Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Environnement - Page 3

  • Tinlot. Débardage dans les chemins de promenade: de la patience, particulièrement cette année !

    Capture d’écran 2021-02-13 à 14.10.35.pngBois de Forkechamps, Ramelot  6 février 2021

    Avec les restrictions dues à la situation sanitaire, le nombre de promeneurs dans nos villages et dans les bois a considérablement augmenté et cela ne va pas diminuer.
    Beaucoup de familles ont retrouvé le goût des balades et un nouvel attrait pour la nature qui vont encore s'amplifier avec le printemps, la limitation des voyages et l'offre restreinte des autres loisirs.
    Dans les bois, la situation s'est fortement dégradée ces dernières années avec les scolytes  (insectes) dans les épicéas et la chalarose (champignon )dans les frênes.
    Les dégâts sont considérables et les propriétaires sont tenus de couper et d'évacuer les bois et aussi de replanter!
    Le spectacle des chemins labourés est souvent consternant à cette saison, car ces accès publics sont utilisés pour le débardage par les exploitants forestiers.
    C'est d'autant plus spectaculaire cette année, car ces chemins étaient dans un très bon état, favorisé par le beau temps sec de l'été dernier ! L’incompréhension des promeneurs et des riverains est donc légitime et a été relayée au dernier conseil tinlotois, au cours duquel la Bourgmestre a précisé que le service travaux suivait de près la situation.
    Capture d’écran 2021-02-13 à 14.09.15.png

    L'échevin des travaux, Denis Craisse, a fait le point de la situation avec son service: "Trois chemins communaux sont surtout concernés. Le Bois de l'Herberain (Seny, Fraiture), le Tige de Favence (Fraiture), et le bois de Forkechamps (Ramelot)
    Nous sommes en contact avec les différents propriétaires qui doivent remettre les chemins en  état pour le 31 mars selon les autorisations octroyées.
    Ce délai risque cependant d'être difficile à tenir pour deux raisons. Tout d'abord, le nombre de m3 de bois supplémentaires à sortir est énorme. Pour les arbres malades, c'est une obligation de la DNF, et à titre d'exemple, cela représente 9.000 m3 dans le Tige de Favence.
    Ce trafic intensif sur un seul chemin va donc encore l'abimer davantage .
    Ensuite, avec les conditions climatiques actuelles, les retards risquent d'être inévitables et ils sont amplifiés par les conséquences de la pandémie sur l'organisation du travail. 
    Avant d'autoriser ces chantiers, un état des lieux, avec photos, est réalisé. Le service travaux assure un suivi avec les différents exploitants qui se sont engagés à remettre ces chemins en l'état.
    D'un côté, Il faudra être patient et compréhensif et de l'autre côté respecter les accords et les engagements pris"!

    Capture d’écran 2021-02-13 à 14.09.07.png
    Cette année, le travail est loin d'être terminé ... (Photo 13/2)

     

    Capture d’écran 2021-02-13 à 14.06.55.png
    Interdit aux véhicules motorisés sauf autorisation communale

     

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Aménagements Travaux, Environnement
  • Report du grand nettoyage de printemps en wallonie (BeWap) !

    Capture d’écran 2021-02-04 à 11.44.04.png

    Capture d’écran 2021-02-04 à 11.37.20.png

    Le Grand Nettoyage de Printemps est une grande mobilisation citoyenne qui vise à conscientiser les générations actuelles et futures à la malpropreté ambiante de manière à faire changer les comportements de manière durable. 

    Depuis 2015, le temps d'un week-end, tous les Wallons – citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses – se mobilisent autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui jonchent nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre.

    Considérant la situation sanitaire actuelle et le côté extrêmement incertain de l’évolution de la pandémie il a été décidé dereporter la 7e édition du Grand Nettoyage de Printemps 2021 à une date ultérieure, non définie à l’heure actuelle. 

    Capture d’écran 2021-02-04 à 11.37.39.png

    Les sanctions

    Abandon et jet de mégot de cigarette, de canette ou de chewing-gum, il faudra désormais faire très attention.

