Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Risque de perturbation suite à la grève interprofessionnelle du 29 mars 2021

Capture d’écran 2021-03-28 à 19.48.49.png

« La FGTB et la CSC veulent un Accord interprofessionnel pour 2021 et 2022. Cet accord bénéficierait à 4 millions de salariés. Malheureusement, les employeurs refusent toute possibilité d’augmenter les salaires au-delà de 0,4 %, ce qui empêche un dialogue constructif. Le banc patronal se retranche derrière la crise du Covid-19 pour dire que les entreprises n’ont plus de liquidités. Certes, beaucoup d’entreprises et de travailleurs ont souffert. Cependant, certains secteurs se portent très bien. Un certain nombre d’entreprises ont reversé de plantureux dividendes en pleine crise du corona. La période à venir sera celle de la reprise économique. Il ne faut donc pas loger toutes les entreprises à la même enseigne. C’est pourquoi les deux syndicats demandent de réelles négociations et de véritables augmentations de salaire »...
(D'après Sudinfo)

SNCB, TEC, transports en commun, certains services communaux et services publics, secteur non-marchand, poste, livraison de colis, grandes surfaces : prenez vos précautions, tous les secteurs risquent d'être touchés partiellement en tout cas!

Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Société

Les commentaires sont fermés.