.
    Le nombre maximum de visiteurs est plafonné à 75.000.
     
    Prochain Comité de concertation
    Le prochain Comité de concertation se tiendra le 11 juin et se penchera notamment sur la poursuite de la mise en œuvre du Plan été à partir du 1er juillet.
     
    Pour finir… Voici dix trucs et astuces pour profiter pleinement de votre été
    •    Faites-vous vacciner. Plus il y aura de vaccinés, plus nous serons en sécurité.
    •    Lavez-vous les mains régulièrement. Et continuez du suivre les autres règles d’hygiène, comme tousser et éternuer dans votre coude.
    •    Vous êtes malade ? Vous avez des symptômes ? Restez chez vous et contactez votre médecin.
    •    Faites un autotest si vous n’êtes pas encore vacciné. Les autotests sont disponibles en pharmacie.
    •    Privilégiez les activités plein air. Et oui, dehors, c’est plus sûr.
    •    En petit comité, vous en profiterez. Se réunir à cinq est plus sûr qu’à cinquante.
    •    Toutes les personnes du groupe sont vaccinées ? Les masques peuvent alors tomber.
    •    Aérez et ventilez les espaces intérieurs. Pour y éviter la formation d’un nuage viral.
    •    Gardez encore un peu vos distances. Gardez une distance d’1,5 mètre jusqu'à ce que tout le monde ait été vacciné, c’est plus prudent.
    •    Même en voyage, restez prudents. Téléchargez le certificat covid numérique, téléchargez l’application Coronalert et informez-vous des mesures locales.

    Vous trouverez plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/comite-de-concertation-des-voyages-libres-et-surs-cet-ete 

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Covid-19. Le point dans le Condroz au 28 mai 2021

    Capture d’écran 2021-05-27 à 16.03.02.png

    Les chiffres par commune au 27 mai 2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et la vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.718) à Huy (21.368) 

    Capture d’écran 2021-03-07 à 18.25.26.pngLes chiffres par commune jusqu'au 6 mars 2021

    Nombre de personnes vaccinées au 13 mai en Belgique: 
    1 dose: 4 483 631
    2 doses: 1 831 241
    (Sciensano)

    Le point sur la vaccination à Tinlot
    Vaccinés 1 dose:  1 316  (48,12 % de la population)
    2 doses: 458 (16,75%)

     

    Dans l'application Coronalert cette semaine:

    IMG_1373.PNG

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Vaccination. Le point dans les communes et à Tinlot

    Voici le point sur la vaccination à Tinlot.
    Voir la liste des communes dans La Meuse H-W d'après les données de Sciensano au 15 mai 2021.Capture d’écran 2021-05-15 à 14.10.56.png

    Capture d’écran 2021-05-16 à 19.11.25.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Covid-19. Le point dans le Condroz au 14 mai 2021

    Capture d’écran 2021-05-14 à 18.46.51.png

    Les chiffres par commune au 13 mai 2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et la vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.718) à Huy (21.368) 

    Capture d’écran 2021-03-07 à 18.25.26.pngLes chiffres par commune jusqu'au 6 mars 2021

    Nombre de personnes vaccinées au 13 mai en Belgique: 
    1 dose: 3 704 273
    2 doses: 1 116 292
    (Sciensano)

    Dans l'application Coronalert cette semaine:

    IMG_1289.PNG

     

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus
  • Covid-19. Le point après le comité de concertation de ce mardi

     

    BE-Alert – Plan « été » : un retour à une vie plus normale en quatre étapes

    Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées réunies ce jour en Comité de concertation ont décidé d’un vaste Plan « été ». Ce plan prévoit un retour à une vie plus normale en quatre étapes.

    Si le nombre de lits occupés en soins intensifs par des patients covid continue d’évoluer dans la direction du seuil des 500 lits et si la campagne de vaccination se déroule comme prévu, le Plan « été » se déploiera en quatre étapes majeures. 