    Afin de lutter contre les délits environnementaux les plus courants et d’en dissuader les auteurs,le Gouvernement wallon, en date du 10 décembre 2020a revu certaines sanctions à la hausse :

    • 200 euros en cas d'abandon de mégot, de canette, de chewing-gum, de masque buccal ou de gant ;
    • 300 euros en cas d'abandon d'un emballage (en ce compris les bouteilles en plastique ou en verre), d’un sac poubelle, d’un bidon d’huile usagée, de récipient, de déchets inertes et de déchets d’amiante ;
    • En cas d'incinération de déchets ménagers en plein air ou dans des installations non conformes aux dispositions du décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets, à l'exception de l'incinération des déchets secs naturels provenant des forêts, des champs et des jardins, telle que réglementée par le Code rural et le Code forestier : 150 euros ;
    • En cas d'abandon de déchets, tel qu'interdit en vertu du décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets, en ce compris les dépôts qui affectent les cours d'eau ;
    • 50 euros en cas de non-respect de l'autocollant apposé sur une boîte aux lettres pour prévenir la production de déchets de papier publicitaire ;
    • 50 euros en cas d'abandon d'une déjection canine.

    Le produit de ces sanctions sera notamment reversé au Fonds pour la Protection de l’Environnement, section incivilités environnementales.

     

    Tinlot.  Caméras de surveillance, suite...

    711873531.jpg
    C'est en mai dernier que le conseil communal avait décidé l'achat d'une caméra mobile
    pour lutter contre les dépôts sauvages

    Au conseil communal de ce mercredi 3 février, la question a été posée à la Bourgmestre concernant les subventions de la Wallonie pour les caméras de surveillance. En effet, les dossiers de 3 communes condrusiennes ont été retenus, mais pas celui de Tinlot!
    "Effectivement, Tinlot avait rentré une demande qui n'a pas été approuvée et sera attentive aux  futures possibilités de financement. La commune attendait cette décision  avant de passer le marché qui permettait d'acquérir cette caméra avec l'espoir qu'elle serait subventionnée", explique Christine Guyot.
    "Après cette nouvelle négative, le collège tinlotois a donc décidé de ne plus attendre  et de lancer la procédure. L'achat sera réalisé sur fonds propre".
    C'est en mai dernier que le conseil communal avait décidé l'achat d'une caméra mobile pour lutter contre les dépôts sauvages mais comme la  région a proposé des aides quelques temps après, la commune a rentré un dossier et attendu ...!

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Déchets, Environnement
  • Condroz. 47 pylônes et 15 kms de câbles enfin démantelés (Modave, Tinlot, Nandrin, Neupré)

    136216745_10159607841229617_441746245373664291_n.jpeg
    Superbe nouvelle pour notre petit village d'Outrelouxhe. 

    Suite à différents recours juridiques d'un particulier, le permis de la société ELIA qui prévoyait de remettre en service la ligne haute tension entre Gramme et Rimière a été annulé ! La société renonce au projet et décide de procéder au démontage de la ligne et des pylônes ..... 
    C'est une excellente nouvelle pour l'ensemble des habitants de notre quartier et surtout pour les riverains de la rue Lovine
    Bruno Dal Molin échevien à Modave  (Info Modave)
    La ligne concernée relie la centrale "Gramme à Tihange"  à  Rimière. Elle concerne 4 communes à des degrés divers: Modave, Tinlot, Nandrin, Neupré (Rimière).
    A Tinlot, cette ligne passe à l'extrémité du village de Scry.
     
    Articles à lire dans la presse locale:
    Le projet de remise en service de la ligne haute tension Gramme-Rimière a été abandonné par Elia après un bras de fer judiciaire de 10 ans avec des riverains. La demande de permis pour le démantèlement vient d’être déposée auprès des communes concernées : Huy, Modave, Tinlo t, Nandrin et Tinlot.

