Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Activités Evénements

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Joseph Rulot de Soheit-Tinlot

    m_120fe296.jpg
    Nous vous informons du décès de Monsieur Joseph Rulot, décédé à Tinlot le samedi 16 janvier 2021, à l’âge de 84 ans.
    Il était l'époux de Madame Yvette Lambert.
    Le défunt repose au funérarium Dubois-Tanier à Tinlot et la messe de funérailles aura lieu le mercredi 20 janvier à 10h en l'église Saint-Maurice de Soheit-Tinlot.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    newspapers_6467b8d4.jpg

    Article précédent sur ce blog concernant Monsieur Joseph Rulot

  • Fraiture. Un très bel hommage rendu à Marcel Leclère dans son village

    Capture d’écran 2021-01-16 à 10.57.10.pngQuelques prises de paroles sur le parvis de l'église, avec beaucoup d'humour et de tendresse pour évoquer une personnalité très attachante. Des paroles bien utiles qui recréent un peu les liens dont nous avons tant besoin en cas de deuil et particulièrement en cette période d'isolement forcé.

    C'est un très bel hommage qui a été rendu à Marcel Leclère jeudi après-midi dans son village de Fraiture. (Voir l'avis de décès et l'article précédent sur ce blog))
    Vers 14hrs, de nombreux proches et villageois ont attendu l'arrivée du corps aux alentours et devant l'église. Comme la cérémonie religieuse était limitée à quelques personnes, c'est depuis le parvis de l'église que quelques proches ont pris la parole,  malgré le froid  et sous les flocons de neige fondante.
    Malou Modave, pour l'Unité Pastorale du Condroz a accueilli le défunt devant et dans "son église" en soulignant tout le temps et l'énergie qui l'y avait consacré.
    Ses petits enfants, sa fille et Marcel Ponthier, pour la Fabrique d'église, ont ensuite évoqué la personnalité très attachante de Marcel, de manière très émouvante, très simplement mais avec beaucoup d'humour et de tendresse.
    A la sortie de la messe, un cortège s'est formé en direction du cimetière non loin de là.
    La famille, par l'intermédiaire de Xavier Leclère, a tenu à remercier tous ceux se sont manifestés dans ces circonstances très difficiles:

    "Je serai incapable de vous remercier à la hauteur du bonheur que vous m'avez tous apporté par votre chaleureuse présence ! Je n'ai pu observer tous vos visages, mais j'ai le sentiment d'avoir croisé des yeux remplis d'émotions et de larmes positives et non d'une simple tristesse. 
    Je tiens à adresser mes salutations au prêtre, Monsieur l’Abbé Binon qui, par son attitude positive, a rendu les choses plus faciles et le remercier pour son geste d'une bien belle attention: avoir laissé dans l’église la crèche et les illuminations de Noël que Marcel aimait tant. Merci aux personnes qui ont pris l'initiative de rendre ce lieu si attrayant avec les nombreuses bougies. 
    Et un immense merci à toutes les personnes venues parfois de loin (je pense beaucoup à de nombreux amis de Liège et de plus loin encore) qui parfois ont pris congé pour venir l'applaudir avant et encore plus nombreux après la messe. En sortant les gens n'osaient pas applaudir, j'ai lancé le mouvement et mon coeur s'est rempli de bonheur en découvrant la réaction immédiate ! 
    Merci mille fois à tous d'avoir bravé le froid et quelque part un petit peu l'interdit pour venir rendre cet hommage sublime à mon papy ! Merci d'avoir attendu la sortie du cortège malgré la bonne heure de retard ! 
    J'ai toujours cru que la perte de mon grand-père serait invivable, insurmontable. Grâce à vous, cet enterrement me laissera à vie un souvenir joyeux, heureux, impérissable. Je ne pensais pas avoir un jour l'envie de garder le souvenir d'un enterrement, aujourd'hui ce jour est gravé dans ma mémoire pour toujours et restera un souvenir positif, voire même peut-être jusqu'à présent le jour et l'initiative, l'organisation, dont je suis le plus fier de toute ma vie.
    Infiniment MERCI ! Merci pour lui, pour ma Grand-Mère Marie qui a trouvé cet hommage somptueux, elle non plus n'est pas prête d'oublier ce jour. Ma maman Martine, ma marraine Françoise, toutes les 3 sont tellement heureuses de la manière dont les évènements se sont déroulés. Nos cousins, ma sœur, tout le monde vous dit MERCI ! »
    Xavier Leclère

    Capture d’écran 2021-01-16 à 11.00.53.png

    Téléchargez ici un des textes lus, en hommage à Marcel Leclère

    N.B. Les photos ou vidéos que vous auriez réalisées durant ces moments sont vraiment les bienvenues. N'hésitez pas à en faire part à la famille via xavierlegraphiste@gmail.com.

