Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conseil Communal

  • Tinlot: Invitation au Conseil Communal par vidéoconférence le mardi 15 juin

    Invitation à la séance du Conseil Communal par vidéoconférence le mardi 15 juin à 20h.capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    Séance publique, ordre du jour:

    1/  Procès-verbal de la séance du Conseil du 28/04/2021 - Approbation

    2/   Procès-verbal de la séance du Conseil du 17/05/2021 - Approbation

    3/   Procès-verbal de la séance du Conseil du 25/05/2021 – Approbation

    4/ Démission d'un conseiller communal du groupe TP - Prise d'acte

    5/  CPAS - Comptes 2020 - Approbation

    6/  Fabrique d'église de EPE Huy - Comptes 2020 - Approbation

    7/  Dépenses irrégulières - Rapport du Directeur financier du 19/05/2021 - Prise d'acte

    8/  Marchés publics - Régularisation - Prise d'acte

    9/  Marché public "Réalisation d'un espace de jeux à l'école communale de Fraiture-Tinlot" - Conditions et mode de passation - Approbation

    10/  Rapport de rémunération 2021 portant sur l'exercice 2020 - Prise d'acte

    11/ SPI - Assemblée générale du 29/06/2021 - Approbation de l'ordre du jour

    12/ Finimo - Assemblée générale du 29/06/2021 - Approbation de l'ordre du jour

    13/ Zone de Police du Condroz - Demande d'autorisation Bodycam - Décision

    14/ Informations relatives aux questions écrites des conseillers lors de séances précédentes

    Séance Huis-clos

    15/ Dépenses irrégulières Rapport du Directeur financier du 19/05/2021 (relatives au personnel communal) - Prise d'acte

    16/ Enseignement - Interruption de carrière d'un maître en éducation physique

    17/ Cohezio - Rapport sur le bien-être au travail et à la charge psychosociale au sein de l'Administration - Prise d'acte

    18/ Audition d'un agent communal - Convocation - Décision

     

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Conseil Communal du 27 mai. Que retenir ?

    Capture d’écran 2021-05-30 à 19.06.38.png

    Capture d’écran 2021-05-30 à 19.08.26.png

    Comme pour tous les Conseils en visioconférence vous pouvez revoir l'enregistrement de chaque séance sur le site de la Commune.

    A retenir de ce Conseil, un boni de  615.241€ après modification du budget qui constitue un bon résultat explique l'Echevine des finances, Laurence Medaerts. Elle rappelle également que l'accord intervenu concernant les éoliennes rapporte 85.000 € par an pendant 20 ans. Ce montant est versé dans un fonds de réserve non utilisé actuellement.
    Le boni de 615.242 € est d'autant plus important que ce montant tient compte d'un prélèvement de 300.000€ affecté au budget extraordinaire pour financer les projets communaux de cette année.
    400.000€ (dont 200.000 de subsides) sont prévus dans le plan PIC pour la rue de Terwagne et la rue N-D au Bois.
    90.000€ environ sont nécessaires pour l'application du décret Waltère qui permet la certification de toutes les terres excavées. Le suivi et le traçage des terres seront maintenant réalisés.
    Un montant de 100.000€ est affecté cette année pour l'église de Scry. Celle-ci est fermée depuis de longs mois et des travaux doivent  être impérativement réalisés. Une étude de stabilité de la tour est indispensable et la recherche de subsides est lancée pour le financement des travaux (à suivre...)
    Enfin, l'extension de l'école communale est à l'ordre du jour. Deux classes complémentaires doivent être construites.
    De plus, le marché de location du pavillon modulaire qui a dépanné l'école pendant quelques années arrive à expiration. Après analyse de la situation, il apparait clairement que l'achat de ce pavillon s'avère plus intéressant.

    Article à lire dans La Meuse du jeudi 27 mai

    Le conseil communal de Tinlot qui s’est tenu ce mardi s’est principalement concentré sur la première modification budgétaire de 2021.  Les recettes à l’exercice propre du budget ordinaire augmentent de 15.000 €. La commune a reçu un subside wallon pour les clubs sportifs de l’entité impactés par le Covid. Ce subside s’élève à 20.000 €. Les clubs sportifs de la commune pourront bénéficier d’un subside à hauteur de 40 € par affilié...