    C'est parti pour le démontage de la ligne
    (l'avenir.net)
    Elia a planifié le démantèlement de la ligne à haute tension Gramme-Rimière qui va de Huy à Neupré en passant par Modave, Tinlot et Nandrin. Voici les détails du planning…
     
    Articles précédents sur ce blog
    Le remplacement par Elia de La ligne haute tension 20.000v, par une ligne de 70.000 volts , cassée par le conseil d'Etat, suite à une plainte de Mr Henry, agriculteur à Nandrin. Voir l'article du journal La Meuse du 27 novembre 2013: Ligne à haute tension: le Nandrinois Alain Henry a gagné!
    NANDRIN, TINLOT, MODAVE, HUY ET NEUPRÉ. « Non au retour de la ligne à haute tension » (6 mai 2015)
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Energie, Environnement
  • Avis négatifs pour les éoliennes d'Ouffet et Clavier

    L’enquête publique pour les éoliennes d’Ouffet et Clavier est terminée. Elle concernait six communes: Ouffet, Clavier, Hamoir, Anthisnes, Durbuy et Tinlot. Trois communes actuellement ont rendu un avis négatif. 
    Concernant la Commune de Tinlot, où l'enquête publique se terminait le 4 janvier, l’échevine Laurence Medaerts nous a précisé que le Collège tinlotois n’avait pas encore débattu de cet avis.

    Capture d’écran 2021-01-13 à 13.22.08.png

    Deux articles à lire dans L'Avenir H-W:

    Éoliennes: cascade de réclamations 
    L’enquête publique pour les éoliennes d’Ouffet et Clavier se clôture avec une déferlante de réclamations et pétitions. On devrait compter près de 1 000 courriers et plusieurs pétitions dans les 6 communes.

    OUFFET/CLAVIER | Éoliennes: trois Communes rendent un avis négatif

    Une semaine après la clôture de l’enquête publique, Ouffet, Clavier et Durbuy rendent un avis négatif sur le projet d’éoliennes.
    Philippe Dubois précise : « Cet avis négatif concerne l'aménagement du territoire, pas l'aspect énergétique. »
    Imprimer Lien permanent 3 commentaires Catégories : Energie, Environnement
  • Tinlot (Fraiture, Ramelot). Pas de grands feux prévus cette année, et pas de ramassage de sapins/branches...

    Capture d’écran 2021-01-12 à 15.36.01.png
    En temps normal, le grand feu est alimenté par ramassage des sapins /branches, organisé par la Maison des Jeunes

    Voici quelques précisions concernant le ramassage de sapins pour les grands feux annuels. Ces ramassages étaient organisés par divers comités.
    A Fraiture, la Maison des Jeunes avait déjà annoncé qu'elle renonçait au grand feu qu'elle organise habituellement dans le village, pas de ramassage donc de branches ni de sapins de Noël.
    A Ramelot pas de grand feu prévu dans les circonstances actuelles.
    L'échevin tinlotois, Denis Craisse, confirme bien que la Commune de Tinlot n'organise aucun ramassage cette année. Et concernant les grands feux, on espère seulement en 2022,  faire un ... très grand feu, conclut-il avec le sourire!
    N'oubliez pas que les recyparcs sont à votre disposition .

    A lire à ce sujet dans la presse locale:
    Ramassage des sapins à Huy-Waremme: voici les dates et les modalités (La Meuse)
    Ramassage des sapins à Huy-Waremme: voici les dates et les modalités
    Vos sapins de Noël se recyclent…(l'Avenir)
    Rien ne se perd, tout se transforme. C’est le défi relevé par plusieurs Communes pour donner une seconde vie aux sapins

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Déchets, Environnement
  • Tinlot. Votre calendrier Intradel du mois de janvier 2021. Attention aux nouvelles collectes, désormais le mardi !

    IMG_0287 2.jpg

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Déchets, Environnement
  • Dernier ramassage des sacs poubelles blancs ce mercredi. Ce qu'il faut retenir à partir du 1er janvier

    conteneur-en-ligne.jpg
    https://www.intradel.be/

    Ce mercredi aura lieu le dernier ramassage des sacs poubelles blancs par Intradel. Nous passerons ensuite aux nouvelles collectes de déchets avec les conteneurs que vous avez reçus (ou en cours de distribution).