  • Paroisses du Condroz. Une reprise des eucharisties dès le 16 janvier sur inscription

    Une reprise des eucharisties dès le 16 janvier sur inscription
    Malgré les mesures de sécurité prescrites (désinfection, port du masque buccal, distanciation requise), les limitations imposées (15 personnes maximum, 10 m2 par personne) et le fait que nous ne pourrons pas accueillir tout le monde, nous avons pris la décision de reprendre les célébrations eucharistiques dominicales et de semaine à partir du samedi 16 janvier.

    En effet, la période de Noël attirant chaque année beaucoup de monde dans nos églises est derrière nous. Le risque de devoir refouler du monde à l’entrée est moindre. D’autre part, chacun se rend compte que la situation actuelle risque de durer encore un certain temps ; les mesures ne seront assouplies que très progressivement. Profitons donc de la possibilité qui nous est offerte de célébrer à 15 personnes plutôt que de ne pas célébrer du tout. C’est mieux que rien ...

    Il y a toutefois un changement à opérer dans nos habitudes. Pour éviter de vous déplacer inutilement vers une église, nous vous demandons de vous inscrire auprès du secrétariat de l’Unité pastorale.

    Cette inscription est nécessaire uniquement pour participer à une eucharistie dominicale (le samedi soir ou le dimanche matin). Il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour participer à une eucharistie de semaine qui rassemble rarement plus de 10 personnes.
    Les inscriptions seront possibles dès ce lundi 11 janvier et seront prises pour une seule eucharistie à la fois (on ne s’inscrit pas pour plusieurs messes) lors des jours et heures de permanence du secrétariat : les lundis, mardis et jeudis de 14h30 à 17h, les vendredis et samedis de 9h30 à 11h30. Elles se feront uniquement par téléphone (085 51 12 93) pour que ceux qui ne disposent pas d’internet et d’adresse mail ne soient pas désavantagés.

    Dès que les mesures seront assouplies et que le nombre de participants sera revu à la hausse, l’inscription ne sera plus obligatoire. Beaucoup sans doute ne pourront pas (faute de places suffisantes malheureusement) ou ne souhaiteront pas (par sage prudence ou par crainte de s’exposer au virus) nous rejoindre. Ceux dont la santé est fragile, les personnes âgées, malades ou en quarantaine préféreront prier devant leur écran grâce aux célébrations transmises à la télévision (RTBF, France 2, KTO), sur Internet ou à la radio (La Première, RCF Liège et même 1RCF en DAB+). Nous les porterons dans notre prière et serons en communion avec eux.
    Confions au Seigneur cette nouvelle étape ! Ces eucharisties à maximum 15 personnes rendront sans aucun doute nos célébrations un peu moins cordiales. Nous n’en serons pas moins nourris de la Parole de Dieu et de son Pain de Vie, dans le souffle de l’Esprit. Merci à chacun pour sa compréhension et sa bienveillance.
    L’équipe pastorale du Condroz
    Téléchargez ici les brèves spéciales publiées le 10 janvier

  • Fraiture. Funérailles en mode COVID de Marcel Leclère. Témoignage et regrets de Xavier, son petit-fils

    Le décès de Marcel Leclère (voir l'article précédent), suscite l'émotion dans son village.
    Voici le témoignage attristé de Xavier, qui ne pourra pas rendre à son grand-père, l'hommage auquel il aurait eu
    droit en temps normal.

    Capture d’écran 2021-01-12 à 14.33.41.png

    Marcel Leclère, décembre 2020

    "Jamais une seconde dans ma vie je n’aurais pu imaginer que son église, son lieu, celle pour qui il a tant donné à côté du d’Zy, puisse être vide lors de nos adieux à ce grand monsieur. Depuis les 4 dernières années durant lesquelles papy vient de virevolter avec quelques maladies, quelques faiblesses mais toujours avec le sourire et la force, je n’ai pas passé une journée sans penser à l’hommage que je lui rendrai à sa mort. 