    Article à lire dans L'Avenir
    Climat tendu au conseil communal de Tinlot. Un conseiller de la majorité, Pierre-Henri Lefebvre a même rejoint  l’opposition. Ambiance…

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Le budget participatif fait peau neuve !

    187458223_303158481275770_1699906566394782092_n.png

    Ce lundi 17 mai, le conseil communal a voté à l'unanimité une nouvelle  procédure du budget participatif.

    Voici les objectifs de ces changements, expliqués par l'Echevin en charge de ces projets, Dominique Albanese :

    • Permettre aux jeunes, à partir de 15 ans, de proposer un projet.
    • Permettre aux associations, comités et ASBL reconnus de proposer et d’être auteur d’un projet.
    • Encourager la participation citoyenne en proposant aux citoyens d’exprimer leurs avis/remarques.
    • Simplifier le mode de sélection des projets.
    • Le montant par projet peu atteindre 15.000 € (5.000 € auparavant).

    "Pratiquement, cette année encore, vous avez jusqu’au 31 juillet pour remplir le formulaire de candidature (voir ci-dessous). Nous ne pouvons donc que vous inciter à vous lancer", conclut l'Echevin !
    A télécharger: le nouveau règlement et le formulaire  d'introduction du projet   
    Nouveau reèglement du Budget Participatif.docx
    Formulaire du Budget participatif Tinlot.docx

    En savoir plus sur ce Conseil:
    A lire dans La Meuse H-W
    30.000 € pour des projets participatifs
    A lire dans L'Avenir: 
    TINLOT. C’est l’heure des comptes
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot: Conseil Communal du 17 et invitation à celui du 25 mai.

    Capture d’écran 2021-05-17 à 20.47.32.png

    Le Conseil de ce lundi 17 mai s'est tenu en visioconférence.
    Vous pouvez le revoir en entier (1h30) à l'adresse suivante:
    https://www.youtube.com/channel/UCudfgCFX-5XUPucBmaocPag
    Vous y trouverez également le précédent (38')
    Articles à suivre, notamment sur le budget participatif

    Un nouveau Conseil Communal est convoqué le mardi 25 mai prochain à 20h, toujours en visioconférence.
    Voici l'ordre du jour:

    Capture d’écran 2021-05-18 à 19.02.55.png

     

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Invitation au Conseil communal par vidéoconférence le lundi 17 mai à 20h

    Invitation à la séance du Conseil Communal par vidéoconférence le lundi 17 mai à 20hcapture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    Capture d’écran 2021-05-10 à 14.53.18.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Invitation au Conseil communal par vidéoconférence le merc. 28 avril à 20h

    Convocation à la séance virtuelle du Conseil communal par vidéoconférence le mercredi 28 avril à 20h.

    1421987579.2.jpg

    En vue d'assurer la publicité de la séance, celle-ci pourra être suivie en direct par les citoyens.

    Lien vers la page Youtube de la Commune de Tinlot : 
    https://www.youtube.com/channel/UCY5cipM1zzuwB4DUQImNVEA?fbclid=IwAR3nciP98qqKEbReqUySXFm-tFgCtZFRuKyZfB4OVuZT-X1z8aySJ2kQf-g

    Capture d’écran 2021-04-20 à 15.14.48.png

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Le Conseil d'Etat a rendu son arrêt. Un premier dénouement juridique, mais l'imbroglio se poursuit

    Capture d’écran 2021-03-10 à 15.29.36.png
    Wikipédia. Le siège du Conseil d'État (square Frère-Orban) à Bruxelles

    C’est un premier dénouement qui est tombé dans le long bras de fer judiciaire entre la commune de Tinlot et la directrice générale. Le dossier tinlotois était à l’ordre du jour de l’audience du Conseil d'État le 26 février et il comportait deux recours.
    Celui introduit par Janique Lion, contre le collège tinlotois de ne pas la nommer et de la licencier en septembre 2019. Ensuite, le recours de la Commune de Tinlot, représentée par son collège, contre la décision de la Région wallonne d’annuler le licenciement en décembre 2019. 