    Tout changement est parfois source d’inquiétude. De plus cette année 2020 n’aura pas facilité la tâche. Les réunions d’information prévues pour les habitants ont dû être annulées suite de la crise sanitaire qui est toujours bien là. Voici donc un rappel et des explications complémentaires. 
Avec de la bonne volonté tout se passera bien !

    Important !
    Ce qu’il faut comprendre et retenir du nouveau système de ramassage. 

    Intradel a mis à disposition 2 conteneurs à puce par ménage:
    - Un conteneur vert pour les déchets organiques

    - Un conteneur noir pour les déchets résiduels. 
    Un autocollant reprenant les déchets admis se trouve sur le conteneur. De plus, chaque ménage a reçu un guide du tri. 

    Le conteneur à puce
    Chaque conteneur à puce est équipé d'une puce électronique, ce qui permet d'identifier le ménage.
    Cette puce électronique enregistre le nombre de levées de chaque conteneur et le poids des déchets déversés. Votre facture déchet est donc établie en fonction des quantités de déchets produits. 

    Moins vous produisez, moins vous payez.

    Avec le login et le mot de passe qui vous ont été communiqués par Intradel, vous pouvez vérifier votre production de déchets organiques et résiduels en vous connectant sur « mon conteneur en ligne ».

    Voici les détails de la taxe forfaitaire des déchets adoptée par le conseil communal pour 2021.

    Composition de ménage

    Taxe actuelle

    Taxe 2021

    Isolé

    70

    70

    Ménages de 2 personnes

    135

    140

    Ménages de 3 personnes et +

    135

    160

    Second résident

    135

    140

    Des mesures sociales ont été prévues.

    Le « service minimum » de la taxe (forfait) comprend : 
    - La mise à disposition de conteneurs 
    - Un nombre de vidanges des conteneurs par an/ménages : 30
    - Un nombre de kilos de déchets résiduels (noirs) par an/hab : 50 kg
    - Un nombre de kilos de déchets organiques (verts) par an/hab : 30 kg
    - Un rouleau de 20 sacs PMC (bleus) 
    - La collecte bimensuelle des PMC et Papiers/cartons
    - La collecte des sacs transparents (plastiques souples) toutes les 8 semaines 
    - L’accès au réseau des recyparc et au bulles à verre

    Attention : Après avoir utilisé les 50kg et les 30kg / habitant et les 30 levées / ménage compris dans la taxe forfaitaire, il faudra payer chaque levée et chaque kg supplémentaires. C’est le principe du pollueur-payeur:
    - 1 € par levée
    - 0,50€ par kg de déchets ménagers
    - 0,08 € par kg de déchets organiques.

    Et la vidange des 2 conteneurs (gris et vert) effectuée le même jour compte pour 2 levées.

    LE MEILLEUR DECHET EST CELUI QUI N’EXISTE PAS
    Source : site communal Tinlot, Intradel et Tinlot 4 saisons

    Pour info,  ce système a été mis en place par Intradel depuis 2009 suite à une directive européenne qui impose le tri des déchets organiques pour 2023 au plus tard. 
    Vous trouverez toutes les informations relatives à ce changement sur le site de la commune ou sur le site https://www.intradel.be/

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Déchets, Environnement
  • Enseignement. Près de 6 enfants sur 10 redoublent au moins 1 fois

