Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Condroz. Paroisses actualités

Union homosexuelle : discerner, accompagner et intégrer

Cette semaine, les évêques belges ont pris connaissance du ‘responsum’ du 15 mars 2021 par lequel la Congrégation pour la Doctrine de la Foi rappelle que la bénédiction des couples de ‘personnes de même sexe’ n’est pas permise. Le premier à réagir, en son nom personnel, fut Mgr Bonny, évêque du diocèse d’Anvers.

Le responsum (la réponse) donné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi au « dubium » (autrement dit: une question) soulevé par des pasteurs et des fidèles sur la licéité de la bénédiction de couples homosexuels ne manquera pas de susciter le débat. Mgr Johan Bonny a de suite publié ce mardi une carte blanche dans le quotidien néerlandophone De Standaard. Il voulait avant tout exprimer sa compassion avec les couples homosexuels croyants et leur entourage. Ce mercredi, la Conférence des Evêques de Belgique a relayé son propos: « Ils [les évêques] ont conscience que ceci est ressenti de manière particulièrement douloureuse par de nombreux couples homosexuels croyants et leur famille, leurs parents et grands-parents, leurs proches et leurs amis. »

D’autant plus que, relève le communiqué des évêques, « depuis de nombreuses années, l’Église catholique de notre pays, à tous ses niveaux (évêques, prêtres et collaborateurs pastoraux, théologiens, scientifiques, politiciens et travailleurs sociaux), œuvre avec d’autres acteurs sociaux, à un climat de respect, de reconnaissance et d’intégration. Nombre d’entre eux [NDLR: de couples homosexuels] sont de plus engagés au niveau ecclésial ou dans des institutions chrétiennes. »

« Leur douleur pour l’Église est la mienne aujourd’hui »
Déconsidérée, la place des homosexuels dans l’Eglise? Mgr Bonny dit ressentir « une incompréhension intellectuelle et morale ». Lui qui, en octobre 2015, a participé au synode sur le mariage et la famille, en représentant les évêques belges, relève: « il manque au présent responsum le souci pastoral, le fondement scientifique, la nuance théologique et le soin éthique qui étaient présents chez les pères synodaux qui ont approuvé les conclusions finales à l’époque. »  Il rappelle ainsi que « ce n’était clairement pas la dynamique du synode. Il a été question à plusieurs reprises de rituels et de gestes appropriés pour inclure les couples homosexuels, même dans le domaine liturgique. » Ici, le responsum de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi donne aux homosexuels « le sentiment de ne pas avoir été traités équitablement et honnêtement par l’Église » note Mgr Donny qui annonce que « les réactions sont déjà là »...

Lire la suite sur Cathobel

Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Paroisses annonces

Les commentaires sont fermés.