    Rappel des faits  (d’après l’article de P.T dans la Meuse du 6 février)
    Employée à la commune depuis 2013, J. Lion est épaulée par son prédécesseur jusqu’en 2016 avant de gérer seule la direction générale. Le 31 janvier 2018, le conseil communal de Tinlot l’admet au stage de directrice générale pour une durée d’un an. À l’issue de ce stage réussi, la Commission des directeurs généraux conclut à l’aptitude de Janique Lion à exercer la fonction. 
    Sa nomination à titre définitif est fixée au 1er avril 2019, mais un courrier-pétition du personnel pousse le collège à retirer ce point de l’ordre du jour de la séance du conseil communal. Des accusations liées à des situations relationnelles et organisationnelles sont portées contre la DG. D’avril à juin 2019, la Commune de Tinlot est pressée à plusieurs reprises par la tutelle de procéder à la nomination de la directrice générale à titre définitif. 
    Elle est finalement licenciée le 4 septembre 2019. Mais l’avocate de Janique Lion introduit un recours contre cette décision et obtient gain de cause en décembre 2019. Le Ministre wallon des Pouvoirs locaux prend un arrêté qui annule la délibération du 4 septembre 2019. La commune décide alors de lancer la procédure de recours au Conseil d’État contre la décision de la Région wallonne.

    Comment en est-on arrivé là?
    Suite à son licenciement, Janique Lion a pris un congé de mobilité et elle a été engagée comme directrice générale à Braives en octobre 2019. Elle y est restée un an. À la fin de son contrat, elle a regagné son poste à Tinlot le 1er décembre 2020 dans un climat tendu, marqué par les craintes du personnel communal. Une lettre traduisant le mal-être à l’administration, signée par 17 employés, a été lue par la Bourgmestre au conseil communal du 30 novembre. 
    La tension est toujours bien vive au sein de la commune, en atteste la récente question écrite du député wallon Rodrigue Demeuse (Ecolo) adressée au Ministre des Pouvoirs Locaux, Christophe Collignon. « Les employés communaux parlent d’incompréhension et de désespoir face à un retour qu’ils qualifient d'insupportable (...). Quels sont les leviers dont dispose le collège communal de Tinlot face à cette situation ? »
    Les enjeux de cette procédure dépassent les murs de l’administration tinlotoise puisque la décision pourrait faire jurisprudence.
    Le collège communal plaide la cause du vide juridique dans le décret. Selon lui, la procédure à suivre en cas de rapport négatif de la commission des directeurs généraux est claire, précisant que le conseil peut décider de nommer le directeur général ou non.
    En revanche, en cas de rapport positif, comme c’était le cas avec J. Lion, la ligne de conduite ne serait pas indiquée dans le décret. Peut-on refuser de nommer la DG malgré son rapport positif ? C’est la question à laquelle devait répondre le Conseil d’État la semaine dernière. 

     

    1421987579.2.3.jpg

    Le Conseil d’État a rendu son arrêt sur les deux recours introduits dans le conflit entre Tinlot et sa directrice générale.
    Cet arrêt a été communiqué aux intéressés ce week-end, il sera rendu public prochainement.

    Un avis en deux parties

    - Un vide juridique comblé: le Conseil d'État « reconnaît  la légitimité et l’autonomie du conseil communal en matière de nomination d’agents »
    "Même en cas de rapport positif à l'issue du stage, c'est au Conseil Communal de décider ! C'est donc une nouvelle importante pour les communes. À Tinlot, cela signifie que Janique Lion reste directrice générale à titre provisoire et que sa nomination définitive devra repasser au conseil communal. On se retrouve à la case départ, lorsque la DG stagiaire attendait d’être nommée début 2019. Sa nomination à titre définitif devra passer au conseil communal, en attendant Janique Lion reste directrice générale stagiaire.

    - Concernant  le licenciement, le Conseil d'État annule la décision de licenciement pour une question de procédure. En effet, les motifs invoqués concernent des faits qui ne correspondent pas à la période légale prise en compte pour le stage de la DG..
    La Bourgmestre se montre prudente sur ces points, car les éléments invoqués par le Conseil d'État concernant le licenciement sont en cours d’analyse par les avocats du collège communal.

    La situation reste donc plus tendue que jamais, avec les conséquences sur le personnel et sur le fonctionnement communal.
    Rappelons que d'autres procédures sont en cours comme la plainte déposée par le personnel contre la DG.
    Une enquête est menée en ce moment par Cohezio (service externe de prévention et protection au travail) afin d’évaluer les charges psychosociales au sein de l’administration.