    Et aujourd’hui, je tombe de haut. Aujourd’hui, celui pour qui je suis tellement fier, celui qui m’a appris les plus belles valeurs du monde, celui à qui je ressemble déjà beaucoup, n’aura pas droit à l’hommage que j’aurais aimé lui réserver. Au même titre qu’un Georges Filée (Papoum), Marc Demeyer, Cathy Fraiture… c’est une acclamation qu’il mérite. Comme je le dis souvent: voilà encore quelqu’un qui mérite d’avoir sa statue sur la place du village. Bref, mon plus grand souhait en temps normal aurait été de demander à tous ceux présents à l’église de se lever et de l’applaudir… J’aurais tant aimé donner ça à ma grand-mère, Marie, à ma maman, ma marraine, à moi même, aux cousins, à ma soeur et à lui et à ceux qui l’aiment. 
Mais il n’en sera rien vu les conditions actuelles. On sera une petite vingtaine ou un peu plus… C’est sans parler des 2 heures minables qui nous sont autorisées au funérarium. 
    J’aurais été tellement heureux de pouvoir donner vie à cet hommage qu’il mérite tant. 
    On dit souvent qu’il ne faut pas cacher sa joie, pour une fois j’aurais souhaité  ne pas cacher notre tristesse et transformer ce jour en quelque chose d’inoubliable".

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Marcel Leclère de Fraiture

    Thumb-Photo124052.jpgNous apprenons le décès, survenu cette nuit, de Monsieur Marcel Leclère, époux de Marie Leclère, de Fraiture. Il était âgé de 82 ans.

    Marcel Leclère est une personnalité qui a marqué son village par son dévouement et sa disponibilité. Il était surtout connu comme le sacristain et le "Monsieur église" du village tout comme le gestionnaire de la  salle du d'ZY durant de longues années.

    Le défunt repose au Centre Funéraire Dubois & Tanier (Tinlot) au salon "Picasso"
    Les visites sont souhaitées de 18 à 19 heures les mardi 12 et mercredi 13 janvier 2021 
    La liturgie des funérailles avec Eucharistie, église Saint-Remacle de Fraiture le 14 janvier à 14 heures 30 (réunion au funérarium à 14 heure). Elle sera suivie de l'Inhumation au cimetière de Fraiture à 15 heures 15.

    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos sincères condoléances.

    Capture d’écran 2021-01-12 à 17.23.38.png

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 2 au 8 janvier 2021

    Capture d’écran 2020-12-30 à 17.13.13.pngCapture d’écran 2020-12-30 à 17.14.00.png

    Capture d’écran 2020-12-30 à 17.15.18.png

    Téléchargez ici les brèves spéciales du 1er janvier 2021

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Michel Labasse de Seny

    m_dd582592.jpg

    Nous vous informons du décès, survenu ce jour, de Monsieur Michel Labasse de Seny.  Né à Verlaine le 5 mars 1942, il est décédé à Huy  le mardi 29 décembre 2020 à l’âge de 78 ans. Il était l'époux de Madame KERSTEN Liliane.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

    Capture d’écran 2020-12-29 à 17.23.01.png

     

  • Condr'aujourd'hui n°24, décembre 2020. A télécharger en pdf

    Capture d’écran 2020-12-23 à 12.20.28.png

    Téléchargez ici  le cdzhui n°24 décembre 2020 .pdf

  • Condroz. Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Capture d’écran 2020-12-23 à 15.43.14.pngDécouvrez les crèches des églises ouvertes ainsi que quelques crèches extérieures.
    Une invitation au recueillement et à l’émerveillement.

     
    Vu la crise sanitaire que nous traversons, Noël sera très particulier cette année pour nos familles mais également pour nos communautés chrétiennes et nos églises, toute célébration publique rassemblant plus de 15 personnes étant interdite. Pourtant, avec ou sans Covid, Noël aura lieu et plusieurs églises de notre Unité pastorale seront ouvertes et heureuses de vous accueillir la veille ou le jour de Noël.
    Si vous souhaitez vivre individuellement, en couple ou en famille un temps de recueillement devant la crèche, tout sera mis en œuvre pour vous accueillir au mieux dans le respect des règles sanitaires en vigueur : l’église sera chauffée et éclairée, des chants de Noël seront prévus en fond musical, des livrets de prière seront à votre disposition. N’hésitez pas à passer la porte et à vous arrêter quelques instants.
    Et pour que Noël soit un jour de fête et de joie pour tous, même pour les plus démunis de notre région, un panier sera à votre disposition près de la crèche pour recueillir vos dons (vivres périssables ou non).