    Étape 1 à partir du 9 juin 2021

    Si huit personnes vulnérables sur dix (les 65 ans et plus et tous les adultes souffrant de comorbidités) sont protégées avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.

    • Chaque foyer pourra recevoir quatre personnes à l’intérieur (enfants non compris)
       
    • Le télétravail reste obligatoire avec un moment de retour par semaine. Présence de maximum 20 % des travailleurs simultanément (ou maximum 5 dans les PME comptant moins de 10 travailleurs). Le testing est très fortement recommandé.
       
    • Le secteur de l’Horeca rouvre ses infrastructures intérieures entre 8h00 et 22h00, autorisant jusqu’à 4 personnes par table ou un foyer par table, moyennant une distance de 1,5 m entre les tablées. L’heure de fermeture pour l’Horeca en extérieur passe de 22h00 à 23h30. Les règles liées aux tablées sont maintenues : 4 personnes ou un foyer par table, 1,5 m entre les tablées.
       
    • Les règles pour l’Horeca à l’intérieur et à l’extérieur continueront d’évoluer pendant les mois d’été. Le Comité de concertation fixera ces règles.
       
    • Les évènements (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou compétitions sportives) peuvent avoir lieu.

    À l’intérieur : jusqu’à 200 personnes ou 75 % de la capacité de la salle* , public assis, port du masque et respect des distances de sécurité.
     (* Cette capacité de la salle ne correspond pas à la capacité normale de la salle mais répond aux normes plus restrictives fixées dans le « Covid Infrastructure Risk Model)

    À l’extérieur : jusqu’à 400 personnes, port du masque et respect des distances de sécurité.
    • Pratique non professionnelle du sport jusqu’à 50 personnes à l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur (à l’exception des sports de contact).
       
    • Activités et camps des jeunes et vie associative : jusqu’à 50 personnes, sans nuitée. Le pré-testing est très fortement recommandé.
       
    • Fêtes et réceptions jusqu’à 50 personnes à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
       
    • Services du culte, mariages et funérailles jusqu’à 100 personnes à l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur. Si la capacité de la salle suit les principes du CIRM, les règles fixées pour les évènements s’appliquent.
       
    • Les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels sont à nouveau autorisés. L’organisation suit les principes fixés pour les marchés.
       
    • Les salles de fitness rouvrent moyennant des protocoles relatifs à la ventilation et l'utilisation obligatoire d'un appareil de mesure de la qualité de l'air à un endroit visible.
       
    • Les saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics peuvent rouvrir.
       
    • Les cinémas, bowlings, salles de jeux électroniques, casinos, agences de paris rouvrent moyennant des protocoles de ventilation. Il en va de même pour les activités à l’intérieur dans les parcs naturels, les parcs animaliers, les plaines de jeux intérieures, les infrastructures de loisirs indoor, les piscines tropicales, les casinos, les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums sans personnel et les bowlings.
       
    • La vente en porte-à-porte est à nouveau autorisée, de même que les professionnels du sexe.
       
    • Les manifestations jusqu’à 100 personnes, selon un parcours préalablement défini, sont autorisées.


    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents, fixeront les règles minimales.

    Plus d’infos sur https://centredecrise.be/fr/news/plan-ete-un-retour-une-vie-plus-normale-en-quatre-etapes

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus
  • Info Coronavirus. Le point dans le Condroz au 5 mai 2021

    Capture d’écran 2021-05-05 à 20.44.11.png

    Les chiffres par commune au 5 mai  2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.718) à Huy (21.368) 

    Capture d’écran 2021-03-07 à 18.25.26.pngLes chiffres par commune jusqu'au 6 mars 2021

    Nombre de personnes vaccinées au 14  mars en Belgique: 
    1 dose: 3 205 060
    2 doses: 872 105
    (Sciensano)

    Dans l'application Coronalert cette semaine:

    IMG_1240.PNG

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Le point sur la vaccination contre le Covid-19 dans le Condroz

    B9726856011Z.1_20210426192930_000+GJKI16J8K.1-0.jpg

    Ce lundi matin, l’Institut de santé publique Sciensano mettait à jour les données « corona » de notre pays. Il en résulte que près de trois adultes sur dix (28,9 %) ont reçu une première injection d’un vaccin contre le Covid-19 en Belgique. Cela représente 2.656.058 personnes.