    A lire dans la presse:

    Conflit avec la Directrice Générale à Tinlot : le Conseil d’État vient de trancher (La Meuse)
    Le Conseil d’État a rendu son arrêt sur le contentieux entre Tinlot et sa directrice générale. Sa nomination à titre définitif devra passer au conseil communal, mais cet événement crée d’ores et déjà des remous au sein de la commune... (Article de Pierre Targnion dans La Meuse)

    Le Conseil d’État donne raison à la DG de Tinlot dont la nomination définitive avait été refusée par le collège. (L'Avenir)

    safe_image.jpg
    Le Conseil d’État a donc tranché sur ces deux volets de la procédure. Et il va dans le sens de la DG en annulant la décision du collège de ne pas nommer la directrice générale, une annulation motivée par le fait que des faits qui lui sont reprochés sont antérieurs et postérieurs à la période de son stage d’un an, ce qui est une irrégularité.
    Pour la bourgmestre de Tinlot, si l’arrêt casse bien la décision prise au conseil, il contient aussi des éléments favorables à la Commune... À lire dans L'Avenir, article de Sabine Lourtie

    Lire la suite

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Commune actualité, Conseil Communal
  • Tinlot. Conseil Communal du 1er mars

    Capture d’écran 2021-03-01 à 20.41.00.png

     




    La majorité rejette l’audit du SPW proposé par l’opposition à Tinlot : « Prématuré » estime la Bourgmestre.
    (La Meuse)
    À Tinlot, le conseil communal convoqué par l’opposition a finalement eu lieu ce lundi. La majorité a rejeté la proposition de faire un audit de l’administration. Une réunion aura lieu pour décortiquer les "dépenses irrégulières".
    Rongée depuis plusieurs mois par une crise psychosociale devenue politique, l’administration communale de Tinlot est agitée par une pléthore d’accusations, tantôt du personnel communal vers la direction générale, tantôt du groupe d’opposition vers le collège.
    En fin de Conseil, dans une tentative de rétablir la confiance, le collège va organiser une réunion de travail pour expliquer le mécanisme des articles 60 et trouver des solutions conjointement avec les élus de l’opposition pour redresser la barre... A lire dans La Meuse H-W

    L’opposition tinlotoise a proposé la mise en place d’un audit pour aider la Commune à sortir de la crise. La majorité a refusé. (L'Avenir)
    «Concernant les dépenses inscrites en article 60, le collège a demandé au service des finances de remettre la situation en ordre pour le 31 mars. Il est aidé par un étudiant en marchés publics.» La bourgmestre ajoute que la mise en place d’une telle procédure est infaisable pour l’instant. «Que ce soit au niveau de la charge morale, ou de la charge de travail, la Commune serait submergée.»
    Suite à ce conseil, L'Avenir signale que le personnel toujours en révolte contre la D.G. a  déposé  plainte à l’Auditorat du travail contre Janique Lion et que l’enquête psychosociale menée par la médecine du travail va enfin débuter.
    Au sein du personnel, on rapporte que l’opposition profite des relations tendues entre la direction et le collège... A lire dans l'Avenir

    A noter encore lors de ce Conseil,
    - L'annonce du départ du Directeur financier de la Commune.
    - Le conseiller P.H. Lefèvre (TP) a voté une fois contre son propre groupe et s'est abstenu sur un 2e point. Il apparait maintenant comme un électron libre au sein de ce Conseil.
    - Les informations concernant la vaccination seront publiées sur le site communal dès qu'elles seront connues par l’administration.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Le Conseil convoqué par l'opposition annulé par l'absence de la majorité (mise à jour)

