Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Modave. Politique énergétique et environnementale, les différents projets en cours

    Pour terminer les articles consacrés aux réalisations communales publiées par le groupe OSE à Modave, voici les actions concernant la politique énergétique et environnementale, commentées par le 1er Echevin Bruno Dal Molin.
    (voir les publications des jours précédents)

    *   Un projet exemplaire avec une éolienne citoyenne particulièrement performante !

    Capture d’écran 2021-02-27 à 18.10.09.png

    En 2019, Eole Modave a produit 6.679 MKh d'énergie verte, ce qui correspond à 6.679.000 KWh 
    On considère qu'un ménage d'une personne consomme en moyenne 1.200 kwh / an. 
    (1 ménage de 2 personnes = 2.350)
    Nous avons donc fourni 6 679 000 / 1200 = 5566 personnes. 
    Il y a 4200 habitants à Modave ! 6.679 MWh

    3.046 tonnes de CO2 évités en 2019
    Une machine disponible à 99 % du temps, ce qui est exceptionnel

    Capture d’écran 2021-02-27 à 18.10.17.png

    Le groupe OSE, plus particulièrement notre Bourgmestre Eric Thomas et l’ancien Echevin Pierre Halut, avaient initié et porté un projet important pour le développement durable : l’éolienne citoyenne, gérée par la société Eole Modave.

    Cette réalisation est souvent citée en exemple tant elle combine l’énergie verte et la citoyenneté. Notre Commune possède ainsi la majorité du capital (350.000€), le reste est détenu par 98 citoyens. Comme annoncé, l’éolienne procure de nouveaux revenus aux coopérateurs.

    Capture d’écran 2021-02-27 à 18.10.00.pngPour la Commune, le retour sur investissement comprend la taxe sur les 5 mâts du parc éolien, soit 75.000€ auxquels s’ajoutent le dividende de 17.500€ pour l’année 2019 et une estimation de 11.000€ pour l’année 2020, diminution uniquement due au prix de vente de l’électricité qui a fortement chuté en 2020.
    Ce sont autant de moyens qu’il ne faut pas aller chercher dans la poche des citoyens de Modave.

    OSE s’est battu pour redistribuer une partie du dividende en faveur des citoyens, par l’octroi d’une prime sur l’achat d’un vélo électrique et une prime pour un audit énergétique. De quoi démultiplier l’impact en faveur de l’environnement.

    *   SUBSIDES pour les économies d'énergie
    Nous avons monté un dossier pour obtenir deux subsides importants, pour un montant de 70.000 euros, qui serviront à l’isolation des classes maternelles à l’école des Gottes, ainsi qu’au remplacement des châssis en bois de la maison Freddy Terwagne et à l’installation d’une pompe à chaleur pour le bâtiment annexe de notre CPAS.
    Petit à petit, nous veillons ainsi à rendre nos bâtiments moins énergivores. 
    Cela permet également de soutenir chacune de nos écoles au fur et à mesure des dossiers, précise l'Echevin

    *    PRIME  à l'achat d'un vélo
    Nouveauté en 2021 pour tous les citoyens : 5 nouvelles primes dont deux à but écologique. Une prime à l’achat d’un vélo, qu’il soit électrique ou non.
    Aide financière  à la réalisation d’un audit énergétique de vos habitations via l’opération RENOVERNERGIE.

    Capture d’écran 2021-02-27 à 18.09.34.png*    ECLAIRAGE PUBLIC
    Nous avons réalisé une analyse complète du projet de remplacement en led de l’éclairage public par Resa et avons fait le tour des villages de nuit. Objectif : déterminer quelles étaient les priorités.
    L’installation des nouvelles lampes est en cours et concerne en premier lieu Outrelouxhe, les Gottes, Rausa et les Trixhes.

    Le remplacement complet des éclairages sera terminé en 2023
    Investissement communal sur 4 ans: 170 000 euros
    Nombre d’appareils sur la commune: 1150 lampes sodium
    Économie d’énergie: 40 000 euros / an
    Retour sur investissement: 4,5 ans
    Économie annuelle CO2: 14 450 kg Co2 /an
    Économie annuelle kWh: 160 530 kWh / an

    *   PRÉSERVATION DES HAIES. 
    "Planter c'est bien, mais il faut d'abord préserver et entretenir ce qui existe", ajoute Bruno Dal Molin. "Il faudra des années pour retrouver des haies comme celles qui ont été détruites".
    Des saccages de haies et des excès de pulvérisation ont été constatés ces derniers mois. Le groupe OSE condamne ce genre de pratiques et les dommages occasionnés sur le domaine public ont fait l’objet de plaintes à la police. Nous restons attentifs à la préservation de notre environnement.

    *   ENTRETIEN DE NOS SENTIERS COMMUNAUX
    L’entretien et la réhabilitation de nos sentiers communaux sont, pour OSE, des priorités. Les dizaines de kilomètres de promenade sont de vraies richesses. Nous remarquons que la situation sanitaire actuelle incite les Modaviens et les visiteurs parfois lointains à emprunter et découvrir les endroits les plus reculés de notre commune.
    Ensemble, continuons à respecter notre environnement et soyons fiers de nos villages et campagnes.

    *   PROPRETÉ PUBLIQUE
    Les participants de l’opération Be Wapp sont unanimes pour reconnaître qu’il y avait moins de détritus sur le bord de nos routes cette année. Certes, les pollueurs ont, comme tout le monde, moins circulé mais OSE voudrait souligner et remercier le travail quotidien du service travaux et de certains citoyens pour garder notre commune propre.

    *   PROJET NOVATEUR D’AGROFORESTERIE
    Une nouvelle parcelle communale se situant au rond-point de l’aqueduc, grand’route à Strée, sera mise à la disposition de notre partenaire le GAL (Groupe d’Action Local du Pays des Condruses) pour un projet d’agroforesterie. L’expérimentation a pour but d’étudier de nouvelles alternatives à la production de fourrage animalier suite aux problèmes de pénurie rencontrés par les agriculteurs. Encore une manifestation du changement climatique.

    *   EXTENSION D’UNE RÉSERVE NATURELLE
    La commune a mis à disposition de Natagora des terrains communaux pour permettre l’extension d’une réserve naturelle assez remarquable à Romont. Par ailleurs, le peu d’activités dans la carrière des Ornais a permis l’apparition rare d’espèces végétales et animales; nous serons très attentifs à leur préservation lors d’une éventuelle reprise d’activités.
    OSE Modave février 2021

    Capture d’écran 2021-02-27 à 18.21.26.png
    Aperçu de la parcelle 18t2, appartenant à la commune de Modave, au sud du site.
    (Article à suivre)

     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Energie, Environnement, Modave
  • Condroz. Paroisses actualités

    Le rôle précieux et ingrat des fabriques d’église

    vue-haute.jpg
    Collégiale Sainte-Waudru Mons
    Dégâts à la Collégiale Sainte-Waudru à Mons: article RTBF

    Suite à l’affaire de la Collégiale Sainte-Waudru de Mons où un ouvrier du lieu a maladroitement «  restauré » des oeuvres d’art, il y a de l’émoi dans tous les sens. Comment réagir?