    high_d-20201216-GKDVN3.jpg

    En 2018-2019, dans les écoles de Wallonie et de Bruxelles, 3 % des élèves de l’enseignement primaire et 12,4 % du secondaire sont redoublants. Des statistiques qui ont bien diminué depuis 2010, même s’il y a une stagnation ces dernières années. Plus globalement, 13 % des élèves du primaire ordinaire sont en retard scolaire. C’est aussi le cas de 44 % des élèves du secondaire. Des différences s’observent selon le sexe et les formes d’enseignement.
    Le taux de maintien en 3e maternelle baisse depuis 2009-2010, passant de 3,6 % à 0,6 % en 2018-2019. Bien que le taux de redoublants demeure le plus élevé au cours des deux premières années du primaire, il a toutefois tendance à diminuer .
    20 % en 3e secondaire
    En 1ère primaire, il passe ainsi de 6,7 % (2010) à 5,3 % en 2019. Il passe de 4,9 % à 3,7 % en 2e (en légère augmentation par rapport à 2017-2018), de 3,6 à 2,3 % en 4e . Les taux oscillent autour des 2,6 % en 3e et 5e. Pour tomber à 1,1 % en 6e, ce qui peut s’expliquer par le fait que, sauf dérogation, les élèves de 13 ans ou ayant déjà redoublé en primaire passent directement en secondaire.
    Ces chiffres sont compilés dans les indicateurs de l’enseignement, la bible du secteur dont la dernière édition (reprenant l’année scolaire 2018-19) vient de sortir.
    Et dans le secondaire ? Les taux sont évidemment supérieurs : de 2010 à 2012, les taux de redoublants ont augmenté au premier degré pour atteindre 14,1 % en 1ère secondaire et 10,3 % en 2e . Une diminution s’amorce ensuite en première, pour atteindre 0,1 % en 2019, ce qui s’explique par la récente suppression de la première année complémentaire. Parallèlement, la courbe est en nette augmentation pour les élèves qui fréquentent une 2e (15,7 % en 2019). Les 3e , 4e et 5e secondaires ordinaires présentent des taux importants : on tourne autour de 20 % en 3e . Si les redoublants ne sont que 6 % en 6e , cela peut être lié aux abandons en fin de parcours.
    Mais les chiffres sont quand même impressionnants si l’on tient compte de tout le parcours scolaire d’un élève. En 5e et 6e primaires, 16 % des élèves sont en retard scolaire (ce qui veut dire qu’ils ont déjà redoublé au moins une fois). Un retard qui touche 33 % des élèves de 2e secondaire et 59 % des élèves de 5e . Oui, vous avez bien lu : près de six enfants sur dix ne quittent pas l’école sans avoir redoublé.
    Depuis dix ans, invariablement, les garçons sont plus nombreux à être en retard que les filles et cette différence se maintient durant tout le parcours scolaire. En 2019, cette différence est de 2 % en primaire et de 8 % en secondaire.
    La structure du retard scolaire varie aussi en fonction des formes d’enseignement fréquentées. Exemple, en 3e secondaire, le taux de retard s’élève à 24 % dans la forme générale, à 84 % dans le professionnel, à 75 % dans le technique de qualification et à 50 % dans le technique de transition. C’est dans la forme professionnelle que le taux de retard de deux ans et plus est le plus élevé.
    7 Dimanche
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Environnement
  • Solstice d'hiver 2020, la nuit la plus longue de l'année. Ce lundi les jours vont commencer à rallonger

    3288386308.jpeg

    Bonne nouvelle, les jours vont amorcer leur allongement à partir de lundi !
    (Photo AL Ramelot )

    Date                         lever du soleil            coucher du soleil             durée de la  journée

    Capture d’écran 2020-12-19 à 11.30.53.png

    Mardi 22 déc. le soleil se couchera 1 minute plus tard par rapport à lundi.
    Le 31 décembre, ce sera 8 minutes plus tard !
    La durée du jour sera de 8h02 au lieu de 7h57

    Le Solstice d'hiver 2020

    Le solstice d'hiver 2020 aura très précisément lieu à partir de 10h, 2 minutes et 19 secondes (heure de Paris) lundi 21 décembre, à quelques jours à peine de Noël. A partir de ce "top départ" de Dame Nature, les jours se remettront à rallonger... jusqu'au solstice d'été, le 20 juin, quand aura lieu le jour le plus long. La journée du solstice d'hiver est par ailleurs la plus courte de l'année en terme de luminosité.