    Mercredi soir, le Conseil Communal de Tinlot était convoqué par l'opposition, une procédure assez rare, mais qui illustre bien la situation actuelle très tendue depuis le retour de la Directrice Générale Janique Lion (voir l'ordre du jour sur ce blog).
    Capture d’écran 2021-02-24 à 20.08.01.png
    Mais surprise, au lancement de la visioconférence (avec des images bien au point cette fois) , seulement 5 conseillers sur 11 étaient présents et faute du quorum  nécessaire (6), le conseil était donc annulé.
    L'opposition s'est exprimée en fin de soirée sur sa page Facebook et la bourgmestre s'est expliquée aux journalistes de L'Avenir et de La Meuse (articles en ligne). Nous avons également recueilli  ses commentaires.
    Voici donc en résumé les points de vue en présence:
    "Ce 24 février, le groupe IC, associé à Monsieur Novello, a convoqué un conseil communal visant à faire des propositions constructives pour trouver des solutions aux problèmes ressentis à l’administration communale. Ces propositions incluaient notamment une demande d’audit à la Région wallonne afin d’évaluer la nature précise et objective des difficultés au sein de celle-ci.
    Trente minutes avant le début de la séance, la bourgmestre a envoyé un courrier électronique visant à annuler le conseil au motif de “l'impossibilité de certains membres de la majorité à se présenter ce soir”. Le CDLD ne permet cependant pas à un Bourgmestre d’annuler une séance de cette façon. Elle s’est donc tenue.
    À l’exception de Monsieur Lefebvre, aucun des membres de Tinlot Participation n’était présent. Malgré l’urgence évoquée par le Collège et le malaise du personnel, la majorité a fui ses responsabilités en refusant tout débat.
    L’opposition ne comprend pas les raisons de l’orchestration de cette manœuvre d'évitement en jouant l’absence de quorum. Les propositions à l’ordre du jour visaient pourtant à défendre l’intérêt général et le bien des citoyens. Il semblerait cependant que la panique se soit installée au sein de la majorité à l’idée d’un audit du fonctionnement par la Région wallonne....
    L’opposition associée au conseiller indépendant Lorenzo Novello a d'ores et déjà lancé une seconde convocation pour le lundi 01/03/2021 à 20h00"...

    La Bourgmestre Christine Guyot: un Conseil forcé, précipité, et où les réponses à apporter nécessitaient le huis clos !
    "Si l'opposition avait voulu se montrer constructive, elle aurait pu au moins nous contacter pour fixer ensemble une date qui convenait à toutes les parties, plutôt que de vouloir nous forcer la main.
    Face à une situation difficile, il est important qu'un maximum de conseillers puisse être présent ce qui n'était pas le cas hier. Après avoir appris de nouveaux désistements, j'ai donc envoyé un mail expliquant que le quorum ne serait probablement pas atteint, mais ils n'en ont pas tenu compte.

    Sur le fond maintenant, je m'étonne que les points amenés par l'opposition ne soient pas traités à huis clos, car les réponses à donner aux problèmes "de fonctionnement" et les solutions à trouver, concernent des personnes et nous ne pouvons en aucun cas citer des noms en séance publique! C'est pour cela qu'un minimum de concertation était nécessaire au préalable.
    Au vu des commentaires, je crains maintenant la politisation de ce conflit et c'est la pire des choses qu'il faudrait éviter dans l'intérêt de la Commune.

    Enfin, contrairement au procès d'intention que l'on nous fait, le Collège agit et travaille sur des solutions de crise.
    Nous sommes soumis à des contraintes et des délais pour les procédures en cours. Nous avons un timing et des échéances qu'il faut respecter dans l'intérêt des personnes. Il ne faut pas confondre urgence et précipitation stérile. Notre volonté est bien de (re)convoquer un conseil dès que possible".

    Mise à jour vendredi 20h

    Nouveau Conseil Communal, lundi 1er mars à 20h,en visioconférence à partir de ce lien.
    L' ordre du jour est identique au Conseil annulé.

    Séance publique
    1. Procès-verbal de la séance du 24 février 2021 – Prise de connaissance.
    2. Procès-verbal de la séance du 03/02/2021 – Approbation
    3. Mission de contrôle par l’administration régionale – Décision
    4. Révocation de la délégation relative au recrutement – Décision
    5. Création d’une commission d’accompagnement à la bonne gouvernance – Décision
    6. Fabrique d’Eglise Saint Remacle de Fraiture – Compte 2020 – Approbation
    7. Fabrique d’Eglise Notre Dame de Ramelot – Compte 2020 – Approbation
    8. Fabrique d’Eglise Saint-Martin de Scry – Compte 2020 – Approbation
    9. Fabrique d’Eglise Saint-Maurice de Soheit Tinlot – Comptes 2020 – Approbation
    10. Fabrique d’Eglise Saint Pierre de Seny – Compte 2020 - Approbation

    Séance huis clos
    11. Retrait de l’approbation du procès-verbal de la séance du 28/12/2020 – Décision
    12. Procès-verbal de la séace du 28/12/2020 - Approbation

    Imprimer Lien permanent 7 commentaires Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Invitation au Conseil communal par vidéoconférence le merc. 24 février à 20h

    Convocation à la séance virtuelle du Conseil communal par vidéoconférence le mercredi 24 février 2021 à 20h.