    Les églises ouvertes le 24 décembre de 10h à 18h et le 25 décembre de 10h à 17h :
    Anthisnes, Fraiture, Hody, Les Avins, Nandrin (oratoire de l’église), Ocquier, Ouffet, Saint Séverin, Scry (oratoire du prieuré), Seny, Terwagne et Villers-le-Temple.
    La chapelle de Pailhe sera également ouverte le 24 décembre de 14h à 16h.
    Capture d’écran 2020-12-23 à 16.01.19.png
    Découvrez les crèches des églises ouvertes ainsi que quelques crèches extérieures.
    Une invitation au recueillement et à l’émerveillement.
     
  • Condroz. Les annonces paroissiales du 18 au 24 décembre

    Capture d’écran 2020-12-16 à 16.08.49.png

    Capture d’écran 2020-12-16 à 16.08.36.pngCapture d’écran 2020-12-16 à 16.07.55.pngCapture d’écran 2020-12-16 à 16.07.48.png

    Capture d’écran 2020-12-16 à 16.15.24.png

    Les brèves spéciales complètes du 20 décembre

     

     

  • Bastogne. La gestion du Mardasson passe aux Américains

    Capture d’écran 2020-12-14 à 10.35.56.png

    Le Mardasson a de nouveau ouvert ses portes au public ce 12 décembre (voir le site)

    La Belgique a cédé samedi à une agence du gouvernement américain la gestion et l’entretien du Mémorial du Mardasson, le monument en forme d’étoile à cinq branches qui représente à Bastogne l’hommage du peuple belge à la mémoire des combattants américains tombés sur le sol belge durant la Seconde Guerre mondiale, a annoncé l’ambassade des États-Unis en Belgique.
    Ce transfert marque l’aboutissement d’un projet que l’ambassadeur des États-Unis en Belgique, Ronald Gidwitz, a lancé en 2019, année du 75 e anniversaire de la Bataille des Ardennes, de créer un fonds pour restaurer le Mémorial du Mardasson.
    Remercier les Belges
    « C’est une façon de remercier le peuple belge qui, immédiatement après la guerre, a collecté des fonds pour concevoir et construire un mémorial en souvenir éternel de ses libérateurs américains de la Bataille des Ardennes. La Régie des Bâtiments et la ville de Bastogne ont accepté qu’un bail de 99 ans soit conclu entre le Royaume de Belgique et l’American Battle Monuments Commission (ABMC), qui sera donc désormais en charge de la gestion et de l’entretien du Mémorial du Mardasson », a expliqué l’ambassade.
    Une plaque a été inaugurée samedi midi au Mémorial, en présence du bourgmestre de Bastogne, Benoît Lutgen, de l’ambassadeur Gidwitz, du secrétaire de l’ABMC, William M. Matz, Jr. et du secrétaire d’État belge Mathieu Michel, chargé de la Régie des bâtiments.
    Le nouveau mémorial portera le nom de Mémorial de la Bataille des Ardennes au Mardasson. C’est le seul mémorial commémorant toutes les forces américaines qui ont combattu durant la Bataille des Ardennes, qui fut l’engagement américain le plus important et le plus sanglant sur le territoire européen durant la Seconde Guerre mondiale. Les pertes américaines se chiffrèrent à 19.000 morts et près de 60.000 blessés en près de six semaines.
    Le Mémorial du Mardasson a été inauguré en juillet 1950 en présence du général Anthony McAuliffe, commandant de la 101e division aéroportée lors de la Bataille des Ardennes, et il symbolise le lien durable entre Bastogne et les forces armées américaines qui ont combattu pendant la Bataille des Ardennes.
    Le Mardasson doit son nom à une petite mare située sur le lieu-dit « Asson », au nord-est de la ville de Bastogne.
  • Condroz. Les annonces paroissiales. Messes à Noël: le Conseil d'Etat défend la liberté de culte

    Les choses se sont précipitées suite à l'arrêt du Conseil d'Etat de ce mercredi qui ordonne au gouvernement de revoir les exceptions à l’interdiction d’exercice des cultes avant le 13 décembre 2020. 
    Une décision a été prise directement par le ministre de la Justice mais elle devra encore être ratifiée par le gouvernement et le comité de concertation de ce vendredi.

