Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Action sociale

  • Tinlot. De la détresse psychologique au logement, notre CPAS peut vous aider dans de nombreuses situations

    2526713952.png
    Avant le premier confinement il y a un an, 33 % des Belges éprouvaient des difficultés
    psychologiques.
    Parmi eux, 20 % se sentaient déjà malheureux et déprimés. Tinlotblog

    Covid-19 et détresse psychologique : notre CPAS peut vous aider...
    Mais aussi pour toute une série d’autres interventions :

    Le Covid-19 ne menace pas que notre santé physique : la crise sanitaire sans précédent que nous traversons n’est pas sans conséquence sur la santé mentale de chacun : les restrictions liées au confinement, l’absence de contacts sociaux, la perte de revenus..., autant de facteurs négatifs sur notre bien-être psychique.
    Le CPAS peut octroyer une aide psychologique mais aussi des aides matérielles, sociales, médicales et médico-sociales aux personnes qui ne peuvent plus faire face à des dépenses quotidiennes en raison de la crise du coronavirus. 

    Pour qui ?

    3421146767.2.pngPour toutes les personnes qui subissent les répercussions de la crise COVID.  Cette aide n’est pas limitée aux seuls bénéficiaires du droit à l’intégration mais s’adresse à toute personne reconnue par le C.P.A.S comme étant en état de besoin, après analyse individuelle.

    Pour quelles interventions ? 

    • Aides au logement :
      Aide au paiement de loyers ou arriérés de loyer, aux charges du logement (consommation de l’eau par exemple).

    • Aides en matière d’énergie :
      Intervention pour le gaz, l’électricité, le charbon, le bois, le mazout, les pellets….
      Intervention pour la recharge des compteurs à budget.
    • Aides à l’accompagnement et à la guidance sociale et budgétaire :

    • Aide psycho-sociale :

    Intervention pour la prise en charge des coûts d’intervenants professionnels reconnus dans le traitement des violences conjugales, des problèmes d’anxiété et troubles psychiatriques (psychologues, psychiatres…).

    • Aides en matière de santé
      Prise en charge des frais médicaux, médicaments, factures d’hôpitaux, frais d’ambulance, achat de masques.

    • Aide à l’accessibilité numérique
      Achat ou prêt d’ordinateur ou tablette informatique, prise en charge des abonnements de téléphone, GSM et d’internet.
      Prise en charge des abonnements à un soutien scolaire en ligne…

    • Aides financières
      Prise en charge de factures impayées en raison d’une diminution de ressources : taxes diverses, frais de procédures et d’huissier...

    • Aides aux besoins de première nécessité
      Intervention dans le coût des transports, dans le coût d’une assurance annuelle.
      Achat de vêtements, de lunettes…
      Intervention pour les prestations d’aide à domicile.

    • Aides dans le cadre de la lutte contre la pauvreté infantile

    Intervention dans les frais d’inscription à un club sportif, aux plaines de jeux, aux stages de vacances, aux frais de cantine, abonnements de transport en commun, frais de logopédie…
    Aides vers la petite enfance : lait en poudre, langes, frais de crèche, matériel de petite enfance

    Capture d’écran 2021-02-19 à 13.31.22.png

    Où s’adresser ?

    Au service social du C.P.A.S de 4557 TINLOT, rue de Tantonville, 4, TINLOT
    Le service social est disponible et reçoit sur rendez-vous (085/830.921).

    Capture d’écran 2021-02-19 à 13.09.02.png
    Plus d'info
    151218589_4224402660906494_4452350263063299511_o-1.jpg

     

    A L'université de Liège, 350 paniers solidaires ont été
    distribués aux étudiants !

    Les exemples de situations de plus en plus difficiles se multiplient chaque semaine. Dans l'actualité de ce week-end, c'est la précarisation des étudiants qui est mise en évidence.

    Capture d’écran 2021-02-19 à 13.47.03.png
    «Avec la crise, des étudiants se sont précarisés»

    Des dizaines et des dizaines d’étudiants étaient rassemblés à l’université de Liège ce jeudi. La file s’étendait de la cafétéria « du Vingt-Août » place Cockerill jusqu’à l’entrée du bâtiment, tellement il y avait du monde. Ces étudiants, de tout âge et de toutes facultés, étaient venus récupérer un panier alimentaire.
    Depuis deux semaines, les services de l’université de Liège distribuent gratuitement un panier de nourriture pour aider les étudiants en difficulté... lire la suite dans  La Meuse

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Action sociale, Services
  • Bienvenue à Rachel Dobbels, la nouvelle cheffe au Plan de Cohésion Sociale du Condroz