    Parmi elles, 748.048 ont reçu une deuxième dose et bénéficient ainsi d’une protection vaccinale complète, soit 8,1 % de la population adulte. Mais qu’en est-il dans nos  communes ?
    Personnes ayant reçu une dose d'un des trois vaccins:
    Nandrin 34,18 %, Tinlot 30,22%, Ferrières 30,01 %, Anthisnes 28,90 %, Clavier 28,60 %, Hamoir 28,16 %, Modave 27,90 %, Ouffet 27,57 %, Huy 27,17 %, Amay 27,17 %, Marchin 26 57 %, Engis 20,56 %.
    D'après La Meuse H-W
    Tous les chiffres  sur Sudinfo

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • La cour d’appel de Bruxelles a donné raison à Quentin Dujardin. C’est une victoire pour tout un secteur.

    f399f56a-a778-11eb-8dfb-9c22c6cbdf10_original.jpg

    Quentin Dujardin: «Ma victoire est une gifle pour le Codeco»
    Quentin Dujardin a gagné une bataille mais pas la guerre. Depuis février il le revendique haut et fort: un prêtre n’est pas plus contaminant qu’un musicien. Et pour le prouver, il enchaîne les concerts dans le même respect des protocoles sanitaires que ceux établis pour les lieux de cultes. L’élément déclencheur c’était à l’église de Crupet, le 14 février dernier. Il avait été verbalisé, tout comme les spectateurs, pour non-respect des mesures Covid. Aujourd’hui, il se sent plus fort dans ses revendications. La Cour d’Appel de Bruxelles lui a donné raison, approuvant le caractère discriminatoire dont il fait l’objet.
    La décision rendue par la cour d’appel de Bruxelles vous donne raison. Peut-on parler de victoire?
    Oui, très clairement. Depuis ce 27 avril, la culture est ouverte.... Interview à lire dans L'Avenir

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Covid-19. Le point dans le Condroz au 24 avril 2021.

    Capture d’écran 2021-04-25 à 15.01.10.png

    Les chiffres par commune au 24  avril  2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.718) à Huy (21.368) 

    Capture d’écran 2021-03-07 à 18.25.26.pngLes chiffres par commune jusqu'au 6 mars 2021

    Nombre de personnes vaccinées au 24 avril en Belgique: 
    1 dose: 2 608 673
    2 doses: 746 704
    (Sciensano)

    Dans l'application Coronalert cette semaine:

    Capture d’écran . 2021-04-25 à 15.06.23.jpeg

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus
  • Pandémie. Cri d’alarme de SOS Enfants. Les signalements d’enfants maltraités en forte hausse

    Capture d’écran 2021-04-25 à 15.48.49.png
    http://www.sos-enfants-liege.be/

    De nombreuses équipes SOS Enfants font face à une augmentation du nombre de signalements d’enfants maltraités, alertent-elles par voie de communiqué. La crise sanitaire a amplifié des situations déjà précaires.

    « Nous envoyons aujourd’hui un cri de détresse. De nombreuses équipes SOS Enfants font face à une augmentation du nombre de signalements d’enfants maltraités. Complètement engorgés, nous sommes obligés de renvoyer ces signaleurs, familiers ou professionnels, vers un réseau de soin psycho-social saturé lui aussi », exposent-elles. «Cette situation est insupportable à vivre pour les soignants que nous sommes ». Face à ce réseau paralysé, les équipes disent ne plus être en mesure d’assumer adéquatement leurs missions de base et de prendre soin de ces enfants et familles polytraumatisés. « Dans certaines régions, les demandes explosent (à SOS Charleroi : +50 %, à Liège-Montlégia : +45 % sur le premier trimestre 2021) », détaille le communiqué.
    Article à lire dans 7 dimanche

    .

