Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Condroz. Paroisses actualités. Une bouffée d’oxygène pour les célébrations ?

Le comité de concertation de ce mercredi 14 avril était attendu de pied ferme par plusieurs secteurs qui espéraient des assouplissements notables. Pour les cultes, l’espoir de célébrations élargies à plus de 15 personnes subsistait.

C’est une nouvelle désillusion pour les représentants de cultes et les nombreux pratiquants qui réclament depuis plusieurs mois une jauge plus large pour la participation aux célébrations. Les évêques de Belgique avaient notamment formulé à plusieurs reprises le souhait que cette jauge tienne compte de la superficie des églises. A l’issue du comité de concertation de ce jour, force est de constater que ces demandes n’ont pas été entendues par nos autorités, qui n’ont d’ailleurs pas jugé nécessaire d’évoquer les cultes dans leur communication.
50 personnes en extérieur
Si plusieurs secteurs peuvent se réjouir d’une reprise partielle ou sous conditions de leurs activités, la seule éclaircie pour les pratiquants réside dans la possible mise en application du plan Plein air à partir du 8 mai. Au même titre que pour les événements, les représentations culturelles, les buffets ou les réceptions, les célébrations en extérieur pourraient à partir de cette date accueillir jusque 50 personnes. Cet assouplissement est à accueillir au conditionnel puisque la règle ne sera d’application que si deux conditions sont remplies d’ici le 8 mai: une situation normalisée dans les soins intensifs et un seuil de 70% de vaccination pour les plus de 65 ans.
Objectif juin
Avant de revoir plus de 15 personnes dans une église en Belgique (exception faite des funérailles), il faudra patienter jusqu’en juin. Si l’évolution des chiffres est favorable et si la vaccination avance selon les prévisions, une nouvelle étape du déconfinement sera mise en œuvre avec un plan « intérieur » qui inclut notamment les salles de spectacles, de sport, … et les lieux de culte.
MV. A lire sur Cathobel

 Condroz. Rappel
Le lundi 26 avril à 20h Conférence-débat par Frédéric ROTTIER:
"Panser notre société après la pandémie".

894309_201401291615221709520-1.jpg

Une fabrique d’église au lieu de six
A Villers-le-Bouillet. Christophe Collignon, le ministre des Pouvoirs locaux, a signé l’arrêté de fusion de la fabrique d’église de Dreye avec celle de Warnant qui englobait déjà depuis quelques années celles de Vaux, Fize, Villers, Vieux-Waleffe.

Gestion facilitée
Voilà qui va faciliter bien des choses dans la gestion future des avoirs des paroisses réunis sous une fabrique d’église. «On ne peut pas dire qu’on va faire des économies, car les bâtiments demanderont toujours les mêmes entretiens. Mais, ce sera plus simple à gérer avec un seul budget et une seule intervention communale. On a ainsi demandé un plan triennal des travaux pour mieux la lisser.»  ... Article complet à lire dans l'Avenir 

Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Paroisses annonces

Les commentaires sont fermés.