    B I E N V E N U E
    Comme certain.e.s d'entre vous le savent déjà, l'équipe a accueilli Rachel Dobbels, nouvelle cheffe de projet, début de ce mois! Ignorant, pour l'heure, à quelle occasion vous pourrez la rencontrer "de visu", nous avons le plaisir de vous la présenter -masquée- via cet article paru dans le journal, aujourd'hui. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans cette nouvelle fonction et vous invitons à faire de même, si vous le souhaitez, en commentaire! 
    Pour la contacter:
    0474/77.45.10
    chefdeprojet@pcs-condroz.be
     
    Nouvelle cheffe au Plan de Cohésion Sociale du Condroz: «On a un vrai rôle à jouer»
    Rachel Dobbels (à droite) avec son équipe. - DR
     
    ... Pour rappel, le Plan de Cohésion Sociale est un dispositif subventionné par la Wallonie qui a pour objectif d’aider les communes à favoriser le bien-être et l’accès de tous aux droits fondamentaux (logement, santé, mobilité, culture…). Pour cela, il met en place des projets concrets comme des informations sur la santé, des sorties culturelles, des activités de rencontre ou encore des formations...
    ... Malgré les conditions difficiles de ses débuts au PCS Condroz, Rachel Dobbels se dit déterminée à atteindre tous les citoyens. « J’espère que la situation se rétablira bientôt pour que je puisse aller à leur rencontre. Le gros défi, pour tous les PCS, est de faire comprendre qu’on a un vrai rôle à jouer, avec des objectifs sur le long terme », conclut-elle.
     
    A table pour 1. 2. 3€ : prochain événement du PCS Condroz
    140842275_3736576979766656_3367105751999425593_o.jpg
    A table pour 1. 2. 3€
    En ligne avec Facebook Live
    Jeudi 11 février 2021 à 11:30
    Prix : Gratuit
    Public Tout le monde (avec ou sans compte Facebook)
    La situation ne nous permettant pas de nous réunir actuellement, nous vous proposons de participer à un deuxième atelier virtuel sur le mode de ceux qui ont habituellement lieu à Clavier et Ouffet.
    Nous réaliserons, ensemble, une recette simple, savoureuse et peu onéreuse pas à pas!
    Aucun prérequis n'est nécessaire pour prendre part à l'activité: les recettes, la liste d'ingrédients et les quantités vous seront communiquées au préalable, afin que vous puissiez vous équiper et participer de chez vous, en toute sécurité.
    Au plaisir de partager avec vous ce moment de convivialité, loin des yeux mais près de... l'estomac!

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : PCS Condroz
  • Ces Modaviens passeront en calèche à Noël devant les maisons des personnes isolées

    Mélanie et Quentin Michel sont tous deux passionnés d’attelage et d’équitation. - DR

    Comment réintroduire un peu de magie de Noël et de lien social en cette période de confinement ? C’est la question que se sont posés Mélanie et Quentin Michel, deux habitants de Modave passionnés d’attelage et d’équitation.
    D’habitude, le couple propose à ses voisins de se retrouver autour d’un verre de Noël, ce qui permet aux gens du quartier de se rencontrer dans la convivialité. Vu que cela n’est pas possible cette année, ils ont décidé de souhaiter de joyeuses fêtes aux personnes isolées du village en circulant dans les rues à bord de leur calèche tilbury de 1910, entièrement remise à neuf l’année dernière.
    « Ça amuse les gens de voir passer la calèche, car c’est un bel attelage. On s’est dit que ça serait un moyen de mettre un peu de sociabilité dans le village », explique Quentin Michel. « On ne peut pas entrer chez les gens. L’avantage de la calèche est qu’on la voit depuis la fenêtre. On fera coucou et on souhaitera un joyeux Noël sans qu’il y ait de contact physique. On s’arrêtera devant chez les gens, simplement dans l’idée qu’il se passe quelque chose le jour de Noël. On déposera nos spéculoos sur le pas de la porte »
    Professeur à l’université, Quentin (51 ans) a toujours été passionné par l’équitation. Depuis une dizaine d’années, avec sa compagne Mélanie, il a commencé à faire de l’attelage. « On a acheté un traineau il y a 8 ou 9 ans. Malheureusement, on peut toujours rêver pour l’utiliser à Noël, car il faut un sol gelé et de la neige », explique-t-il. « L’essentiel du temps, on sort la calèche. On en a plusieurs, mais celle qu’on utilisera est la plus ancienne, qui a un côté un peu glamour, dans l’esprit de Noël ».
    Le couple a lancé un appel sur les réseaux sociaux ce dimanche pour que les personnes intéressées par le passage de la calèche se manifestent. « La commune ne peut pas nous donner la liste des personnes âgées isolées de la commune, donc on fait un appel. Ça peut-être la personne qui nous contacte directement, ou un voisin par exemple ».
    La démarche de Mélanie et Quentin est totalement gratuite, dans l’objectif de réintroduire l’esprit de Noël dans cette période compliquée. Si vous êtes intéressé ou connaissez quelqu’un à qui cela pourrait faire plaisir, contactez directement Quentin Michel au 0477/50.11.75.