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus
  • Covid-19. Le point après le comité de concertation de vendredi

    Pas à pas : ouverture des terrasses. Comité de concertation 23 avril 2021. De 8h à 22h. 1M50 entre chaque tablée. Max. 4 pers. par table (sauf si du même foyer). Assis (service à table) pas de self-service. Masque obligatoire pour le personnel. Masque obligatoire aux sanitaires. niveau sonore max. 80DB.
     
    logo BE-Alert

     
    BE-Alert - Le Comité de concertation a établi les règles concernant les terrasses extérieures
     

    1.    Confirmation de la fin de la pause pascale (bulle extérieure, commerces et métiers de contact)

    Le Comité de concertation reconfirme la fin de la pause pascale le 26 avril. Cela signifie qu’à partir de lundi, il est possible de se rencontrer à l’extérieur par groupe de dix personnes. 

    À partir de lundi, les commerçants peuvent à nouveau recevoir leurs clients sans rendez-vous. Il n’est plus obligatoire de faire ses achats seul; l’on peut être accompagné par un autre membre du foyer.

    Les métiers de contact non médicaux – dont les coiffeurs et les spécialistes de la beauté – rouvrent sous les conditions de protocoles renforcés.

    2.    Terrasses 

    Les conditions de l’ouverture des terrasses ont été fixées comme suit :

    • Maximum 4 personnes par table (ou personnes du même foyer)
    • Au moins 1,5 mètre entre les tablées
    • Places assises à table uniquement
    • Port du masque obligatoire pour le personnel et les clients tant qu’ils ne sont pas assis à table
    • Service au bar non autorisé
    • Possibilité pour les clients d’accéder ponctuellement et brièvement à l’espace intérieur pour utiliser les infrastructures sanitaires, pour accéder à la terrasse ou pour payer. 
    • Heures d’ouverture limitées de 8h00 à 22h00


    3.    Événements

    Le Comité de concertation a également entériné les décisions antérieures relatives au secteur culturel et événementiel pour le mois de mai. Cela concerne des événements majeurs tels que des représentations culturelles et autres, des compétitions et des foires commerciales. 

    Cela signifie que les activités en extérieur réunissant jusqu’à 50 personnes seront autorisées pendant le mois de mai. Une série d’événements tests en intérieur seront par ailleurs organisés.

    Au mois de juin, les activités en extérieur seront possibles jusqu’à 200 personnes. Pour les activités en intérieur, l’occupation maximale de la salle sera de 75% du CIRM (Covid Infrastructure Risk Model), avec un plafond de 200 personnes.

    Le port du masque et le respect d’une distance physique appropriée seront toujours obligatoires lors des événements intérieurs et extérieurs. En ce qui concerne les événements organisés à l’intérieur, les participants devront toujours être assis. 

    4.    Activités de jeunesse et des clubs

    Le Comité de concertation reconfirme qu’à partir du 8 mai, les activités organisées (p. ex. club sportif ou association) à l’extérieur seront autorisées avec un maximum de 25 participants et ce, pour tous les âges, sans public et sans nuitée. Les enfants jusqu’à 12 ans inclus peuvent se retrouver à l’intérieur avec 10 participants maximum.

    À partir du 25 juin, les activités organisées à l’intérieur et à l’extérieur seront autorisées avec un maximum de 50 participants. Concernant les camps de jeunes, les nuitées seront aussi autorisées à partir de cette date. Les foires et brocantes et marchés aux puces non professionnels, seront également autorisés à partir de juin. 