    1. Si l’Eglise de Belgique a créé pour la partie francophone du Royaume, le CIPAR (Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux: https://cipar.be), c’est justement pour conseiller les fabriques d’église en matière de patrimoine. Dans les diocèses, le CIPAR est relayé par une Commission d’art sacré (à Liège: commission.artsacre@evechedeliege.be).  Il est dommage que la fabrique d’église en question n’ait pas songé à se faire conseiller par cet organe, qui a une grande expertise.

    2. La ville de Mons a communiqué de manière surprenante, en signalant qu’elle n’était pas propriétaire de la Collégiale, mais que c’était la fabrique d’église. Ceci est incompréhensible. Pour rappel: à la Révolution française, toutes les églises ont été nationalisées. La propriété des bâtiments sacrés est ainsi passée aux communes. Lors du concordat avec le Pape, Napoléon n’a rien rendu, mais il a affecté les églises au culte. Sauf exception à prouver, toutes les églises construites avant 1804 sont donc propriété communale. Pour les églises construites après cette date, tout dépend: si elles sont construites sur un terrain communal, elles sont communales; si elles sont construites sur un terrain fabricien, elles sont fabriciennes. Pourquoi les communes n’aiment-elles pas trop reconnaître cet état de fait? Pour moins devoir s’en sentir responsables. Les communes ont souvent des budgets pour plein de choses, mais moins pour entretenir les églises, si prestigieuses soient-elles…

    3. Une fabrique d’église n’est pas un « organe d’Eglise ». Il s’agit d’un établissement public, créé par la loi et sous tutelle publique (de l’évêché aussi, mais également des communes et des services du gouverneur). Cet établissement public a la responsabilité des lieux de cultes, quel qu’en soit le propriétaire. Outre le curé, le bourgmestre ou l’échevin du culte est membre de droit de toute fabrique d’église. La commune a donc « un oeil » dans tout ce que fait une fabrique. Si elle n’use pas de ce droit de regard prévu par la loi (certains échevins du culte interviennent trop peu/pas du tout dans la vie des fabriques), elle n’en porte donc pas moins une part de responsabilité dans des décisions inadéquates qui seraient prises par le Conseil de fabrique.

    4. Le bon peuple aime à croire à la richesse des évêchés « qui possèdent toutes ces églises ». Mais non : que le propriétaire soit la commune ou la fabrique, ces bâtiments appartiennent au domaine public et non aux diocèses. Les fabriciens sont donc des bénévoles qui gèrent gratuitement des biens publics. Ce sont rarement des professionnels et les responsabilités que l’on fait peser sur leurs épaules sont écrasantes. Ce n’est pas un blanc-seing pour accepter le n’importe quoi, mais cela mérite respect et encouragement.
    Si demain les communes doivent remplacer les fabriciens par des fonctionnaires payés par elles, leur budget s’en ressentirait bien plus lourdement. Voilà pourquoi, je tiens à redire toute ma gratitude à tous ces fabriciens et fabriciennes, qui ont un rôle ingrat et tellement précieux au service de toute la collectivité. Car, c’est une autre vérité trop oubliée: si elles sont affectées au culte catholique, les églises n’appartiennent pas aux Catholiques. Elles sont ouvertes à toute la population. Toute personne, quelle que soit sa conviction, y est bienvenue dans sa quête de silence, d’intériorité, de beauté… de Mystère.   
    Blog de l'Abbé Éric de Beukelaer (Vicaire Général Liège)

    happiness-270461-768x514.jpgRappel des dates prévues pour les premières communions et les professions de foi en 2021

    Célébrations des premières communions
    – Dimanche 2 mai à 10h30 à l’église d’Anthisnes.
    – Dimanche 9 mai à 10h30 à l’église de Fraiture.
    – Jeudi 13 mai à 10h30 à l’église de Nandrin.
    – Jeudi 13 mai à 10h30 à l’église d’Ouffet.
    – Dimanche 23 mai à l’église de Clavier-Station.

    Célébrations des professions de foi
    – Dimanche 9 mai à 10h30 à l’église d’Ocquier.
    – Dimanche 16 mai à 10h30 à l’église d’Ouffet.
    – Dimanche 6 juin à 10h30 à l’église de Nandrin.

    Nouvelles conférences au prieuré Saint Martin (Scry)

    prieure.jpg

    Le Prieuré Saint Martin de Scry, qui se veut confiant en l’avenir, lance l’invitation pour quatre conférences, les 8 et 29 mars, 26 avril et 17 mai 2021. Si la situation sanitaire en vigueur le permet, les conférences auront lieu en présentiel ou si non, sous une autre forme. « Il est important d’avoir des projets, de rester positifs et confiants en l’avenir.« , rappelle l’équipe du prieuré.

    • Lundi 8 Mars 2021 à 20h*:
      Josiane Wolff parlera de La Franc-maçonnerie
    • Lundi 29 Mars 2021 à 16h30:
      Jean-Yves Buron présentera « Le monde est moche, la vie est belle » (un roman déjà présenté dans nos colonnes)
    • Lundi 26 Avril 2021 à 20h*:
      avec Frédéric Rottier, directeur du Centre Avec, interviendra sur le thème: Panser notre société après la pandémie
    • Lundi 17 Mai 2021 à 20h*:
      Guillaume Lohest abordera Entre démocratie et populisme: une époque troublée

    Tous les renseignements sur le site www.prieure-st-martin.be
    Inscriptions indispensables : Françoise : 0475/961501, Myriam : 0479/665405
    * à 19 h si prolongation du couvre-feu ou autre formule.
    PAF libre
    Source Cathobel

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Paroisses annonces
  • Modave. Sécurité et mobilité: les actions en cours

    Suite des articles consacrés aux réalisations communales publiées par le groupe OSE à Modave, voici les actions concernant la sécurité et la mobilité.

    2--1er-chevin-Bruno-dal-Molin.jpgCes différents projets sont commentés par le 1er Echevin Bruno Dal Molin (sports,  travaux, voiries, espaces verts, cimetières, environnement, transition énergétique).

    "La Commune de Modave est traversée par trois routes régionales avec un trafic important et sur lesquelles nous avons très peu d'emprise", explique-t-il: " Il s'agit de la  vallée du Hoyoux avec la nationale Huy-Clavier-Ocquier. La route Liège-Dinant et la route Huy-Hamoir".

     

    Capture d’écran 2021-02-26 à 15.18.59.png
    Ce 28 février, une nouvelle ordonnance police annonce prévoit la fermeture complète de la chaussée, en semaine durant les heures de chantier, jusqu'au 30 juin minimum !  (La Meuse)

    COUP DE GUEULE : Chaussée des Forges : trop c’est trop !

    Nous déplorons comme vous la fermeture complète du trafic dans la vallée du Hoyoux en raison d’un chantier sur la chaussée des Forges à Huy. Sans aucune consultation ni information, cette voirie régionale a été interdite à toute circulation !  "Il faut se rendre compte, explique l'Echevin, que pour ce chantier de 7 mois, rien n'avait été prévu initialement en terme de mobilité, à l'exception d'une circulation alternée bien vite remplacée par une fermeture de la voirie".

    Les effets sur le village de Vierset ont été immédiats : une augmentation considérable d’un trafic de transit pendant les heures de pointe a vite été observée. Cette situation dangereuse nous a obligés à réagir dans l’urgence et à prendre des dispositions rapides rue Mont Ste Aldegonde.