    1421987579.2.jpg

    En vue d'assurer la publicité de la séance, celle-ci pourra être suivie en direct par les citoyens.

    Lien vers la page Youtube de la Commune de Tinlot : 
    https://www.youtube.com/channel/UCY5cipM1zzuwB4DUQImNVEA?fbclid=IwAR3nciP98qqKEbReqUySXFm-tFgCtZFRuKyZfB4OVuZT-X1z8aySJ2kQf-g

    Capture d’écran 2021-02-16 à 17.05.46.png

    Huy-Waremme: conseils communaux en 2020

    Certaines communes ont même réussi à dépasser la barre des dix conseils sur l’année 2020 : Tinlot (12), Anthisnes (11), Wasseiges (11). C’est la commune de Fexhe-le-Haut-Clocher qui compte le moins de séances, avec six dates de conseil en 2020
    Huy-Waremme: seules 7 communes (sur 31) n’ont pas organisé de conseils communaux en visio
    La pandémie a chamboulé l’organisation des conseils communaux de l’arrondissement de Huy-Waremme. Certains sont passés en visio, d’autres pas… Détails et nombre de conseils par commune en 2020.
    Article dans La Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent 3 commentaires Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Retour sur le Conseil Communal du 3 février

    Capture d’écran 2021-02-08 à 20.41.31.pngNouvelle visioconférence pour le Conseil de Tinlot le mercredi 3 février.
    Photomontage des participants entrevus à l'écran.

    Une vingtaine de personnes ont  suivi le dernier conseil  tinlotois sur Youtube. En mode "radio", pas de problème, mais la qualité et la gestion des images ne permettent pas encore de suivre le déroulement du Conseil.
    On n'aperçoit que quelques uns des conseillers présents, toujours en gros plan (et pas très net), durant tout le conseil avec des dizaines de minutes parfois sur la même personne, même si ce n'est pas elle qui s'exprime.
    Apparemment, les images diffusées pour le public ne sont pas les mêmes que celle reçues par les conseillers, difficile donc pour eux d'évaluer la situation.
    Espérons que l'administration trouve rapidement une solution comme dans d'autres communes.

    Que retenir de ce conseil? 

    - Art 60 et dépenses "irrégulières", voir ci-dessous.
    - Budget CPAS.
    Pour 2021, la dotation de la commune au CPAS  sera  inchangée:  319 000€. Dans son rapport Corine Costa (qui remplaçait la Présidente Christine Gobiet) a expliqué que le Centre Public d’Action Sociale ne ressent pas actuellement l’impact de la pandémie en cours.
    - L'état des chemins forestiers (article à suivre)
    - Caméra de surveillance ( voir l'article publié sur le grand nettoyage de printemps )

    Comptes-rendus à lire dans la presse:
    *   Trop de dépenses irrégulières à la commune de Tinlot : « On va redresser la barre » La Meuse H-W
    *   30.000€ de dépenses irrégulières L'Avenir

    Des "Dépenses irrégulières"?
    La partie la plus animée de ce Conseil concernait la présentation aux Conseillers d"articles 60". Cela mérite d'abord quelques explications:
    L’article 60 du Règlement de la comptabilité communale précise que les factures des dépenses effectuées sont transmises avec leurs documents justificatifs au directeur financier afin qu’il en assure le suivi et le paiement. En cas d’avis défavorable du directeur financier qui estime la dépense irrégulière, le collège peut :
    - soit fournir les éléments manquants pour régulariser la dépense et justifier sa décision,
    - soit décider sous sa responsabilité que le paiement de la dépense doit être exécuté.
    La délibération motivée du collège est jointe au mandat de paiement et une information est donnée au conseil communal.
    Ensuite, au cas ou  la tutelle (RW) jugerait également la dépense irrégulière, les membres du Collège seraient tenus pour responsables et devraient prendre en charge le montant de la dépense.
    A noter qu'au conseil communal, le collège doit informer les élus de la situation. Il peut aussi leur demander de ratifier sa décision. Dans ce cas, les membres du conseil deviennent eux aussi responsables de la dépense irrégulière. 