    5.    Importance de la vaccination et responsabilité personnelle

    La réouverture progressive de l’économie et la reprise de la vie sociale suivent le rythme de la campagne de vaccination. Le Comité de concertation appelle donc les citoyens à se faire vacciner : lorsque que vous recevez une invitation à vous faire vacciner, prenez rendez-vous immédiatement. Cette invitation est un ticket non seulement pour votre liberté, mais aussi pour notre liberté à tous. 

    L’assouplissement des règles se fait étape par étape. Plus de liberté signifie aussi plus de responsabilité individuelle. En veillant à la sécurité de tous dans les jours et les semaines à venir, nous pourrons envisager un bel été.

    Vous trouverez plus d’informations sur: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-etablit-les-regles-concernant-les-terrasses

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus
  • Info Coronavirus. Le point sur les nouvelles mesures

    Capture d’écran 2021-04-14 à 20.31.45.png

    1.    Réouverture des écoles 

    À l’issue des vacances de Pâques, le 19 avril, les cours reprennent sous le régime en vigueur avant la pause pascale. Voici ce que cela signifie concrètement :

    • Enseignement maternel, enseignement primaire, enseignement secondaire spécial, premier degré de l’enseignement secondaire et formation en alternance : présentiel à 100% ;

    • Deuxième et troisième degrés de l’enseignement secondaire : présentiel à 50 %

    • Enseignement supérieur : présence physique sur le campus un jour par semaine.


    Les examens peuvent avoir lieu en présentiel.
    Si les taux de contamination évoluent favorablement, et après évaluation par les ministres de l’Enseignement qui sera soumise au Comité de concertation, l'enseignement secondaire à 100% en classe pourra reprendre à partir du 3 mai.


    2. Voyages non essentiels : régime strict de tests et de quarantaine

    L’interdiction des voyages non essentiels dans l’Union européenne prend fin le 19 avril. En ce qui concerne les voyages en dehors de l’Union, les règles européennes restent d’application. Un avis de voyage négatif reste en vigueur pour tous les voyages non essentiels.
    À leur retour, les voyageurs doivent suivre un régime strict de tests et de quarantaine obligatoires. Le Passenger Location Form permettra à la police de repérer les personnes qui ne se font pas tester à leur retour. Toute personne qui ne respecte pas les règles relatives au dépistage s’expose à une amende corona de 250 euros. 
     

    3. Fin de la pause pascale pour les magasins et les métiers de contact non médicaux

    Le 26 avril, la pause pascale arrivera à son terme. Cela signifie que les rassemblements de maximum 10 personnes à l’extérieur seront autorisés.
    À partir de cette date, les magasins pourront également à nouveau accueillir des clients sans rendez-vous.  Le shopping ne doit plus se faire seul, mais on peut se faire accompagner par un autre membre du foyer. 
    Les métiers de contact non médicaux – notamment les coiffeurs et spécialistes de la beauté – pourront rouvrir dans le respect des protocoles renforcés.
    Dans le même temps, une trentaine d’expériences et projets pilotes seront lancés pour fixer du point de vue pratique et sur la base de faits scientifiques les modalités du redémarrage de différents secteurs économiques en toute sécurité ou pour éviter leur fermeture à l’avenir.


    4.    Sept sur dix personnes de 65 ans et plus sur 10 vaccinées et protégées : plan plein air 

    Le 8 mai, lorsque la quasi-totalité des plus de 65 ans aura été vaccinée et sera protégée, un large plan plein air entrera en vigueur.
    Les activités organisées (c’est-à-dire les activités de clubs sportifs ou d’associations) pourront rassembler au maximum 25 personnes à l’extérieur et pour tous les âges, mais sans accueillir de public et sans nuitée. Les enfants jusqu’à 12 ans accomplis peuvent être à l’intérieur avec un maximum de 10.
    Du reste, les éléments suivants seront à nouveau autorisés à l’extérieur :

    • Restaurants et cafés : terrasses à l’extérieur

    • Événements (y compris les réceptions et banquets), les représentations culturelles et les services du culte jusqu’à un maximum de 50 personnes

    • Parcs d’attraction

    • Marchés aux puces et brocantes professionnels


    Le couvre-feu sera supprimé et remplacé par une interdiction de rassemblement : entre minuit et 5h00, l’on pourra se trouver dans l’espace public avec un maximum de trois personnes ou avec des membres de son propre foyer (personnes vivant sous le même toit).


