Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Triste nouvelle. Fin de l'aventure pour les blogs Sudinfo et votre blog "Tinlot Sudinfo" !

    Capture d’écran 2020-12-31 à 17.16.00.png

    Encore une triste nouvelle tombée à la mi-décembre de cette pénible année 2020 !  Pour diverses raisons économiques, Sudinfo ne pourra plus assumer la charge des différents blogs, ni leur hébergement à partir du 1er janvier 2021.
    Les bloggeurs qui souhaitent poursuivre cette aventure entamée il y a une dizaine d'années peuvent bien sûr continuer, à titre personnel, et organiser le stockage de leur archives sous un nouveau nom.
    Sudpresse a été le premier média à lancer à une aussi grande échelle, un projet de blogueurs régionaux et bénévoles ! L'aventure est maintenant terminée.
    La date butoir  pour clôturer les blogs Sudinfo est fixée au 1er février.

    Concernant le blog de Tinlot, ma priorité immédiate est d'archiver et de rendre accessible tout le travail publié au cours des 8 dernières années. Cela représente plus de 13.000 articles, et encore bien plus de photos, qui racontent au quotidien la vie tinlotoise et condrusienne. C'est l'histoire et la mémoire d'une petite commune de 2012 à 2020.
    Il faut aussi envisager la suite, mais sans le soutien logistique, technique et journalistique d'un groupe de presse, c'est un travail différent qu'il faut mettre en place.
    La réflexion est en cours. Toutes vos remarques ou propositions m'intéressent vivement!
    Vous serez tenus informés de l'évolution de ce blog qui désormais tournera au ralenti le temps nécessaire..

    Il faudra un peu de recul pour évaluer cette expérience Sudpresse qui se termine dans un contexte de remise en question générale.
    La crise que nous connaissons a mis en évidence l'importance d'une communication numérique de proximité sous toutes ses formes. C'est le cas pour les enseignants et les étudiants ou pour tous ceux qui sont soumis au télétravail rendu obligatoire.
    On le constate également pour les circuits-courts, l’économie locale ou encore les indépendants et les commerces qui ont impérativement besoin des réseaux sociaux et de nouveaux supports de communication très proches et très accessibles. 
    Pour aider à recréer des liens sociaux, pour valoriser les infos et activités locales, communales, associatives, sportives ou culturelles, l'information de proximité (et gratuite, comme cela a été le cas), doit évoluer et se ré-inventer absolument. C'était déjà le défi au démarrage de ce blog il y a 8 ans, c'est devenu aujourd'hui incontournable et ne peut se construire qu'avec votre soutien.

  • Clavier: la restauration de la chapelle Saint-Fontaine se concrétise en 2021

    Il y a 8 ans, un comité se formait pour préserver le patrimoine de Saint-Fontaine et son emblématique chapelle du 12e siècle, dont l’état se dégradait fortement. En 2021, le dossier arrivera à son terme et les travaux subsidiés pourront commencer.
    Pour les membres du comité « Protection du Patrimoine de Saint-Fontaine », l’année 2021 promet d’être synonyme de soulagement. En effet, la commune de Clavier a prévu un montant de 415.000€ dans son budget pour la maintenance et la restauration de la chapelle Saint-Fontaine, dont 267.500€ de subsides. Un montant de 12.500€ est également prévu pour remettre en état le cimetière qui entoure cet édifice du 12e siècle, situé juste à côté du château.

    Électricité, toiture
    Dans ce marasme, l’idée que la chapelle s’offrira bientôt une seconde jeunesse a de quoi réjouir. « La toiture sera refaite, mais aussi l’écoulement des eaux, les menuiseries extérieures, le bas des murs… On va aussi installer l’électricité, aménager l’accès à la chapelle et réaménager le parvis ».

    Le bâtiment a eu droit à un subside supplémentaire de la Région car des activités culturelles y sont organisées. Le comité a proposé un plan sur dix ans pour faire vivre la chapelle à travers divers concerts, expos, événements et visites. « Quand on pourra redémarrer, on va aussi créer une bière propre à Saint-Fontaine à l’aide de la brasserie Minne ».
    Nul doute que ce lieu à l’acoustique exceptionnelle attirera encore plus d’artistes une fois rénové. Plus qu’un sauvetage, le comité PPSF à contribué à donner une seconde vie à cette chapelle hors du temps.
    P.Tar. La Meuse H-W