Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1er mars, l'étiquette énergie des électroménagers fait peau neuve

L’évolution technologique aidant, l’efficacité énergétique des produits n’a cessé de s’améliorer au fil des années. Dès lors, les appareils présents dans le commerce sont de plus en plus souvent dotés des classes énergétiques situées au-dessus du A (de A+ à A+++). Il devient de ce fait très difficile d’encore distinguer les appareils les plus efficaces de ceux qui le sont moins.

C’est pourquoi il a été décidé de revoir les critères et les méthodes de test pour l’attribution des différentes classes et d’adapter en conséquence les codes couleurs et échelles actuelles en les ramenant à un système plus simple, gradué de A à G.

EU-energylabel.jpgCette nouvelle échelle nécessite que le consommateur abandonne les anciennes références qu’il a actuellement en tête : un B de demain ne représentera plus du tout la même performance qu’un B d’aujourd’hui. Ainsi, à titre d’exemple, un réfrigérateur de classe A+++ actuellement pourrait se voir doté d’un B ou d’un C après le 1er mars 2021.

En principe, la nouvelle classe A ne comprendra aucun appareil au début. Ceci offrira l’avantage de laisser de la marge pour les évolutions technologiques futures vers plus d’efficacité énergétique, sans avoir à changer à nouveau les échelles à court terme.

Obligations pour les commerçants
À partir du 1er mars 2021, les commerçants seront obligés d’afficher la nouvelle étiquette à proximité du produit, à un endroit bien visible, pour quatre catégories de produits. Les sources lumineuses suivront à partir du 1er septembre 2021. L’étiquette actuelle restera en vigueur pour les dix autres catégories de produits.

Afin de donner aux commerçants le temps de remplacer l’ancienne étiquette par la nouvelle, l’ancienne étiquette pourra toutefois encore apparaître de manière sporadique pendant une période transitoire de 14 jours ouvrables, c’est-à-dire jusqu’au 18 mars inclus.

Comment reconnaître la nouvelle étiquette ?
Toutes les catégories d’appareil n’adoptant pas la nouvelle étiquette énergétique en même temps, il conviendra pour le consommateur de toujours bien repérer à quelle étiquette il a affaire quand il achète un produit.
Le moyen le plus simple est de regarder s’il existe un code QR sur l’étiquette : si c’est le cas, vous avez affaire à une nouvelle étiquette ! Ce code renvoie à une base de données de produits contenant davantage d'informations sur le produit.
En tout état de cause, il ne faudra jamais comparer une étiquette avec des classes A+, A++ et A+++  avec une nouvelle étiquette.
Le schéma comparatif ci-dessus illustre les différences entre les deux types d’étiquettes (exemple pour un lave-vaisselle). Lire la suite sur économie.be

Voir également l'article sur RTBF.be
Test-Achats.be. Nouveaux labels énergétiques 2021: plus efficaces

Imprimer Lien permanent 1 commentaire Catégories : Consommation

Commentaires

  • Pas un mot sur le NON conseil comunal de Tinlot d'hier soir!
    Bizarre autant qu'étrange....
    Oubli?

Les commentaires sont fermés.