Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avis négatifs pour les éoliennes d'Ouffet et Clavier

L’enquête publique pour les éoliennes d’Ouffet et Clavier est terminée. Elle concernait six communes: Ouffet, Clavier, Hamoir, Anthisnes, Durbuy et Tinlot. Trois communes actuellement ont rendu un avis négatif. 
Concernant la Commune de Tinlot, où l'enquête publique se terminait le 4 janvier, l’échevine Laurence Medaerts nous a précisé que le Collège tinlotois n’avait pas encore débattu de cet avis.

Capture d’écran 2021-01-13 à 13.22.08.png

Deux articles à lire dans L'Avenir H-W:

Éoliennes: cascade de réclamations 
L’enquête publique pour les éoliennes d’Ouffet et Clavier se clôture avec une déferlante de réclamations et pétitions. On devrait compter près de 1 000 courriers et plusieurs pétitions dans les 6 communes.

OUFFET/CLAVIER | Éoliennes: trois Communes rendent un avis négatif

Une semaine après la clôture de l’enquête publique, Ouffet, Clavier et Durbuy rendent un avis négatif sur le projet d’éoliennes.
Philippe Dubois précise : « Cet avis négatif concerne l'aménagement du territoire, pas l'aspect énergétique. »
Imprimer Lien permanent 3 commentaires Catégories : Energie, Environnement

Commentaires

  • Que faut-il privilégier : l'aménagement du territoire ou l'aspect énergétique pour le bien des citoyens ???

  • Ne seriez-vous pas une victime de plus de l'intox de Engie et de certains politiciens ? Bonne nouvelle il ne faut pas choisir entre "préserver au mieux notre patrimoine naturel" ou "une avancée vers l'énergie renouvelable" ; les deux sont réalisbles ensemble ; cela me rappelle l'intox "tu n'aimes pas les éoliennes, donc tu veux du nucléaire ?" du n'importe, quoi mais le discours était bien passé dans la population ;
    et deuxième bonne nouvelle, tout comme "le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas" , le KWH le plus vert est celui que nous ne consommons pas ; plutôt que d'enrichir à perte les société productrices avec des "certificats verts" (on parle de 700.000 € par éolienne) payés par le consommateur, demandons de à la région de consacrer ces montants pour nous aider à isoler nos maisons, réduire nos consommations, pour que notre Région ne soit plus le " Tonneau Energie des Danaïdes" qui fuit autant qu'on le remplis .... et enrichit les producteurs de manière infinie sur notre compte ; nous pourrons alors dire "la Région a investi en réduction d'énergie l'équivalent de x éolienne qui ne furent pas à construire" ;

  • désolé erreur ci-dessus : "la Région a investi en réduction d'énergie l'équivalent de x éolienne qui ne furent pas à construire"

    lire " "la Région a investi en moyens de réduction d'énergie avec pour résultat des économies de consommation équivalentes à la production de x éolienne qui ne furent pas à construire"

Les commentaires sont fermés.