    Capture d’écran 2021-02-26 à 15.14.41.png

    En 2021, un important investissement de 200 000€ est prévu pour sécuriser la traversée de Vierset, ces aménagements seront donc améliorés prochainement après en avoir analysé leurs effets, pour être pérennisés et assurer la sécurité de tous.
    Et l'Echevin conclut: "La priorité est la limitation de la vitesse et la sécurisation des trottoirs. La zone 30 sera élargie afin de sécuriser l'école dans le centre de Vierset où plus de stationnements doivent être prévus .
    Ces projets d'aménagements débattus à CCATM et à la CLDR  feront l'objet d'une consultation de la population".

     

    Des radars pour plus de sécurité financés (72.000€) par la Commune !

    Capture d’écran 2021-02-26 à 15.15.09.pngComme la majorité de notre population, le groupe OSE est très sensible au problème de la vitesse excessive sur nos routes. Notre Bourgmestre a déjà interpellé la Zone de police à plusieurs reprises, en demandant également des radars supplémentaires sur notre territoire.

    Au vu des difficultés rencontrées pour en obtenir, le Collège OSE a prévu, dans le budget communal de 2021, l’achat et le placement de 2 radars répressifs pour la somme de 72.000€. C’est un signal fort que nous voulons donner. Une étude sera réalisée pour déterminer les 2 endroits les plus appropriés.

    En outre, des études sont actuellement en cours pour permettre aux radars tronçons de flasher par derrière et non par devant comme c’est le cas actuellement. Cela permettra d’en installer un dans la vallée du Hoyoux, ce qui obligera les personnes y circulant d’adapter leur vitesse pour le plus grand plaisir des riverains.

    La sécurité et la mobilité dans nos villages constituent une priorité qui contribue à la qualité de vie. Elles réclament une attention de tous les instants. Elles revêtent bien des aspects : vitesse, stationnement, espaces pour les piétons et les cyclistes... Elles nécessitent de la sensibilisation, de la prévention et de la répression à l’égard du manque de civisme d’une minorité d’usagers.

    Capture d’écran 2021-02-23 à 14.03.12.pngC’est dans cet esprit que le groupe OSE travaille au quotidien. Cette action est transversale. Elle touche ainsi les gros dossiers, comme la future liaison Tihange-Tinlot (voir l'article) qui nécessite une vigilance stricte pour se prémunir au maximum des conséquences négatives en matière d’insécurité routière dans les voiries avoisinantes. Elle concerne des routes nationales et communales, avec le vaste chantier de réflexion amorcé pour rendre plus sûre la traversée de Vierset. Cette action se traduit aussi par de plus petits aménagements, tels que les alentours de l’école Sainte Famille.
    Notre préoccupation porte également sur la mobilité douce (voir l'article), que ce soit avec l’entretien et la réhabilitation de sentiers pédestres et notre projet d’aménagement cyclo-pédestre du sentier reliant la rue Bois Rosine à Strée à la rue des Aubépines aux Gottes.
    Malgré tous ces efforts, gardons à l‘esprit que la sécurité et le bien-vivre ensemble sont la responsabilité de tous !
    OSE février 2021, à télécharger ici
    A suivre

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité, Modave, Sécurité
  • Il est temps de penser aux prochaines vacances et de s'inscrire !

    Clavier, Hamoir, Ouffet TinlotPub 2021.jpg

     

    Stages de Pâques et stages d'été en juillet / août à St Martin Nandrin et Ste Reine Tinlot.

    IMG_0833.jpeg

    IMG_0835.jpeg

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Ecole Ste-Reine, Stages, Récréa+, ATL
  • Dernier week-end de février 2021

    Capture d’écran 2021-02-26 à 16.00.30.png

    Capture d’écran 2021-02-26 à 16.01.23.png

    La semaine météorologique a été marquée par des courants chargés
    de poussières en provenance du Sahara, comme l'illustrent ces photos
    prises à Fraiture par Fred l'Apiculteur le 22 février à 17h14
    "Nous sommes dans la zone avec 100% d'opacité.
    Photos brutes, sans retouche, ni filtre. Le soleil ne brille plus"!

     Déjà des records de chaleurs battus en février ! 
    18° le dimanche 21 février et des températures similaires confirmées durant la semaine
     
     La météo du week-end 
     
    Coup de froid ce samedi avant l'arrivée nouvelles températures agréables en journée
    Temps sec et ensoleillé de dimanche à mercredi !

    IMG_0836.PNG

     

    Comité de concertation Covid-19

    Temps mort d'une semaine suite à la hausse brutale des chiffres
    et la crainte d'une 3e vague.
    Le gouvernement se donne une semaine pour évaluer la situation.

    Les métiers de contacts reprennent comme prévu le 1er mars.

    Nouveau couvre feu en Wallonie:  de minuit à 5h (au lieu de 22h à 6h).

     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Méteo
  • Tinlot. Le Conseil convoqué par l'opposition annulé par l'absence de la majorité (mise à jour)

    Mercredi soir, le Conseil Communal de Tinlot était convoqué par l'opposition, une procédure assez rare, mais qui illustre bien la situation actuelle très tendue depuis le retour de la Directrice Générale Janique Lion (voir l'ordre du jour sur ce blog).
    Capture d’écran 2021-02-24 à 20.08.01.png
    Mais surprise, au lancement de la visioconférence (avec des images bien au point cette fois) , seulement 5 conseillers sur 11 étaient présents et faute du quorum  nécessaire (6), le conseil était donc annulé.
    L'opposition s'est exprimée en fin de soirée sur sa page Facebook et la bourgmestre s'est expliquée aux journalistes de L'Avenir et de La Meuse (articles en ligne). Nous avons également recueilli  ses commentaires.
    Voici donc en résumé les points de vue en présence:
    "Ce 24 février, le groupe IC, associé à Monsieur Novello, a convoqué un conseil communal visant à faire des propositions constructives pour trouver des solutions aux problèmes ressentis à l’administration communale. Ces propositions incluaient notamment une demande d’audit à la Région wallonne afin d’évaluer la nature précise et objective des difficultés au sein de celle-ci.
    Trente minutes avant le début de la séance, la bourgmestre a envoyé un courrier électronique visant à annuler le conseil au motif de “l'impossibilité de certains membres de la majorité à se présenter ce soir”. Le CDLD ne permet cependant pas à un Bourgmestre d’annuler une séance de cette façon. Elle s’est donc tenue.
    À l’exception de Monsieur Lefebvre, aucun des membres de Tinlot Participation n’était présent. Malgré l’urgence évoquée par le Collège et le malaise du personnel, la majorité a fui ses responsabilités en refusant tout débat.
    L’opposition ne comprend pas les raisons de l’orchestration de cette manœuvre d'évitement en jouant l’absence de quorum. Les propositions à l’ordre du jour visaient pourtant à défendre l’intérêt général et le bien des citoyens. Il semblerait cependant que la panique se soit installée au sein de la majorité à l’idée d’un audit du fonctionnement par la Région wallonne....
    L’opposition associée au conseiller indépendant Lorenzo Novello a d'ores et déjà lancé une seconde convocation pour le lundi 01/03/2021 à 20h00"...

