Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Anthisnes. Premier festival de la soupe !

Capture d’écran 2017-10-18 à 21.12.52.pngPour son premier festival de la soupe, le Comité des Femmes Prévoyantes d’Anthisnes avait rassemblé, ce dimanche, douze associations de la commune afin de concourir au titre de la meilleure soupe. «J’avais assisté à un festival de la soupe à Herstal et j’avais beaucoup aimé le concept.
Actuellement, on organise différentes initiatives sur la nutrition dans la commune. L’objectif est de contribuer à un mieux-être, à une meilleure santé», explique Yolande Huppe, conseillère communale à l’initiative de cet événement.

Entre recettes traditionnelles et plus originales, il y en avait pour tous les gouts. Derrière leurs marmites, sourire aux lèvres, les participants décrivent les ingrédients, parfois surprenants : mais et pop-corn, chicon et jambon, carotte et poire, lentille et chorizo...

Pour déterminer les gagnants, ce sont les enfants, le jury professionnel et le public qui ont choisi leurs soupes préférées. Le premier prix du public a été attribué à la crème de chicon façon table d’hôtes anthisnoise, un projet de l’asbl « La Teignouse ». Ce groupe composé de bénévoles passionnés organise des tables d’hôtes ouvertes à tous, tous les premiers mardis du mois, au prix de 7à la salle Li Hody's.
« Notre volonté est de permettre à des personnes de sortir de chez elles. Les prix sont raisonnables afin de permettre l’accès à tous », souligne Lionel Renard, assistant social au sein de l’asbl.

Capture d’écran 2017-10-18 à 21.13.09.png

Derrières les fourneaux : Dany Longueville, Muriel Closson, Marie Putzeys et Linda Cassart. En plus d’avoir fait découvrir leur soupe préparée avec soin, ils sont fiers d’avoir remporté le premier prix. « C’était un défi et c’est une valorisation pour nous. Une journée comme aujourd’hui, c’est une belle récompense de notre travail. »
Dany ajoute : «Faire un concours de soupe, ça me tenait à cœur. Je suis passionné par la cuisine, je me prouve des choses à moi-même malgré mes problèmes de santé». 

MARIE LARDINOIS ( La Meuse du 16 octobre)

Imprimer Lien permanent Catégories : Consommation, cuisine

Les commentaires sont fermés.