Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liaison Tihange-Tinlot, le groupe Ose (Modave) fait le point avant l'octroi d'un nouveau permis

Le groupe OSE (Majorité communale à Modave) a réalisé une publication intéressante qui fait le point sur les dossiers d'actualité qui concernent non seulement Modave mais également le Condroz pour certains d'entre eux.
C'est le cas par exemple pour le survol du Condroz par les avions (voir l'article d'hier) ou l'évolution de la liaison Tihange-Tinlot.

Le Bourgmestre, Eric Thomas, a introduit cet article en précisant tout d'abord qu'il n'était pas question d'ouvrir le tronçon actuel à la circulation avant la fin de la phase 3 des travaux. (Et avec, en parallèle, les aménagement nécessaires pour l'accès sécurisé à la route du Condroz (rond-point de Soheit-Tinlot).
Il n'est pas imaginable de libérer un trafic important qui aboutirait dans le centre de Strée !  Le Bourgmestre souligne également l'accord unanime, au niveau local, pour toutes les demandes formulées depuis longtemps dans ce dossier.

Capture d’écran 2021-02-24 à 11.05.46.png
Le tracé de la liaison (en rouge)
Ose février 2021, à télécharger ici

Pour rappel, le permis de la phase 3 du projet de liaison étant périmé, la Région wallonne est contrainte de déposer prochainement une nouvelle demande de permis.
Le Bourgmestre modavien a saisi cette opportunité pour écrire au Ministre Henry, en charge des Travaux Publics. Il souhaitait attirer son attention sur des éléments essentiels à prendre en considération avant de déposer ce nouveau permis, et qui sont d’une importance capitale pour les habitants des villages de Strée, des Gottes et d’Outrelouxhe.

1. PERTUIS AU RUISSEAU DU FOND DU PARADIS, DU CÔTÉ DE L’ANCIENNE CARRIÈRE DE STRÉE
Le pertuis - de petite taille - prévoit dans le projet de la Région wallonne uniquement le passage du ruisseau et de la petite faune; rien pour les véhicules des agriculteurs dont les parcelles seront véritablement coupées en deux par la future liaison.
Par conséquent, le charroi agricole devra utiliser une nouvelle voie latérale pour remonter jusqu’à la rue Elmer et traverser le cœur de Strée !
De quoi générer un trafic considérable sur nos petites rues communales avec tous les risques et désagréments : dangerosité pour les riverains, piétons et cyclistes, dégradations aux frais de la Commune de Modave.
En outre, le détour imposé est estimé à environ 15 minutes, engendrant pour les agriculteurs un coût supplémentaire, ainsi qu’une surconsommation de carburant, sans parler de la pollution, du bruit et des vibrations pour le voisinage.

Le groupe OSE soutient depuis le début les agriculteurs dont les demandes et réclamations répétées n’ont pas reçu le moindre écho dans le cadre du permis aujourd’hui périmé.
Cette décision repose sur des études géotechniques établies à l’époque, et notre Bourgmestre demandait de commander une nouvelle étude, en examinant la possibilité de modifier le gabarit de ce pertuis, quitte à le déplacer.
La Région Wallonne a proposé que la Commune de Modave aménage sur fonds propres (coût estimé à 120.000 €) une section de chemin qui permettrait de relier la Route Nationale sur une longueur de 710 m. Pour le groupe OSE, il est hors de question que nos habitants endossent le coût supplémentaire de cette solution qui fut d’ailleurs largement rejetée par nos agriculteurs, parce qu’elle ne réduisait pas les détours imposés aux charrois.

2. BASSINS D’ORAGE :
Le précédent permis prévoyait un bassin d’orage à l’endroit du ruisseau du Fond du Paradis, du côté de l’ancienne carrière de Strée. Aujourd’hui, plus de 20 ans après les premières études de la liaison, nous avons vécu de nombreux épisodes d’orages et d’inondations. Nous nous inquiétons fortement de [‘absence de bassin d’orage du côté de la rue Elmer, au-dessus du quartier d’Outrelouxhe.
Depuis 2012, date du premier permis, la situation s’est détériorée, et les nombreux orages subis ont montré toute l’importance de reconsidérer cette étude et de prévoir un bassin d’orage à cet endroit. (NDLR, La priorité aujourd'hui est de protéger des habitations dans le village d'Outrelouxhe lors de fortes pluies)

Capture d’écran 2021-02-23 à 14.03.12.pngOUI, MAIS PAS SUR LE DOS DES STRATOIS !
Le groupe OSE sera très attentif aux modalités reprises dans le futur permis de cette 3e phase, qu’il souhaite réalisée et achevée en tenant compte de la quiétude des riverains et de nos exigences. Le groupe OSE rappellera également la promesse du Ministre précédent, concernant la NON ouverture de la liaison à la fin de phase 2, qui aboutit actuellement aux Gottes.
Personne dans notre commune ne comprendrait un oubli de cette promesse, qui amènerait un trafic considérable dans la traversée de notre village de Strée comportant un magasin Proxi Delhaize, une école primaire et un club de football, avec tous les risques que cela comporte.

Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Mobilité, Modave

Les commentaires sont fermés.