    P.Tar. La Meuse H-W

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Activités, Solidarité
  • La "Boutique des 4 Saisons" est à nouveau ouverte, pensez-y!

    Capture d’écran 2020-12-09 à 16.58.14.png

     
    Avec la réouverture des commerces non essentiels, le magasin 4 Saisons est à nouveau fonctionnel et ouvre de 13h à 17h les mardis et jeudis.
    N'oubliez pas votre masque, et si vous n'en avez pas, pas de soucis, vous en trouverez à l'entrée du magasin ainsi que du désinfectant.
    Bienvenue à tous.

    Pour rappel
    La Boutique des  4 saisons est un magasin de seconde main situé à Scry, dans le bâtiment de l'ancienne école, rue de Dinant.
    Vous pourrez y trouver vêtements et accessoires pour tous, nécessaires pour bébés, jeux, ménage... et bien d'autres choses,  à tout petit prix !
    Une table est spécialement installée pour la déco de Noël !
    Page Facebook
     

    Capture d’écran 2020-12-09 à 16.55.54.png

     
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Boutique Les 4 Saisons
  • La "Donnerie Condruzienne" vous connaissez?

    image.png

    https://www.facebook.com/groups/856470395160490

     
    Il s'agit d'une nouvelle initiative du Plan de Cohésion Sociale du Condroz destinée aux citoyens des communes d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet, et Tinlot.
     
    L'idée est, d'une part, de mettre à disposition un groupe Facebook où pourront être donnés des objets dont les citoyens n'ont plus l’usage. Cette initiative solidaire permet, à la fois, d'éviter le gaspillage, de recycler, tout en faisant profiter autrui. D'autre part, en plus de faire des heureux, ce projet offre surtout l'occasion aux citoyens de nos communes de s’entraider.

    Le concept est simple, et est ouvert à tous: le donneur poste sur le groupe Facebook une photo de l’objet dont il n’a plus besoin, en décrivant l’état dans lequel il se trouve; tandis que le potentiel "receveur" du don marque son intérêt pour celui-ci en le contactant sur Facebook par message privé. Les personnes à la recherche d'un objet précis peuvent également rédiger un message faisant appel aux membres du groupe. Dans le cadre des fêtes de fin d'année, nous lançons une action spéciale Noël en faisant appel à des dons de jouets, jeux de société et de décorations de Noël...

    L'équipe du PCS-Condroz.
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : PCS Condroz
  • Wallonie urgence sociale

    123963190_189940902597529_2045908067191726425_o-1.jpg

    La crise du coronavirus est difficile à gérer pour tout un chacun mais elle fragilise également d'autant plus les personnes qui en temps « normal » devaient déjà affronter de nombreuses difficultés. En effet, les personnes précarisées, porteuses de handicap, en détresse psychologique ou en situation de difficulté sociale importante sont souvent plus démunies face à la crise sanitaire.

    Pour aider ces personnes en difficulté, la Wallonie met en place un service d'aides aux urgences sociales, et ce via deux canaux : le renforcement du numéro vert 1718 et la mise à disposition de FAQ spécifiques sur le site luttepauvrete.wallonie.be
    L'équipe du 1718 a été renforcée. Les agents ont été formés dans un temps record à répondre à des questions relatives aux aides existantes en matière d'alimentation, de crédit, de logement, de situation professionnelle ou de chômage. Ils se font également le relais entre une personne en difficulté et l'interlocuteur adéquat pour l'aider (aides psychologiques, aides aux assuétudes, détresses familiales, etc.).
    Le numéro est gratuit et accessible de 8h30 à 17h tous les jours ouvrables. Pour les germanophones, composer le 1719.
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Action sociale
  • Clavier, Anthisnes, Nandrin, Ouffet et Tinlot recrutent un(e) chef de projet pour le PCS

    Les communes de Clavier, Anthisnes, Nandrin, Ouffet et Tinlot recrutent un(e) chef de projet dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale du Condroz.

    Capture d’écran 2020-10-28 à 16.50.51.png

    Téléchargez l'offre complète

    Les candidatures complètes sont à adresser à Monsieur Jéremy WINAND, Directeur Général f.f. de la commune, UNIQUEMENT par recommandé, à l’administration communale de Clavier : Rue Forville, 1 – 4560 Clavier
    au plus tard le 6 novembre 2020.