    Capture d’écran 2020-12-09 à 16.03.19.pngSuite à une rencontre entre le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), et les représentants religieux, il a été convenu d’assouplir les règles coronavirus pour le culte en Belgique.
    Concrètement, à partir de ce dimanche, 15 personnes maximum seront autorisées dans les lieux religieux (églises, mosquées, temples, synagogues…) avec un espace de 10 mètres carrés par personne et certaines mesures sanitaires, comme le port du masque. (D'après La Libre et Sudinfo)

    Historique de cette situation

    Liberté de culte : y aura-t-il des messes à Noël?  Un arrêt du Conseil d’Etat du 8 décembre, ordonne au gouvernement de revoir les exceptions à l’interdiction d’exercice des cultes avant le 13 décembre 2020.

    Les autorités devront donc trouver l’équilibre entre respecter la liberté de culte (droit constitutionnel) et les mesures sanitaires. La prudence reste donc de mise. Analyse d’un possible retournement de situation.
    A l’origine de cet arrêt du Conseil d’Etat se trouve une requête en référé introduite par des organisations juives d’Anvers. Il est particulièrement mis en cause l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020 portant sur des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19’.

    Restriction disproportionnée
    L’arrêt relève que, dans cet arrêté, l’autorité « n’a même pas prévu la possibilité d’exercer collectivement le culte, à titre exceptionnel et sous conditions, le cas échéant uniquement sur demande avec indication du lieu et du moment ». Il considère dès lors qu’il s’agit d’une restriction disproportionnée de la liberté de culte.
    Le Conseil d’Etat a donc ordonné ce 8 décembre 2020, dans son arrêt n° 249.177, que « l’État belge modifie son régime d’interdiction des cultes, à tout le moins provisoirement, de sorte qu’une restriction éventuelle de l’exercice collectif du culte ne soit plus disproportionnée. » De nombreux pratiquants – toutes religions confondues – estiment en effet disproportionné d’être interdits de célébrer leur foi – en communauté restreinte – alors qu’il est à  nouveau possible de faire ses courses. L’ultimatum du Conseil d’Etat a été fixé au 13 décembre.

    Concertation avant tout
    Ceci ne veut pas dire pour autant que les messes reprendront. En effet, le ministre de la justice, Vincent Van Quickenborne, organise mercredi à 14 heures une concertation avec les représentants des cultes reconnus afin de trouver « le juste équilibre entre la liberté de culte et la santé publique », selon ses propres mots. En effet, les chiffres de contamination progressent à nouveau. De nombreux spécialistes appellent donc à la plus grande prudence – sans vouloir pour autant durcir davantage les mesures – pour éviter une troisième vague.
    Ce besoin de concertation est aussi exprimé par les requérants – pour rappel un collectif juif d’Anvers. Cette communauté s’apprête par ailleurs à fêter Hanoukka du 10 au 18 décembre durant laquelle des prières collectives doivent être récitées par dix hommes.
    ...
    Lire la suite sur Cathobel et soyez attentifs au développement de la situation

    Campagne Avent 2020

    Capture d’écran 2020-12-09 à 16.16.23.pngCapture d’écran 2020-12-09 à 16.20.51.png

    Téléchargez ici les brèves spéciales du 10 décembre

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 5 au 11 décembre 2020

    Capture d’écran 2020-12-03 à 11.52.01.png
    Suivez l'actualté paroissiale sur Cathocondroz

    Eglises ouvertes
    Voici les églises ouvertes de notre Unité pastorale qui seront heureuses de vous accueillir :

      • Sur la commune d’Anthisnes : les églises d’Anthisnes et de Hody : les dimanches et le jour de Noël de 10h à 12h (à partir du 29 novembre et durant tout le mois de décembre).
      • Sur la commune de Clavier : les églises des Avins, Ocquier et Terwagne : tous les jours.
      • Sur la commune de Nandrin : les églises de Nandrin (oratoire) (tous les jours), de Saint-Séverin (tous les jours) et de Villers-le-Temple (les dimanches et le jour de Noël de 10h à 17h à partir du 22 novembre et durant tout le mois de décembre).
      • Sur la commune d’Ouffet : l’église d’Ouffet : les samedis et dimanches ainsi que le jour de Noël de 10h à 17h30.
      • Sur la commune de Tinlot : les églises de Fraiture, Scry (oratoire) et Seny : tous les jours.