    5.    Deux contacts rapprochés chez soi

    À partir du 8 mai, un foyer pourra accueillir deux personnes d’un même foyer en même temps, sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis. 


    6.    Presque toutes les personnes de 65 ans et plus et les personnes vulnérables vaccinées et protégées : perspectives plus vastes

    Un nouveau palier important sera franchi au moment où la quasi-totalité des 65 ans et plus et des personnes souffrant de comorbidités auront été vaccinés et seront protégés. Nous prévoyons un taux d’immunité élevé dans ces groupes à la première moitié du mois de juin.
    Si les chiffres le permettent, notamment le taux d’occupation en soins intensifs, le plan « plein air » sera encore élargi et un plan « intérieur » pourra s’envisager pour les activités à l’intérieur, à condition que la pression pesant sur les soins intensifs se soit durablement allégée, afin que des soins de qualité soient garantis pour les patients Covid et non Covid.


    7.    Importance de la vaccination

    Le Comité de concertation constate que, dans certaines parties du pays, trop peu de personnes se présentent à leur rendez-vous de vaccination. La vaccination est la seule option de sortie structurelle de la pandémie. Les vaccins sont sûrs et efficaces. Les effets secondaires potentiels sont très rares et légers, surtout en comparaison avec les symptômes de contamination à la COVID qui sont mille fois plus fréquents et mortels. Protégez donc votre vie et celle de vos proches en vous faisant vacciner. 

    Vous trouverez plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-se-prononce-sur-la-fin-de-la-pause-pascale 
     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Covid-19. Le point dans le Condroz au 10 avril 2021. Le virus continue sa progression...

    Capture d’écran 2021-04-10 à 10.36.36.png
    Les chiffres par commune au 7 avril  2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.718) à Huy (21.368) 

    Capture d’écran 2021-03-07 à 18.25.26.pngLes chiffres par commune jusqu'au 6 mars 2021

    Nombre de personnes vaccinées au 14  mars en Belgique: 
    1 dose: 1 779 410.  2 doses: 615 866 .  (Sciensano)

    Dans l'application Coronalert cette semaine:

    Capture d’écran . 2021-04-10 à 15.05.42.jpeg

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Covid-19. Le point dans le Condroz au 21 mars 2021 et résumé du CODECO

    Capture d’écran 2021-03-20 à 19.17.21.png
    Les chiffres par commune au 20 mars 2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.778) à Huy (21.432)

    Capture d’écran 2021-03-07 à 18.25.26.pngLes chiffres par commune au 6 mars 2021

    Nombre de personnes vaccinées au 14  mars en Belgique: 
    1 dose: 903.656     2 doses: 419.430  (Sciensano)

    Dans l'application Coronalert cette semaine:

    Capture d’écran 2021-03-21 à 15.50.05.png

    BE-Alert - Le Comité de concertation suspend le plan plein air
    et demande que des mesures soient prises dans l’enseignement.
     

    1. Report du plan plein air

    La mise en œuvre du plan plein air est provisoirement suspendue, à l’exception des activités pour les jeunes (jeunes jusqu’à 18 ans inclus) pour maximum dix personnes, en plein air et sans nuitée. Pour les enfants de moins de 12 ans, les activités se déroulent de préférence à l’extérieur. 

    2.    Mesures dans l’enseignement 

    Le Comité de concertation demande aux ministres de l’Enseignement d’élaborer pour le lundi 22 mars un plan détaillé et complet permettant de limiter au plus vite le nombre de contaminations et de clusters dans les écoles.

