Tinlot. De la détresse psychologique au logement, notre CPAS peut vous aider dans de nombreuses situations (20/02/2021)

2526713952.png
Avant le premier confinement il y a un an, 33 % des Belges éprouvaient des difficultés
psychologiques.
Parmi eux, 20 % se sentaient déjà malheureux et déprimés. Tinlotblog

Covid-19 et détresse psychologique : notre CPAS peut vous aider...
Mais aussi pour toute une série d’autres interventions :

Le Covid-19 ne menace pas que notre santé physique : la crise sanitaire sans précédent que nous traversons n’est pas sans conséquence sur la santé mentale de chacun : les restrictions liées au confinement, l’absence de contacts sociaux, la perte de revenus..., autant de facteurs négatifs sur notre bien-être psychique.
Le CPAS peut octroyer une aide psychologique mais aussi des aides matérielles, sociales, médicales et médico-sociales aux personnes qui ne peuvent plus faire face à des dépenses quotidiennes en raison de la crise du coronavirus. 

Pour qui ?

3421146767.2.pngPour toutes les personnes qui subissent les répercussions de la crise COVID.  Cette aide n’est pas limitée aux seuls bénéficiaires du droit à l’intégration mais s’adresse à toute personne reconnue par le C.P.A.S comme étant en état de besoin, après analyse individuelle.

Pour quelles interventions ? 

Intervention pour la prise en charge des coûts d’intervenants professionnels reconnus dans le traitement des violences conjugales, des problèmes d’anxiété et troubles psychiatriques (psychologues, psychiatres…).

Intervention dans les frais d’inscription à un club sportif, aux plaines de jeux, aux stages de vacances, aux frais de cantine, abonnements de transport en commun, frais de logopédie…
Aides vers la petite enfance : lait en poudre, langes, frais de crèche, matériel de petite enfance

Capture d’écran 2021-02-19 à 13.31.22.png

Où s’adresser ?

Au service social du C.P.A.S de 4557 TINLOT, rue de Tantonville, 4, TINLOT
Le service social est disponible et reçoit sur rendez-vous (085/830.921).

Capture d’écran 2021-02-19 à 13.09.02.png
Plus d'info
151218589_4224402660906494_4452350263063299511_o-1.jpg

 

A L'université de Liège, 350 paniers solidaires ont été
distribués aux étudiants !

Les exemples de situations de plus en plus difficiles se multiplient chaque semaine. Dans l'actualité de ce week-end, c'est la précarisation des étudiants qui est mise en évidence.

Capture d’écran 2021-02-19 à 13.47.03.png
«Avec la crise, des étudiants se sont précarisés»

Des dizaines et des dizaines d’étudiants étaient rassemblés à l’université de Liège ce jeudi. La file s’étendait de la cafétéria « du Vingt-Août » place Cockerill jusqu’à l’entrée du bâtiment, tellement il y avait du monde. Ces étudiants, de tout âge et de toutes facultés, étaient venus récupérer un panier alimentaire.
Depuis deux semaines, les services de l’université de Liège distribuent gratuitement un panier de nourriture pour aider les étudiants en difficulté... lire la suite dans  La Meuse

00:15 | Lien permanent | Commentaires (0)