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : PCS Condroz
  • PCS Condroz. Petit déjeuner santé, le samedi 12 septembre à Ouffet

    Le prochain petit déjeuner santé du PCS Condroz aura lieu le samedi 12 septembre à Ouffet (salle aux oies).
    Mme Sabine Henry, Présidente de la ligue Alzheimer, nous fera l'honneur d'intervenir pour nous expliquer cette maladie, ses conséquences et les façons de mieux vivre avec.
    Réservations indispensables avant le 7 septembre au 0474 77 51 46.

    Petit dej santé Ouffet 2020 image.png

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : PCS Condroz
  • Attention ! Désinfectants et gels hydroalcooliques illégaux en circulation (SPF Santé publique)

    Capture d’écran 2020-08-15 à 14.09.57.png

    Le nombre de produits biocides illégaux sur le marché belge a augmenté depuis le début de la crise de la Covid-19. Les inspecteurs du SPF Santé publique ont mené 195 contrôles afin d’examiner différents  désinfectants et gels hydroalcooliques. De nombreux produits n’étaient pas autorisés à la vente et à l’utilisation en Belgique ou ont été utilisés dans la lutte contre la Covid-19 sans avoir été agréés à cet effet. Les inspecteurs de l’environnement ont rédigé un total de 14 procès-verbaux et ont émis 45 avertissements.

    Les produits biocides sont des moyens de lutte contre les organismes nuisibles, tels que les produits de nettoyage et de désinfection ou les répulsifs pour insectes. Les gels hydroalcooliques contenant plus de 60 % d'alcool sont également des produits biocides, s’ils n’ont pas d’indications thérapeutiques. Ces produits biocides sont utiles, mais peuvent être nocifs pour la santé et l'environnement. Tous les produits biocides présents sur le marché belge doivent donc être préalablement approuvés par le SPF Santé publique.

    Le SPF Santé publique évalue la composition du produit et vérifie notamment si l'étiquette reprend les recommandations nécessaires pour une utilisation sans risque. Le SPF veille ainsi à limiter les risques pour la santé et pour l'environnement. À la suite de l'épidémie de Covid-19, le SPF Santé publique a accordé plus de 430 autorisations temporaires à certains types de produits biocides qui se sont révélés efficaces dans la lutte contre les virus.

    De fin mars à juillet, l'inspection de l'environnement a contrôlé les ventes en ligne et physiques de produits détergents désinfectants et de gels hydroalcooliques. Les inspections ont été effectuées dans les supermarchés, les magasins, les pharmacies ainsi que chez les importateurs. Les inspecteurs ont vérifié si les produits biocides étaient autorisés à la vente en Belgique et si tant l'étiquetage que l'utilisation des produits étaient conformes à la réglementation. Seuls les produits agréés comme étant efficaces dans la lutte contre la Covid-19 peuvent être vendus et utilisés à cette fin. En outre, l'inspection a également évalué si les produits avaient la bonne composition. Plusieurs tonnes de produits biocides illégaux ont été retirées du marché. Dans les prochains mois, les inspecteurs du SPF Santé publique continueront à vérifier que les produits biocides illégaux ne se retrouvent pas sur le marché belge.
     
    Le SPF Santé publique rappelle que seuls les produits biocides autorisés peuvent être utilisés pour la désinfection des locaux et des surfaces dans les entreprises. Tous les produits biocides désinfectants ne sont pas efficaces contre la Covid-19, il faut donc toujours consulter attentivement l'acte d'autorisation. Les conditions d'utilisation figurant sur l'étiquette et dans l'acte d'autorisation doivent être strictement respectées. Ainsi, il peut être nécessaire de protéger ou de retirer les aliments de la zone traitée ou de rincer soigneusement les surfaces traitées à l'eau potable. N'utilisez que des gels hydroalcooliques approuvés et suivez attentivement les directives pour une utilisation sûre. Selon une recommandation de l'OMS, les gels hydroalcooliques doivent contenir un minimum de 70 % d'alcool pour lutter contre les bactéries et certains virus tels que la Covid-19.
     
    Les produits désinfectants et les gels hydroalcooliques efficaces contre la Covid-19 et approuvés par le SPF Santé publique sont disponibles sur le site www.biocide.be.

    Source

    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : Réfugiés, ILA, Santé
  • Tinlot "été solidaire" du 22 juillet au 4 août

    Capture d’écran 2020-07-25 à 10.16.31.png

    Six jeunes Tinlotois sont engagés par la commune entre le 22 juillet et le 4 août pour réaliser des petits travaux chez les ainés  et améliorer le patrimoine communal .
    Ils sont encadrés pendant ces 2 semaines par Inès Morren (PCS Condroz) et Laure-Anne Damoiseaux (Service ainés). 
    Nous leur souhaitons plein de courage pour la suite de ce projet solidaire ! 
    PCS Condroz
    Imprimer Lien permanent 0 commentaire Catégories : PCS Condroz