    L'exemple le plus important concerne le préau de l'école. Si pour ce travail de 15.000€, la commune était bien en ordre de marché public, quelques spots rajoutés en fin de chantier ont fait classer l'ensemble de la facture en article 60 !
    Nous allons demander des explications à l'administration, précise la Bourgmestre, sur les articles 60 où le Collège pensait avoir fait le nécessaire et en particulier sur celui du préau et des ajouts.
    Si des erreurs sont commises, elles doivent être assumé par le collège. poursuit-elle. C’est une traduction du fonctionnement communal actuel et on va redresser la barre. La Bourgmestre traduit également les questions et l'étonnement du Collège sur le fait que ces irrégularité soient soulevées maintenant alors que certaines prestations datent de 2018 et 2019 (exemple: imprimeur, graphiste, fourniture outillage...)
    Enfin concernant un marché stock, comme évoqué par l'opposition au Conseil, Christine Guyot est très claire: cela n'a jamais existé pour les pièces matériel roulant!

    L'Avenir conclu en expliquant que le directeur général ff avait tenté de rétablir de bonnes pratiques notamment pour les marchés publics, mais l’élan a été coupé par le retour décrié de la directrice générale. Dans l'opposition certains voient un problème global de méconnaissance des procédures et des marchés publics. Le climat tendu au sein de l’administration communale n’y est pas étranger. (L'Avenir)

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Condroz. Revue de presse, les brèves, Conseil Communal
  • Tinlot. Invitation au Conseil communal par vidéoconférence le merc. 3 février à 20h

    Convocation à la séance virtuelle du Conseil communal par vidéoconférence le mercredi 3 février 2021 à 20h.

    1421987579.2.jpg

    En vue d'assurer la publicité de la séance, celle-ci pourra être suivie en direct par les citoyens.

    Lien vers la page Youtube de la Commune de Tinlot : 
    https://www.youtube.com/channel/UCY5cipM1zzuwB4DUQImNVEA?fbclid=IwAR3nciP98qqKEbReqUySXFm-tFgCtZFRuKyZfB4OVuZT-X1z8aySJ2kQf-g

    Capture d’écran 2021-01-26 à 15.09.11.png

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Premier conseil communal publique en visioconférence via Youtube

    Capture d’écran 2020-12-29 à 14.33.49.png

    Une première à Tinlot lundi soir, un conseil communal en visioconférence accessible au public en direct sur Youtube via le lien joint à l'invitation au Conseil.
    https://www.youtube.com/channel/UCY5cipM1zzuwB4DUQImNVEA 
    Le Conseil a été facile à suivre surtout par le son, un peu comme comme une émission radio, davantage que par les images.
    La gestion des plans devra être mise au point car seuls quelques participants étaient visibles,et les mêmes en permanence à l'écran.
    Les documents présentés, par contre, étaient parfaits pour la compréhension de ce qui se disait, comme le montrent les copies d'écran ci-dessous.

    Capture d’écran 2020-12-29 à 15.21.25.pngEnviron 35 personnes ont suivi ce Conseil devant leur écran, comme l'indiquait le nombre de visionnages en temps réel.
    Une expérience intéressante et à renouveler, une fois que les bugs inévitables  à ce genre de nouveautés seront résolus.
    Quant à la tenue du Conseil, la gestion des prises de parole et des débats était bien orchestrée avec un rythme facile à suivre pour le public.

    En ce qui concerne le contenu et l'ordre du jour, on retiendra surtout 3 choses:
    L'approbation du budget 2021 présenté de manière très pédagogique  par l'Echevine Laurence Medaerts  à l'aide d'un Power Point dont voici quelques copies d'écran.

    Capture d’écran 2020-12-29 à 15.17.12.png

     

    Le budget extraordinaire 2021 comporte tous les nouveaux projets prévus qui peuvent s'étendre sur parfois plusieurs années. Le million d'euros  affecté sera financé 1/3 sur fonds propres, 1/3 par l'emprunt, 1/3 par les subsides correspondants.