    Différent de l'équinoxe, lors de laquelle nuit et jour ont pile la même durée, le solstice a lieu en hiver et en été, désignant tour à tour le jour le plus court et le jour le plus long de l'année. C'est aussi avec le solstice qu'on entre dans l'hiver et dans l'été, à six mois d'intervalle. La "date de l'hiver" est marquée chaque année par cet événement astronomique, qui ne se produit d'ailleurs pas toujours exactement un 21 décembre.
    Source

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Environnement
  • Présentation de la centrale de biométhanisation d'Ochain

    Politiques Locales Energie Climat (POLLEC) -  Présentation de la centrale de biométhanisation d'Ochain - Interview du Tinlotois Grégory Racelle

    A regarder sur Youtube, l'interview intéressante de Grégory Racelle, d'Abée, qui présente son projet : la centrale de biométhanisation d'Ochain, devenue aujourd'hui un modèle du genre. Elle assure l'équivalent de la consommation de 1500 ménages en énergie.
    Capture d’écran 2020-12-19 à 12.38.10.png

    Capture d’écran 2020-12-19 à 12.38.40.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Agriculture, Energie, Environnement
  • Chauffage au bois. 22 conseils pour maîtriser votre feu!

    Capture d’écran 2020-12-14 à 13.13.57.png

    Découvrez les 22 conseils de la campagne en vidéo pour bien maîtriser son chauffage au bois.
     

    Saviez-vous que 70% des ménages wallons qui se chauffent au bois le font avec des bûches ? Dès lors, comment rendre la 1ère source de chaleur renouvelable de ces ménages encore plus efficace et durable ? C'est là l'objectif de la campagne de sensibilisation La Maîtrise du feu !  Voir le site de cette campagne.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Consommation, Environnement
  • 51 millions d’électros non utilisés dorment dans nos tiroirs 

    Peut mieux faire !
    On retrouve de l’électro inutilisé partout dans la maison. Nous avons par exemple encore 668.000 ponceuses qui traînent dans nos abris de jardin et garages, 1,7 million de robots ménagers dans nos cuisines, 1,6 million de sèche-cheveux dans nos salles de bains, 705.000 réveils dans nos chambres, 638.000 appareils GPS dans nos voitures et 2,8 millions de smartphones dans nos tiroirs. Et ce, malgré nos efforts pour déposer ces appareils dans des points de recyclage. Recupel a collecté en 2019 122.548 tonnes d’électros : c’est bien mais on peut faire mieux.
    Dans le top des appareils inutilisés mais qui fonctionnent encore, on trouve en première place les projecteurs (62 %), suivis des cadres photo numériques (52 %), des pompes à bière (35 %), des écrans d’ordinateur avec tube cathodique (33 %) et des ordinateurs de poche (33 %).

    Ce qu’il faut savoir, c’est que tous ces appareils sont une source importante de matières premières. Le recyclage permet de les réutiliser, ce qui est bon pour la planète et plus respectueux pour l’environnement que l’extraction de ces matières premières dans des mines classiques. L’occasion d’y penser puisque a démarré samedi la semaine européenne de la réduction des déchets. Les recycleurs avec lesquels collabore Recupel parviennent à donner une nouvelle application à 90 % des matériaux dont est constitué un appareil électronique (80 % de recyclage – 10 % d’incinération avec récupération de l’énergie).
    L’ASBL dispose d’un réseau étendu de points de collecte (consultable sur son site).
    Alors pourquoi ne pas profiter du confinement pour faire un peu de rangement à la maison et par l’occasion poser un geste pour notre environnement ?
     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Consommation, Déchets
  • Intradel Covid-19: quelques rappels...