    Le Comité de concertation a par ailleurs décidé ce qui suit : 

    • La possibilité pour les élèves du 2e degré de l’enseignement secondaire d’à nouveau suivre les cours en présentiel à temps plein, retour initialement prévu le 29 mars, est reportée à la rentrée suivant les vacances de Pâques. 
    • Le port du masque devient obligatoire pour tous les élèves de 5e et 6e année primaire, au plus tard à partir du mercredi 24 mars. 
    • L’enseignement en présentiel à temps plein dans l’enseignement secondaire sera uniquement possible après les vacances de Pâques, le 19 avril.  
    • L’enseignement en présentiel à 100 % doit s’accompagner de tests réguliers des enseignants et, dans une seconde phase, des élèves. 

    3.    Tests antigéniques pour les personnes qui ne peuvent pas faire de télétravail dans les secteurs à risques

    À partir du lundi 22 mars, des tests antigéniques seront déployés dans les secteurs à risques où le télétravail est impossible.

    4.    Nombre de places limités dans les trains

    Le nombre de sièges dans les trains à destination touristique sera limité. Sauf les jours d'école, seuls les sièges côté fenêtre pourront être utilisés dans les trains, excepté pour les moins de 12 ans. 

    Importance des règles de base

    Le Comité de concertation rappelle l’importance:

    • du respect des mesures sanitaires en vigueur par la population ;
    • du contrôle strict de l’application de ces mesures par les services de police et d'inspection ;
    • de l'obligation de télétravail et du contrôle strict de son application par les services d'inspection ;
    • des mesures prises par les autorités locales pour éviter les encombrements dans les lieux fréquentés.

    Le Comité de concertation, le commissariat Corona et le Risk Assessment Group continuent à suivre la situation de près jour après jour et se réuniront immédiatement à chaque fois que la situation le nécessitera.

    L’arrêté ministériel est prolongé jusqu'au 30 avril, à l'exception de l'interdiction des voyages non essentiels, qui est prolongée jusqu'au 18 avril sous réserve de l'assentiment parlementaire à l'accord de coopération en vue du respect de l’application de la quarantaine et du test de dépistage obligatoires des voyageurs.

    Vous trouverez plus d’informations sur: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-suspend-le-plan-plein-air-et-demande-que-des-mesures 

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus, Santé
  • Info Coronavirus. Le point dans le Condroz au 19 février 2021

    Capture d’écran 2021-02-20 à 00.12.45.pngLes chiffres par commune au 19 février 2021

    A partir de la carte interactive par commune Sudpresse, voici un tableau des tests positifs dans les communes condrusiennes et vallée de la Meuse.
    Les communes sont classées par nombre d'habitants : de Tinlot (2.778) à Huy (21.432)

    *   Nombre de personnes vaccinées au 19 février en Belgique:
    1 dose: 385 311.  2 doses: 245 518  (Sciensano)

    *   Sur l'application Coronalert cette semaine:

    Capture d’écran 2021-02-19 à 20.16.39.png

    Vaccination. Bon à savoir...
    Les prioritaires qui refusent la vaccination ne seront plus prioritaires.
    Les plus de 65 ans seront bientôt les premiers à découvrir ce fameux rendez-vous à se rendre dans un centre de vaccination. Dans ce cas, il faudra alors confirmer, modifier ou décliner la proposition.
    Quelle que soit la formule, il faudra poser un choix : est-ce que je me fais, ou non, vacciner? Une réflexion qu’il ne faudra pas prendre à la légère.
    Les personnes qui refuseraient la vaccination auront la capacité de se rattraper. Mais attention ! Pour les plus de 65 ans par exemple, qui seront invités lors de la phase 1B dès le mois de mars, ce rattrapage pourra avoir lieu lors de la phase 2, à savoir la phase d’ouverture à l’ensemble de la population, et prévue à partir de mai. « Ils pourront alors toujours s’inscrire mais cela se fera en fonction des places disponibles... Ça peut aller très vite mais ce n’est pas garanti ! Article complet à lire dans Sudinfo

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Coronavirus