    La Bourgmestre Christine Guyot: un Conseil forcé, précipité, et où les réponses à apporter nécessitaient le huis clos !
    "Si l'opposition avait voulu se montrer constructive, elle aurait pu au moins nous contacter pour fixer ensemble une date qui convenait à toutes les parties, plutôt que de vouloir nous forcer la main.
    Face à une situation difficile, il est important qu'un maximum de conseillers puisse être présent ce qui n'était pas le cas hier. Après avoir appris de nouveaux désistements, j'ai donc envoyé un mail expliquant que le quorum ne serait probablement pas atteint, mais ils n'en ont pas tenu compte.

    Sur le fond maintenant, je m'étonne que les points amenés par l'opposition ne soient pas traités à huis clos, car les réponses à donner aux problèmes "de fonctionnement" et les solutions à trouver, concernent des personnes et nous ne pouvons en aucun cas citer des noms en séance publique! C'est pour cela qu'un minimum de concertation était nécessaire au préalable.
    Au vu des commentaires, je crains maintenant la politisation de ce conflit et c'est la pire des choses qu'il faudrait éviter dans l'intérêt de la Commune.

    Enfin, contrairement au procès d'intention que l'on nous fait, le Collège agit et travaille sur des solutions de crise.
    Nous sommes soumis à des contraintes et des délais pour les procédures en cours. Nous avons un timing et des échéances qu'il faut respecter dans l'intérêt des personnes. Il ne faut pas confondre urgence et précipitation stérile. Notre volonté est bien de (re)convoquer un conseil dès que possible".

    Mise à jour vendredi 20h

    Nouveau Conseil Communal, lundi 1er mars à 20h,en visioconférence à partir de ce lien.
    L' ordre du jour est identique au Conseil annulé.

    Séance publique
    1. Procès-verbal de la séance du 24 février 2021 – Prise de connaissance.
    2. Procès-verbal de la séance du 03/02/2021 – Approbation
    3. Mission de contrôle par l’administration régionale – Décision
    4. Révocation de la délégation relative au recrutement – Décision
    5. Création d’une commission d’accompagnement à la bonne gouvernance – Décision
    6. Fabrique d’Eglise Saint Remacle de Fraiture – Compte 2020 – Approbation
    7. Fabrique d’Eglise Notre Dame de Ramelot – Compte 2020 – Approbation
    8. Fabrique d’Eglise Saint-Martin de Scry – Compte 2020 – Approbation
    9. Fabrique d’Eglise Saint-Maurice de Soheit Tinlot – Comptes 2020 – Approbation
    10. Fabrique d’Eglise Saint Pierre de Seny – Compte 2020 - Approbation

    Séance huis clos
    11. Retrait de l’approbation du procès-verbal de la séance du 28/12/2020 – Décision
    12. Procès-verbal de la séace du 28/12/2020 - Approbation

    Imprimer Lien permanent 7 commentaires Catégories : Conseil Communal
  • Condroz. Revue de presse, les brèves

    *   La ronronthérapie pour les élèves de Modave: «Pluch» vient une fois par semaine

    Capture d’écran 2021-02-25 à 17.30.38.png

    A l’école communale de Modave, les élèves de l’institutrice Lise accueillent un écolier un peu particulier depuis le mois de décembre : Pluch, un chat, déambule une fois par semaine dans la classe dans le but d’apaiser les tensions. C’est ce qu’on appelle « la ronronthérapie ». ..
    Une présence qui les aide à se concentrer et à les calmer dans la classe. « L’idée en faisant venir Pluch, qui m’appartient, c’est d’apaiser les tensions. Et je remarque sur certains élèves que cela fonctionne plutôt bien. Il y en a vraiment qui sont réceptifs.. A lire dans La Meuse H-W

     

    *    Ferrières, le musée se joue de la crise sanitaire

    Capture d’écran 2021-02-25 à 17.54.53.png

    Alors que les activités autorisées se comptent sur les doigts d’une main,
    le musée de Ferrières apparaît comme une chouette sortie à faire en famille.

    Le musée ferrusien du jouet et de l’enfant prolonge son exposition bisannuelle jusque février 2022. L’occasion d’une sortie en famille.
    Ouvert depuis 1984, il expose des jouets datant de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 70. Dans cette ancienne école de filles tenue par des religieuses, on y découvre des jouets de Belgique et d’ailleurs... A lire dans l'Avenir

     

    *  Aidez les étudiants en remplissant leur caddie dans les Carrefour liégeois

    Capture d’écran 2021-02-25 à 17.49.04.png
    A l'initiative d'un Serésien, chacun des magasins Carrefours participant à l'action aide une école en particulier. 

    ... Chaque Carrefour a également accepté de placer à la sortie des caisses un caddie surmonté d’une affiche « caddie solidaire ». Il est en effet demandé à tous les clients de laisser l’un ou l’autre de leurs achats au profit des étudiants de l’école aidée. « Et plusieurs fois par jour, des annonces micro le rappelleront dans le magasin.» C’est donc à vous de jouer... A lire dans La Meuse

     

    *   Anthisnes accueillera bien une des 13 antennes de vaccination complémentaires

    Capture d’écran 2021-02-25 à 17.59.43.png
    La vaccination sera facilitée grâce à cette antenne complémentaire installée à Anthisnes

    Le grand public s’apprête à être vacciné. Pour finaliser le maillage du territoire wallon, la Wallonie, en concertation avec les Provinces, a désigné 13 antennes de vaccination complémentaires. Anthisnes en accueillera bien une, comme nous l’annonçait le mayeur, Marc Tarabella, la semaine dernière. Pour combler la zone vide du Condroz. Elle couvrira un territoire de quatre communes: Clavier, Hamoir, Ouffet et Anthisnes. Et sera installée dans la salle Li Hody’s à Hody.
    A lire dans l'Avenir

    Marc Tarabella:
    "C’est
    officiel : Anthisnes (salle Li Hody’s) fait partie des 13 sites supplémentaires de vaccination. Cela permettra un meilleur accès à la vaccination de tous les citoyens de Wallonie, et en particulier du Condroz liégeois. La commune mettra tout en œuvre pour que les citoyens et les personnels administrant les vaccins soient accueillis au mieux".

     
    *   Ne plus utiliser ces masques pour l'instant !

    154147173_253783326213286_8159535514011647355_n.jpg

    Masques distribués par La Défense en pharmacie et pour les bénéficiaires du CPAS :
    Sciensano vient de faire une identification inattendue dans le cadre d'une étude expérimentale sur les masques en tissus de la société AVROX. Des nanoparticules d’argent et de dioxyde de titane feraient partie de leur composition. Inhalées, ces particules pourraient avoir des effets négatifs sur les voies respiratoires.
    ✅ Il est demandé de ne plus utiliser ces masques pour l'instant, en attendant les résultats de l’analyse.
    Commune de Tinlot

    Continuons nos efforts pour permettre à chacun de retrouver une vie normale. Vous souhaitez des informations sur la vaccination et les gestes qui diminuent le risque de transmission de la Covid-19 ? Visitez le site https://www.respirer.be/
     

      Tinlot. Attention travaux !