    Capture d’écran 2020-12-29 à 15.40.08.png

    Capture d’écran 2020-12-29 à 15.41.13.png

    Un second point est à retenir de ce Conseil est une bonne nouvelle financière. La Bourgmestre a en effet annoncé la reprise par la Province de la dotation que les Communes doivent verser au Service Régional D'Incendie !
    C'est un sérieux coup de pouce de la Province pour soulager les finances communales.
    Et enfin, on épinglera les questions et le débat à propos du passage aux conteneurs à puces à partir de ce premier janvier (voir l'article d'hier qui  en rappelle les  modalités).
    Vous trouverez ci-dessous à ce sujet l'article de P.Tar. publié dans Meuse-H-W à partir également de ce premier Conseil tinlotois en visioconférence.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • L’opposition à Tinlot redoute le passage aux conteneurs à puce : « Pas justifié »

    Ce lundi, les conseillers communaux de Tinlot se sont réunis en visioconférence pour voter le budget 2021. Cette nouvelle année est synonyme d’un changement important dans le quotidien des Tinlotois, qui devront passer dès le 1er janvier au système de conteneurs à puce.

    Cette mesure visant à respecter le tri des déchets organiques (obligatoire en 2023) s’accompagne d’une hausse de la taxe déchets, qui a du mal à passer dans les rangs de l’opposition.

    Entre 2019 et 2021, la taxe est passée de 60 à 70€ par an pour les isolés, et de 110 à 140€ pour les ménages de deux personnes. Les ménages de trois personnes et plus doivent désormais payer 160€.« La recette de la taxe est estimée à 171.000€. N’est-ce pas surestimé par rapport aux 100.000€ de l’année précédente ? », interroge Pascal Lamer (IC). « Non », rétorque la bourgmestre Christine Guyot (TP). « Jusqu’à fin 2020, nous avions un poste lié à la vente de sacs poubelles. À partir de 2021, nous n’aurons plus cette vente. Elle sera comprise dans la taxe ».
    Pour le conseiller indépendant Lorenzo Novello, cette augmentation de la recette ne correspond pas à l’augmentation du coût pour le citoyen. « C’est plus que l’augmentation de 5€ par citoyen annoncée par la bourgmestre. Il y a 2.700 habitants à Tinlot, donc si vous faites le calcul, ça ne fait pas 70.000€. En ajoutant la vente de sacs, on arrive à 136.000€ de dépenses dans les impôts et taxes en 2019 pour 171.000 prévus pour 2021. Je pense que le coût sera beaucoup plus important pour le citoyen ».

    20.000€ pour le tri des dépôts sauvages
    La bourgmestre, Christine Guyot, rappelle que cette hausse est liée à une augmentation des factures Intradel. « On doit également prévoir 20.000€ pour le ramassage des dépôts sauvages. Nous en avons de plus en plus à Tinlot.
    Néanmoins, le coût-vérité est de 101%, donc nous sommes dans les clous ».
    Pour Pascal Lamer (IC), ce passage aux conteneurs n’est pas justifié et pas suffisamment expliqué aux Tinlotois. « Ça va coûter beaucoup plus, pour un service qui ne sera pas meilleur. Le ramassage pourrait continuer par sachet, ce qui revient moins cher ».
    Selon la bourgmestre, l’information est passée via des toutes-boîtes et elle rappelle qu’un call-center est ouvert chez Intradel. « La prise en charge des conteneurs est effectivement plus onéreuse car c’est un autre matériel et une autre intendance. Mais l’autre alternative serait de rester avec un sac poubelle biodégradable pour les organiques, ce qui n’est pas propre. Il faut aussi veiller à ne pas percer le sac ».

    Même s’ils ne font pas l’unanimité, les conteneurs à puce seront la nouvelle réalité à Tinlot dès le 1er janvier.
    P.Tar. La Meuse-H-W

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Conseil Communal
  • Tinlot. Invitation à la séance publique du Conseil communal par vidéoconférence ce lundi 28 déc. à 19h30

    Convocation à la séance virtuelle du Conseil communal par vidéoconférence ce lundi 28 décembre 2020 à 19h30.

    1421987579.2.jpg

    En vue d'assurer la publicité de la séance, celle-ci pourra être suivie en direct par les citoyens sur la page Youtube de la Commune
    https://www.youtube.com/channel/UCY5cipM1zzuwB4DUQImNVEA
    (lien mis à jour lundi 16h)

    Capture d’écran 2020-12-27 à 18.40.18.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Conseil Communal