    L’aumônerie carcérale du diocèse de Liège a besoin de vos dons
    Comme chaque année, l’aumônerie catholique des prisons du diocèse de Liège lance un appel de soutien pour répondre aux besoins matériels des personnes incarcérées dans les prisons du territoire de la province de Liège. Le règlement de la prison étant très strict, les équipes d’aumônerie récoltent donc exclusivement les produits repris dans la liste ci-dessous :

    • des crayons et des bics en bon état de fonctionnement,
    • des blocs de feuilles, du papier à écrire,
    • des enveloppes, des timbres non oblitérés,
    • des cartes de vœux vierges et en bon état,
    • des agendas et calendriers 2021,
    • des jeux de cartes non utilisés, des chapelets neufs.
    • des produits d’hygiène non entamés (savons, shampoing, dentifrices et brosses à dents, des rasoirs).
      Vous pouvez déposer vos dons dans les églises ouvertes ou au secrétariat à Scry.

    Les « déconfinés » de l’aide alimentaire
    Dans notre Unité pastorale, les conférences de Saint Vincent de Paul de Nandrin/Tinlot et Saint-Séverin, des bénévoles d’Ouffet et d’Anthisnes de même que la Croix Rouge de Clavier continuent à fournir de l’aide alimentaire à des personnes dans le besoin.
    Compte tenu des pertes d’emploi et de revenus qui pendant longtemps encore vont frapper les personnes déjà fragilisées, l’U.P. vous invite à être attentifs à ces familles qui, malgré l’aide bienvenue des CPAS, rencontrent de grandes difficultés pour nouer les deux bouts. Si vous souhaitez aider discrètement des personnes de nos villages, voici la liste des bénévoles auxquels vous pouvez proposer votre aide sous quelque forme que ce soit :
    Conférence de Nandrin/Tinlot : Lucy DUMONT-JACOBY – Tél. : 085 51 10 35
    Conférence de Saint Séverin : André PETERS – Tél. : 085 51 19 77
    OUFFET : Pascal ENGLEBERT – Tél. : 0474 95 91 36 (après 16h)
    ANTHISNES : Josette PARIS – Tél. : 0479 41 91 93
    CLAVIER : Ghislaine SACRE  – Tél. : 0495 77 17 52

    Télécharger et lire la suite des brèves spéciales du 28 novembre

     
    Actualité religieuse

    Communiqué de presse :
    Prolongation du lockdown des célébrations religieuses publiques dans les lieux de culte – Réaction des Évêques de Belgique

    Les Évêques de Belgique ont pris connaissance de l’Arrêté Ministériel du 29 novembre qui prolonge jusqu’au 15 janvier 2021, le lockdown des célébrations religieuses publiques dans les lieux de culte.
    Les Évêques expriment à nouveau leur solidarité par rapport aux mesures du Gouvernement pour contrer la pandémie, éviter un maximum de victimes et soulager la pression sur notre système de santé.
    Les Évêques, tout comme de nombreux croyants, ressentent toutefois ce lockdown des célébrations religieuses publiques dans les églises, comme une limitation au vécu de leur foi.
    Les Évêques veulent reprendre le dialogue avec les services gouvernementaux compétents pour se concerter sur la reprise des célébrations religieuses publiques, reprise encadrée de protocoles qui garantissent une sécurité maximale.
    Les Évêques réitèrent leur appel aux responsables des paroisses pour une ouverture maximale des églises durant le lockdown. Les croyants y seront les bienvenus, seuls ou entourés de leur bulle familiale, pour une prière individuelle, un moment de réflexion ou de contemplation, pour allumer une bougie ou offrir un don pour les plus démunis.
    Ils demandent également aux responsables des paroisses de permettre une visite de la crèche dans l’église, les jours de Noël, ce dans le respect des mesures de protection contre le Covid-19. Et en particulier, d’être solidaires vis-à-vis de ceux qui traversent une période particulièrement difficile, suite à la crise actuelle.
    Le Service de presse de la Conférence des Évêques de Belgique
    SIPI – Mardi, 1er décembre 2020

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 28 novembre au 4 décembre

    Capture d’écran 2020-11-26 à 15.44.24.png

    Capture d’écran 2020-11-26 à 15.37.59.png Brèves spéciales du 28 novembre 2020.jpg

    Lire la suite