    Capture d’écran 2021-02-25 à 18.16.00.png

    RAMELOT

    • rue Thier de Vierset
    • le 27/02/2021 entre 8h et 15h
    • travaux d’abattage d'arbres nécessitant la fermeture à la circulation à partir du croisement avec la rue des Cortils en direction de Vierset 

    RN 63 

    • le 4/03/2021
    • démontage des câbles haute tension
    • la RN63 sera fermée à la circulation avec déviation via la N63c rue du Centre au niveau du croisement avec la RN63c et la rue de Tillesse dans le sens de la circulation Marche-Liège entre 10h et 12h
    • la rue de Tillesse sera fermée à la circulation entre 11h et 17h (excepté pour les riverains) et dans le sens Liège vers Marche afin de ralentir la circulation à partir du croisement avec la rue Bois de Soheit

    SOHEIT-TINLOT

    • rue de l’Eglise 
    • du 26/02/2021 au 12/03/2021
    • raccordement de câbles électriques à la cabine haute tension
    • la circulation des véhicules sera interdite rue de l'Eglise, excepté les riverains, pendant la durée des travaux
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Condroz. Revue de presse, les brèves
  • 1er mars, l'étiquette énergie des électroménagers fait peau neuve

    L’évolution technologique aidant, l’efficacité énergétique des produits n’a cessé de s’améliorer au fil des années. Dès lors, les appareils présents dans le commerce sont de plus en plus souvent dotés des classes énergétiques situées au-dessus du A (de A+ à A+++). Il devient de ce fait très difficile d’encore distinguer les appareils les plus efficaces de ceux qui le sont moins.

    C’est pourquoi il a été décidé de revoir les critères et les méthodes de test pour l’attribution des différentes classes et d’adapter en conséquence les codes couleurs et échelles actuelles en les ramenant à un système plus simple, gradué de A à G.

    EU-energylabel.jpgCette nouvelle échelle nécessite que le consommateur abandonne les anciennes références qu’il a actuellement en tête : un B de demain ne représentera plus du tout la même performance qu’un B d’aujourd’hui. Ainsi, à titre d’exemple, un réfrigérateur de classe A+++ actuellement pourrait se voir doté d’un B ou d’un C après le 1er mars 2021.

    En principe, la nouvelle classe A ne comprendra aucun appareil au début. Ceci offrira l’avantage de laisser de la marge pour les évolutions technologiques futures vers plus d’efficacité énergétique, sans avoir à changer à nouveau les échelles à court terme.

    Obligations pour les commerçants
    À partir du 1er mars 2021, les commerçants seront obligés d’afficher la nouvelle étiquette à proximité du produit, à un endroit bien visible, pour quatre catégories de produits. Les sources lumineuses suivront à partir du 1er septembre 2021. L’étiquette actuelle restera en vigueur pour les dix autres catégories de produits.

    Afin de donner aux commerçants le temps de remplacer l’ancienne étiquette par la nouvelle, l’ancienne étiquette pourra toutefois encore apparaître de manière sporadique pendant une période transitoire de 14 jours ouvrables, c’est-à-dire jusqu’au 18 mars inclus.

    Comment reconnaître la nouvelle étiquette ?
    Toutes les catégories d’appareil n’adoptant pas la nouvelle étiquette énergétique en même temps, il conviendra pour le consommateur de toujours bien repérer à quelle étiquette il a affaire quand il achète un produit.
    Le moyen le plus simple est de regarder s’il existe un code QR sur l’étiquette : si c’est le cas, vous avez affaire à une nouvelle étiquette ! Ce code renvoie à une base de données de produits contenant davantage d'informations sur le produit.
    En tout état de cause, il ne faudra jamais comparer une étiquette avec des classes A+, A++ et A+++  avec une nouvelle étiquette.
    Le schéma comparatif ci-dessus illustre les différences entre les deux types d’étiquettes (exemple pour un lave-vaisselle). Lire la suite sur économie.be

    Voir également l'article sur RTBF.be
    Test-Achats.be. Nouveaux labels énergétiques 2021: plus efficaces

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Consommation
  • Liaison Tihange-Tinlot, le groupe Ose (Modave) fait le point avant l'octroi d'un nouveau permis

    Le groupe OSE (Majorité communale à Modave) a réalisé une publication intéressante qui fait le point sur les dossiers d'actualité qui concernent non seulement Modave mais également le Condroz pour certains d'entre eux.
    C'est le cas par exemple pour le survol du Condroz par les avions (voir l'article d'hier) ou l'évolution de la liaison Tihange-Tinlot.

    Le Bourgmestre, Eric Thomas, a introduit cet article en précisant tout d'abord qu'il n'était pas question d'ouvrir le tronçon actuel à la circulation avant la fin de la phase 3 des travaux. (Et avec, en parallèle, les aménagement nécessaires pour l'accès sécurisé à la route du Condroz (rond-point de Soheit-Tinlot).
    Il n'est pas imaginable de libérer un trafic important qui aboutirait dans le centre de Strée !  Le Bourgmestre souligne également l'accord unanime, au niveau local, pour toutes les demandes formulées depuis longtemps dans ce dossier.

    Capture d’écran 2021-02-24 à 11.05.46.png
    Le tracé de la liaison (en rouge)
    Ose février 2021, à télécharger ici

    Pour rappel, le permis de la phase 3 du projet de liaison étant périmé, la Région wallonne est contrainte de déposer prochainement une nouvelle demande de permis.
    Le Bourgmestre modavien a saisi cette opportunité pour écrire au Ministre Henry, en charge des Travaux Publics. Il souhaitait attirer son attention sur des éléments essentiels à prendre en considération avant de déposer ce nouveau permis, et qui sont d’une importance capitale pour les habitants des villages de Strée, des Gottes et d’Outrelouxhe.

    1. PERTUIS AU RUISSEAU DU FOND DU PARADIS, DU CÔTÉ DE L’ANCIENNE CARRIÈRE DE STRÉE
    Le pertuis - de petite taille - prévoit dans le projet de la Région wallonne uniquement le passage du ruisseau et de la petite faune; rien pour les véhicules des agriculteurs dont les parcelles seront véritablement coupées en deux par la future liaison.
    Par conséquent, le charroi agricole devra utiliser une nouvelle voie latérale pour remonter jusqu’à la rue Elmer et traverser le cœur de Strée !
    De quoi générer un trafic considérable sur nos petites rues communales avec tous les risques et désagréments : dangerosité pour les riverains, piétons et cyclistes, dégradations aux frais de la Commune de Modave.
    En outre, le détour imposé est estimé à environ 15 minutes, engendrant pour les agriculteurs un coût supplémentaire, ainsi qu’une surconsommation de carburant, sans parler de la pollution, du bruit et des vibrations pour le voisinage.

    Le groupe OSE soutient depuis le début les agriculteurs dont les demandes et réclamations répétées n’ont pas reçu le moindre écho dans le cadre du permis aujourd’hui périmé.
    Cette décision repose sur des études géotechniques établies à l’époque, et notre Bourgmestre demandait de commander une nouvelle étude, en examinant la possibilité de modifier le gabarit de ce pertuis, quitte à le déplacer.
    La Région Wallonne a proposé que la Commune de Modave aménage sur fonds propres (coût estimé à 120.000 €) une section de chemin qui permettrait de relier la Route Nationale sur une longueur de 710 m. Pour le groupe OSE, il est hors de question que nos habitants endossent le coût supplémentaire de cette solution qui fut d’ailleurs largement rejetée par nos agriculteurs, parce qu’elle ne réduisait pas les détours imposés aux charrois.