    5217bc13-dd6e-4720-9447-906b5f7a05a7.jpg

     

    A rappeler également:

    Objet ou meuble cassé ou abîmé?
    Dans les encombrants de votre recyparc ou dans votre poubelle?
    Pour en savoir plus, suivez cette page ;)

    Capture d’écran 2020-12-01 à 16.17.37.png

    79bcef77-c5f7-4cbd-bff0-1597c7432dbf.jpgVous souhaitez faire entrer la démarche "zéro déchet" dans votre cuisine? C'est ici...
    Dans le cadre des actions locales de prévention
    en vue de réduire la quantité de déchets, Intradel et
    70 communes participantes ont décidé de distribuer via
    les communes un film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeilles.
    Pour savoir si votre commune participe,
    cliquez ici...

     

    Capture d’écran 2020-12-01 à 16.17.55.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Déchets, Environnement
  • L’enquête publique a débuté ce vendredi pour les cinq éoliennes à Clavier et Ouffet

    Les projets éoliens, on commence à bien les connaître du côté d’Ouffet et de Clavier.
    « Les premières éoliennes ont vu le jour à Modave et les suivantes viennent de sortir de terre à Tinlot. Ouffet et Clavier devraient suivre prochainement même si ce n’est plus la panacée », précise Jean-Marc Moes, fondateur du Collectif « Ouffet Hurlevent » et qui suit ces dossiers depuis déjà 12 ans.

    « C’est le quatrième projet éolien et le troisième sur ce site avec Electro Wind et déjà Elicio en 2014 pour six éoliennes. A l’époque, le projet avait été refusé par le fonctionnaire-délégué de la Région wallonne et par le Ministre qui avait refusé le recours d’Elicio. Il y avait eu, si je me souviens bien, 963 réclamations », poursuit Jean-Marc Moes.

    Le dernier projet de la société de production d’énergie Elicio (Nethys) prévoit un projet de cinq éoliennes (une à Clavier et quatre à Ouffet) d’une puissance totale de 10 à 17,5 Mw/an. Ces éoliennes de 150 m de haut (pales comprises) avec une puissance de deux à trois MW chacune seront érigées en ligne dans les champs entre les villages de Warzée, Pair et Ouffet. Une éolienne pourra être citoyenne.

    Une réunion d’information a eu lieu le 18 mars et a déjà suscité de nombreuses oppositions suite à l’impact paysager sur le Condroz et sur la valeur immobilière des habitations tout en remettant aussi en cause l’efficacité des éoliennes comme l’a fait l’émission « Investigations » diffusée le 18 novembre dernier sur la RTBF. On y apprend notamment qu’il faut de nombreux métaux rares pour construire les éoliennes et que les pales qui ne fonctionnent plus sont laissées au pied des éoliennes car elles ne sont pas recyclables !

    « La demande de permis et les documents ont été déposés le 26 octobre dernier à la commune. L’enquête publique débute ce vendredi 27 novembre jusqu’au 4 janvier 2021, sauf du 24 décembre au 1er janvier. La demande comporte 50 pages puis l’étude d’incidence comporte 400 pages et il y a encore 400 pages d’annexes. C’est vrai que l’on peut télécharger tout le dossier mais c’est une brique de 1000 pages qu’il faut examiner  ! », s’inquiète Jean-Marc Moes.

    « Une enquête publique ne devrait pas être lancée en pleine crise du coronavirus. C’est anti-démocratique car on ne sait se réunir en grand nombre pour discuter et échanger, on doit prendre rendez-vous à la commune dans des délais très courts. Bref, on ne peut pas jouer notre rôle de contre-poids », regrette Annie Luymoeyen, conseillère communale de Clavier et qui appartient au Collectif contre la multiplication des parcs éoliens. Une multiplication déjà dénoncée par les bourgmestres de Clavier et d’Ouffet, Philippe Dubois et Caroline Cassart.

    Pour ce projet de cinq éoliennes, le dossier peut-être consulté à la commune de Clavier chaque jour ouvrable pendant les heures de service du lundi au jeudi de 9h à midi et le vendredi de 15h à 18h.
    Il faut prendre rendez-vous au 086/34.94.32. Les habitants des communes d’Ouffet, d’Anthisnes, de Tinlot, de Hamoir et de Durbuy sont aussi invités à transmettre leurs remarques sur ce projet éolien.

    Marc Gérardy La Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Energie, Environnement