    2. BASSINS D’ORAGE :
    Le précédent permis prévoyait un bassin d’orage à l’endroit du ruisseau du Fond du Paradis, du côté de l’ancienne carrière de Strée. Aujourd’hui, plus de 20 ans après les premières études de la liaison, nous avons vécu de nombreux épisodes d’orages et d’inondations. Nous nous inquiétons fortement de [‘absence de bassin d’orage du côté de la rue Elmer, au-dessus du quartier d’Outrelouxhe.
    Depuis 2012, date du premier permis, la situation s’est détériorée, et les nombreux orages subis ont montré toute l’importance de reconsidérer cette étude et de prévoir un bassin d’orage à cet endroit. (NDLR, La priorité aujourd'hui est de protéger des habitations dans le village d'Outrelouxhe lors de fortes pluies)

    Capture d’écran 2021-02-23 à 14.03.12.pngOUI, MAIS PAS SUR LE DOS DES STRATOIS !
    Le groupe OSE sera très attentif aux modalités reprises dans le futur permis de cette 3e phase, qu’il souhaite réalisée et achevée en tenant compte de la quiétude des riverains et de nos exigences. Le groupe OSE rappellera également la promesse du Ministre précédent, concernant la NON ouverture de la liaison à la fin de phase 2, qui aboutit actuellement aux Gottes.
    Personne dans notre commune ne comprendrait un oubli de cette promesse, qui amènerait un trafic considérable dans la traversée de notre village de Strée comportant un magasin Proxi Delhaize, une école primaire et un club de football, avec tous les risques que cela comporte.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité, Modave
  • De plus en plus d'avions au-dessus de Modave et d'autres communes du Condroz

    Le groupe OSE (Majorité communale à Modave) vient de distribuer en toute-boîte une publication intéressante qui fait le point sur les dossiers d'actualité qui concernent non seulement Modave mais également le Condroz pour certains d'entre eux.
    C'est le cas par exemple pour le survol du Condroz par les avions, ou l'évolution de la liaison Tihange-Tinlot.
    Nous relayerons ici quelques uns de ces articles introduits par le Bourgmestre Eric Thomas et l'Echevin Bruno Dal Molin.
    Vous pouvez également télécharger cette publication qui illustre bien le travail réalisé et le dynamisme de l'équipe en place à Modave.

    De plus en plus d'avions au dessus de Modave
    et d'autres communes du Condroz

    Capture d’écran 2021-02-23 à 13.30.07.pngOse février 2021, à télécharger ici

     

    Capture d’écran 2021-02-23 à 14.02.57.pngLe Bourgmestre Eric Thomas (photo) a réagi à ce problème devenu très sensible pour un nombre grandissant d'habitants qui se plaignent du bruit causé par les avions volant à trop basse altitude. Il a relayé ces plaintes,  auprès de la SOWAER.
    Il précise également que des échanges et réunions sont en cours entre l’aéroport et une délégation des Bourgmestres de l’arrondissement Huy-Waremme.
    Comme pour d'autres dossiers, le Bourgmestre souligne le difficile défi à relever entre le développement économique, et l'indispensable protection de notre cadre de vie. 
    A titre d'exemple pour illustrer ce développement, le nombre de colis transitant par Bierset a connu une augmentation spectaculaire : 8 millions en 2018, 330 millions en 2019 et 500 millions en 2020.

    L’explosion du transport de colis à l’aéroport de Bierset, mais aussi durant la crise Covid-19, la désignation par l’Organisation Mondiale de la Santé de Liège Airport comme un des 4 aéroports de référence dans le monde, ont un impact sur la population modavienne.
    Le survol d’un nombre croissant d’avions préoccupe le groupe OSE et bon nombre d’habitants, tout en sachant que 9.000 familles vivent grâce à l’aéroport, parmi lesquelles 80 % en province de Liège.
    Sensible aux demandes et plaintes des habitants, notre Bourgmestre Eric Thomas a adressé en septembre 2020 un courrier à la Société wallonne en charge des aéroports wallons (SOWAER).
    Celle-ci reconnaît une augmentation du trafic aérien de type gros porteur. Ces avions sont plus bruyants et plus visibles que les avions de la flotte standard. Leur nombre est ainsi passé de 33 gros porteurs sur 24 heures en 2019 à pratiquement 40 gros porteurs sur 24 heures en 2020.

    Les conséquences pour les Modaviens sont aussi davantage ressenties en raison du ... vent. Les avions décollent en effet généralement face au vent, soit à Liège Airport le plus souvent vers l’Ouest, parallèlement à la vallée de la Meuse en direction de Namur. L’année dernière toutefois, le vent dominant a souvent changé de direction, obligeant une inversion du sens de décollage. Beaucoup d’avions survolent dès lors notre commune à basse altitude en phase d’atterrissage.

    Capture d’écran 2021-02-23 à 14.03.12.pngLe groupe OSE s’étonne surtout des avions qui sortent de leur couloir aérien.
    Dès que les conditions sanitaires le permettront, le Collège échevinal conviera les responsables de la SOWAER pour une soirée d’informations, et ainsi répondre aux craintes des habitants. En outre, il y actuellement des échanges et réunions entre l’aéroport et une délégation des Bourgmestres de l’arrondissement Huy-Waremme. Nous serons donc très attentifs aux résultats et conclusions qui en découleront.

    *   A ce sujet, dans l'actualité:: 

    25 et 26 février: vidéo en ligne pendant 48h sur www.liegeairport.com. Participation du public préalable à la réalisation d'une étude d'incidence.

    Dans le cadre de la demande de permis unique que Liège Airport SA prévoit d’introduire, comprenant un permis d’environnement pour l’exploitation de l’aéroport (renouvellement du permis actuel, arrivant à échéance en janvier 2023),
    LIEGE AIRPORT SA invite la population à participer à la séance d’information préalable virtuelle relative à cette future demande.
    Elle prendra la forme d’une présentation en ligne du projet sous format vidéo.
    La vidéo sera accessible, -pendant 48h-, les 25 et 26 février prochain via le lien internet : www.liegeairport.com.
    Cette présentation vidéo a pour objectif :
    - De permettre au demandeur de présenter son projet;
    - De permettre au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions concernant le projet;
    - De mettre en évidence et de permettre au public de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences ;
    - De présenter et de permettre au public de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur et afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences.
    Des informations pourront être obtenues, les 25 et 26 février 2021 entre 8h et 17h, auprès de Frédéric Dossin (représentant du demandeur) par mail : fdo@liegeairport.com ou par téléphone au 04/234 87 28.
     
    *   Suivre les trajectoires des avions et les procédures

    Capture d’écran 2021-02-23 à 12.23.41.png

    *  Visualisation en ligne des trajectoires de vol
    *   Diapason. Dispositif d’Information et d’Analyse des Procédures Aéronautiques et SONores
    Retrouvez ici en temps réel les trajectoires des avions et l’identification des vols au départ ou à l’arrivée.
    *   Localisation des sonomètres:
     
    *   Une autre pollution: les hydrocabures

    Capture d’écran 2021-02-23 à 12.26.35.png
    Un 747 en difficulté largue environ 100 tonnes de kérosène sur la région verviétoise

    Ce samedi, un avion-cargo démarrant de Maastricht a eu un gros pépin technique. Alors qu’il devait aller à New-York, il a dû se poser en urgence à Bierset. Sauf que voilà, on ne fait pas atterrir un avion surchargé si facilement. Environ 100 tonnes de carburant auraient donc été déversées sur la région verviétoise... à lire dans La Meuse

    *  Bon à savoir
    Condroz. Dans un article précédent, un "laveur de panneaux photovoltaïque" condrusien nous avait signalé des traces fréquentes d'hydrocarbures, à certains moments et dans certains villages, lors de l'entretien des panneaux. Bon à savoir et à surveiller...

    Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Modave
  • Quels sont les scénarios envisagés pour la sortie de la crise sanitaire ? Le Tinlotois Sébastien Brunet sur RTC

    Capture d’écran 2021-02-22 à 17.55.56.png

    Actu L recevait samedi dernier l’administrateur général de l’IWEPS, Sébastien Brunet. Professeur à ULiège, 
    Quels sont les scénarios envisagés pour la sortie de la crise sanitaire ? Sébastien Brunet est à la tête de l'Institut Wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique. Un outil important pour guider les décideurs dans l’orientation future de la région.

    Capture d’écran 2021-02-22 à 18.06.52.png

    A regarder sur RTC Télé Liège

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Société
  • La Belgique mise à l'honneur aux Nations Unies grâce au film du Marchinois Sébastien Pins

    Le film d’un Marchinois sélectionné pour un festival des Nations UniesCapture d’écran 2021-02-23 à 17.57.32.pngUn court-métrage sur les débardeurs ardennais. - Pins

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, Economie locale Condroz, Entreprises, indépendants, Loisirs, Marchin
  • Blog moncondroz.be. Une première semaine de mise en route

    MonCondroz-Blog-Publication copie.png

    Déjà une semaine depuis le lancement du nouveau blog Moncondroz qui vous propose déjà 26 articles et qui a bien été relayé par la presse locale.

    Moncondroz.be poursuit ses actions locales  (L'Avenir)
    La plateforme économique Moncondroz.be lance un nouveau blog dédié à l’actualité économique locale. En 2017, le GAL Pays des Condruses lançait une plateforme rassemblant les acteurs économiques de sept communes condrusiennes (Anthisnes, Clavier, Nandrin, Tinlot, Modave, Marchin et Ouffet). Aujourd’hui, le projet fonctionne et poursuit sa dynamique avec un blog.
    Le blog  permettra d’informer sur ce qu’il se passe au niveau de l’économie locale, explique Kathleen Vanhandenhoven, chargée de mission économique au GAL Pays des Condruses... Nous avions cette envie de blog depuis le début. Avec l’aide  du Tinlotblog, nous avons pu réaliser ce projet.»
    Développer un e-shop
    L'Avenir poursuit avec la possibilité de développer un site d’e-commerce évoquée par Kathleen Vanhandenhoven.
    A lire dans l'Avenir

    Nouveau dans le Condroz: un blog sur l’info économique
    Pierre Targnion dans La Meuse souligne l'opportunité de la démarche  pour les indépendants du Condroz.
    "Si votre activité n’est pas encore répertoriée sur le site, l’inscription ne prend que quelques minutes. Si vous lancez une activité, le blog d’information économique du Condroz pourrait être une belle opportunité de vous faire connaître".
    Cet outil visant à relayer l’actualité économique locale vient s’ajouter aux différents supports du GAL destinés à renforcer la visibilité des indépendants".

    Derniers articles publiés:

    Nouveau à Marchin: le Château de Tharoul accueille les couples et bulles familiales

    Tinlot Centre Chrysalis. Les praticiens toujours en activité sont à votre disposition !

    Nouveau à Modave: à 18 ans, Léo se lance comme fleuriste, avec des plantes inédites

    Condroz. «Mobil ô Top» propose de véhiculer les PMR gratuitement vers les lieux de vaccination

    Marchin. Le redéploiement économique du site Godin se poursuit.

    Neupré. Le restaurant gastronomique, Le Chêne Madame, ferme définitivement ses portes

    Condroz, c'est la St valentin aux Deux Ours ! (Love Box, boutique, bière, concours...)

    B9726163049Z.1_20210216225021_000+G28HK5EUO.1-0.jpg

    Déconfinement. Le "Bus beauté" reprend la route le 1er mars

    ... lire la suite

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Economie locale Condroz
  • Natagora. Les premiers résultats du recensement. Pour protéger nos oiseaux: taillez vos haies avant le 1er mars

    Pic suspendu
     

    L’opération "Devine qui vient manger au jardin" bat tous les records de participation cette année avec plus de 6.800 jardins encodés le dimanche 7 février (contre 4.400 en 2020) et 14.000 observateurs. Natagora en tire les premières  conclusions.

    Anne Weiserbs, ornithologue à Natagora : "Les résultats de cette année s'inscrivent dans la lignée des éditions précédentes, sans invité surprise. Les grives mauvis par exemple sont bien présentes au jardin. Mais cela n’est pas comparable à 2018-2019 où l’afflux avait été exceptionnel suite à la super fructification des arbustes. Contrairement à d’autres années, nous n’observons donc pas d’invasion particulière d’une espèce cet hiver."

    Que l’on habite en ville ou à la campagne, les oiseaux de nos jardins appartiennent pour la plupart aux mêmes espèces. Quatre espèces du top 5 sont très stables au cours des années et représentent la majorité des individus rencontrés : mésange charbonnière, mésange bleue, rougegorge et pie bavarde.

    Plusieurs espèces pourtant très différentes poursuivent une progression remarquable de longue durée : le chardonneret élégant, le choucas des tours, le pic vert et le pigeon ramier. À l’inverse, d'autres pourtant très répandues encore dans nos jardins poursuivent une érosion continue comme l’accenteur mouchet et la tourterelle turque.

    Anne Weiserbs ajoute : "Les verdiers d'Europe sont en déclin depuis 2014. Depuis deux ans, nous observons également un recul très marqué du Pinson des arbres. Ces deux espèces subissent probablement des pertes en lien avec la Trichomonase, une maladie parasitaire. D’où l’importance de bien nettoyer les mangeoires afin d’éviter la transmission des maladies, surtout pour ces espèces grégaires."

    Pinson des arbres

    Les espèces des milieux agricoles gardent un statut précaire : c’est le cas du moineau friquet et du bruant jaune en particulier. Les espèces forestières présentent naturellement une évolution en dent de scies. Cette année se caractérise par un creux, ce qui laisse penser qu’elles trouvent leur nourriture ailleurs qu’au jardin. Du côté des espèces exotiques, la perruche à collier est toujours en grande progression.
    Voir toutes les infos sur le site de Natagora.

    Natagora analyse l’impact de la vague de froid sur l’avifaune des jardins

    Ce 13 et 14 février, avec la complicité des milliers compteurs de l’opération “Devine qui vient manger au jardin”, Natagora a recompté les oiseaux en Wallonie et à Bruxelles, et observé l’impact de la vague de froid sur leur comportement. Les premières analyses des données récoltées montrent une grande variabilité de réponse entre espèces.
    Anne Weiserbs, ornithologue chez Natagora explique : “La très forte vague de froid de la semaine passée a démarré juste à la fin de notre grand weekend de recensement des oiseaux aux jardins du 6 et 7 février. Une sacrée coïncidence qui nous offrait une opportunité unique d’étudier la façon dont les oiseaux de jardin réagissent à un tel phénomène.”
    Dans la semaine suivant l’opération Devine qui vient manger au jardin, Natagora a donc relancé sa communauté de compteurs pour un second recensement. En tout, près de 50 % des jardins ont été recomptés le weekend du 13 et 14 février, soit plus de 6.000 jardins. Si les résultats doivent encore être affinés par les ornithologues de l’association, de grandes tendances se dégagent déjà.
    Anne Weiserbs : “Le nombre d’oiseaux observés a chuté pendant la vague de froid. Nous sommes passés du record historique de 41 oiseaux par jardin à une moyenne plus classique de 38 individus. Par ailleurs, nous remarquons que certaines espèces se sont réfugiées dans les jardins tandis que d’autres les ont fuis....lire la suite

     

    *  Une grue ne fait pas le printemps, mais quand même...

    Capture d’écran 2021-02-22 à 18.32.58.png

    En général les grues cendrées ne sont visibles que dans l’extrême est du pays, contrairement à cette année où elles sont observées dans toute la moitié est, et en bien plus grand nombre.
    La situation météo spécifique de ces derniers jours, dans laquelle le vent de sud-est  a joué un rôle important en repoussant les grues un peu plus à l’ouest que d’accoutumé marque un pic de passage exceptionnel pour notre pays !
    En 2020, environ 60.000 individus avaient été observés lors du passage migratoire printanier.
    Cette année nous en avons déjà observé plus du double 
    Sachant que la population qui hiverne au sud de notre pays est estimée à 320.000 oiseaux, une bonne partie de la population doit encore passer ces prochains jours.
    Les conditions météorologiques étant sensiblement les mêmes qu’hier, de nombreuses grues devraient à nouveau traverser la moitié est de notre pays ce dimanche. Un spectacle magnifique en perspective ... Soyez attentifs !
    Matthias Ghem
    Merci pour cette belle observation publiée sur  Vivre À Marchin

    *   En période de nidification : ni taille, ni élagage, ni abattage !
    Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux

    La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux demande l’interdiction de l’élagage et de l’abattage d’arbre ainsi que de la taille des haies en période de reproduction. Presque chaque jour, la Ligue reçoit des appels de particuliers inquiets car ils voient disparaître les arbres où nichent certains oiseaux, écureuils, fouines, chauve-souris,… Chaque jours, de mars à août, des jeunes orphelins dont le nid a été détruit arrivent dans les centres de revalidation pour la faune sauvage.

     

    La Ligue désire attirer l’attention des citoyens sur la problématique d’abattage et d’élagage d’arbres au printemps et en été menant régulièrement à la destruction de nids et de nichées. Nous recommandons d’exécuter ces opérations d’entretien à la fin de l’hiver, avant la montée de sève. Ces consignes devraient être suivies par tous, tant par les particuliers que par les ouvriers communaux, lors de l’entretien des parcs et des talus routiers.

    Cette thématique est une compétence communale en Wallonie mais la plupart des communes ne légifèrent pas à ce propos. Aucune législation wallonne n’interdit la taille et la coupe d’arbres et d’arbustes en période de reproduction à ce jour. La législation wallonne relative à la protection des oiseaux protège pourtant la grande majorité des espèces d’oiseaux sauvages, mais également leurs nids, couvées et nichées.

    En Région bruxelloise, par contre, il est interdit de couper des arbres et de les élaguer avec des engins motorisés entre le 1er avril et le 15 août (1). La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux demande l’avancée de cette date au 1er mars, période à laquelle les premières nichées arrivent généralement au Centre de Soins pour la Faune Sauvage. Étant donné le réchauffement climatique, les espèces tendent effectivement à se reproduire de plus en plus tôt.

    C’est pourquoi nous proposons l’interdiction de l’élagage et de l’abattage d’arbre ainsi que de la taille des haies du 1er mars au 15 août à Bruxelles et en Wallonie.

    Nos arguments... lire la suite

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Animaux
  • Bons plans, bonnes idées et des nouvelles positives !

    *   A Clavier, on innove avec un vélo cargo électrique pour le service des voiries !

    Capture d’écran 2021-02-20 à 18.30.31.png
    Un vélo cargo permet d’embarquer les outils sur le terrain.

    Clavier innove: le service voirie se dote d’un vélo cargo électrique, notamment pour entretenir les sentiers de balade. La Commune de Clavier pourrait bien être pionnière en la matière. Elle va se doter d’un vélo cargo électrique (c’est-à-dire équipé à l’avant d’un grand bac) qui sera mis à disposition du service voirie «mais qui pourra aussi servir à tout qui veut au sein du personnel communal », précise d’emblée l’échevin en charge du Développement durable et de la Mobilité, Damien Wathelet...lire la suite dans l'Avenir

    *   Les policiers de la Zone du Condroz auront bientôt des vélos électriques

     

    *   Agriculture. Une barre d'effarouchement pour préserver la faune

    Capture d’écran 2021-02-20 à 19.02.45.png

    Le projet Gal Agriculture et biodiversité du parc naturel Burdinale Mehaigne bénéficie d’un réseau de 60 agriculteurs actifs dans la préservation de la nature. L’un d’entre eux vient de mettre au point une barre d’effarouchement. Installée à l’avant du tracteur, elle va faire fuir les animaux avant le passage de la machine.

    Capture d’écran 2021-02-20 à 19.02.58.png

    C’est Jacques Anciaux qui a mis au point cette barre d’effarouchement qui peut s’installer sur tout tracteur doté d’un levage à l’avant. Le dispositif est muni de chaînes qui en raclant le sol vont effrayer le gibier avant le passage de la machine. Le but est de préserver la biodiversité de nos plaines agricoles
    Regarder le reportage vidéo sur RTC.

    *   De belles valeurs au cœur du stage de l’ASBL Hippopassion à Fraiture 

    Comme à son habitude, l’ASBL vient en aide aux enfants en difficulté durant les vacances scolaires

    152231425_3697378453651354_1848170854156185675_o.jpg
    Hippopassion page Facebook

    Derrière l’apprentissage de l’équitation, on retrouve un but beaucoup plus thérapeutique. « L’élément qui pousse le plus les enfants à venir ici c’est avant tout l’envie de se retrouver avec les chevaux. Derrière cela, pour les enfants en situation de handicap, il y a un vrai travail de socialisation qui a pour objectif de les faire grandir et de les faire progresser. On tente aussi de leur apporter plus d’autonomie, de mieux leur permettre de gérer leurs émotions. Ils évoluent dans des groupes donc ils apprennent à respecter le rythme de tout le monde, à accepter parfois des petites frustrations... A lire dans La Meuse H-W

     

    *   Tinlot "Blé qui Lève", nos prochains stages aux vacances de Pâques: du 06 au 09/04 et du 12 au 16/04/21

    Capture d’écran 2021-02-21 à 18.02.12.png

    La  semaine dernière, notre club a accueilli 4 groupes pour le stage de Carnaval ! 
    Merci à tous pour cette belle semaine !
    Nous avons été ravis de vous accueillir ! 

    Nos prochains stages se feront du 06 au 09/04 et du 12 au 16/04/21.
     Psychomotricité,
     Mini Gym,
     Gymnastique (initiation)
     Gymnastique (perfectionnement).
    Renseignements/inscriptions:
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Condroz. Revue de presse, les brèves, Stages, Récréa+, ATL